Pour le site Dreuz les Pays de Loire ont existé en 730 !
Dépêche de OMEB

Publié le 5/06/12 13:16 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
26226_1.jpg
Steuben la Bataille de Poitiers (1837) : un exemple de l'entourloupe de Poitiers qui est un mythe plus qu'un fait historique. Qui dit mythe dit inexactitude comme la présence impossible de cette croix celtique à gauche.

Et la palme du sottisier revient… au site ultra-conservateur Dreuz.info qui a fait depuis quelques jours une petite histoire de l'occupation musulmane en France. Dire que ce site ose critiquer le journalisme de l'Express !

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Déjà, pour Dreuz, en 714, la France s'étendait déjà jusqu'à Toulouse et Narbonne. Les Occitans apprécieront le raccourci historique et le retrouveront ici (voir le site)

Évidemment, dans cette énumération gangrenée d'omissions, on trouve la bataille de Poitiers, où les Francs n'ont guère arrêté qu'une arrière-garde, et dont l'importance a été transformée en mythe comme bien d'autres événements fondateurs de l'histoire de France. Et donc pour Dreuz, les musulmans qui passent les Pyrénées par l'ouest 15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers,. Les Pays de la Loire en 730, même les grands publicitaires de cette pseudo-région créée en 1975 pour terrasser la Bretagne plus que millénaire n'y avaient pas pensé !

Pour information, le territoire de l'actuelle France ne s'est pas débarrassé des musulmans en 732 (et c'est le seul mérite de l'article de Dreuz qui le rappelle) : ils ont sévi dans les Maures et en Provence jusqu'en 990. Jean-Pierre Le Mat et Henri Poisson rappellent pour leur part dans leur Histoire de Bretagne que les Bretons ont arrêté les Arabes en 751 dans l'actuelle banlieue sud de Nantes. Sans aucune aide des Francs… c'est peut-être pour ça que l'histoire officielle française passe cette victoire sous silence pour mieux glorifier l'entourloupe de Poitiers.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2385 lectures.
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Vos 9 commentaires
  Caroline Le Douarin
  le Mardi 5 juin 2012 16:47
Si c'est pas malheureux de faire de la pub à un tel ramassis... Le bougre de ce blog s'est bien dévoilé outre l'histoire absurde des PDL qui méritait une mention de l'OMEB...
Voir le 4e commentaire, quel vocabulaire...
(0) 
  marc iliou
  le Mardi 5 juin 2012 22:07
Info de dernière minute / c'est J.Auxiette qui les a arrêtes au sud de Nantes et a inventé les galettes de sarrasins.
Vérification faite sur le site de l'AFP!
(0) 
  Naon-e-dad
  le Mardi 5 juin 2012 22:20
C'est bizarre..."Dreuz", cela me fait penser à quelque chose.???... Ah, oui! J'y suis! "A-dreuz" (adverbe), cela signifie "de travers", en breton...
Bez' e yafe un dra-bennaket a-dreuz gant al lec'hienn-mañ?
Quelquechose irait-il de travers avec ce site?
(0) 
  Naon-e-dad
  le Mardi 5 juin 2012 22:59
Hopopop!
Ha bez' e vefe un dra bennaket a-dreuz gant al lec'hienn-mañ?
Oh la! Y aurait-il quelquechose de travers avec ce site?
Kalz-gwelloc'h eo mod-se!
C'est mieux ainsi! Il se fait tard!
(0) 
  JBB
  le Vendredi 8 juin 2012 10:15
Ben quoi ? Pour une fois qu'on dégotte quelque chose de marrant sur le net, on va pas faire la fine gueule !!!
(0) 
  R. Desmoines
  le Mardi 3 juillet 2012 05:38
Ah ! Ce site n'est pas que bourré de conneries. Il est aussi très raciste et extrémiste.
Il est hors la loi en France (incitation à la violence, à la haine raciale, blahblahblah) mais comme son serveur est situé aux USA les autorités ne peuvent rien faire.
Quel honte !
(0) 
  L.Berrou
  le Mardi 3 juillet 2012 09:34
"la bataille de Poitiers, où les Francs n'ont guère arrêté qu'une arrière-garde, et dont l'importance a été transformée en mythe...". Certes... mais tout comme Ballon, qui n'a finalement été qu'une grosse escarmouche dans la gadoue.
Il n'en reste pas moins que ces deux combats sont devenues avant tout des symboles, l'un breton, l'autre français... mais plus généralement européen et identitaire dans le contexte actuel d'islamisation de l'Occident : même le calendrier romain est remis en question, maintenant, ou comment rayer d'un trait de plume 2000 ans de civilisation après seulement 40 ans d'immigration musulmane de masse, quelle vergogne, quelle trahison !
Quant à 751 au sud de Nantes, peut-on avoir des explications supplémentaires ? Pour info (lol), j'y suis allé il y a quelques jours, et il me semble que le travail n'a pas été vraiment terminé.
(0) 
  B. Béraudier
  le Mardi 10 juillet 2012 13:04
Vous interprétez au sens étroit du terme la mention "pays de la Loire" alors qu'il s'agit tout simplement d'une indication permettant de situer géographiquement les lieux en question. Simple question de bon sens.
(0) 
  Michel Clot
  le Mercredi 11 juillet 2012 16:31
DREUZ regroupe une bande de joyeux drilles plus mythomanes que méchants (JEAN PATRICK GRUMBERG qui n'a jamais eu de carte de presse se présente comme journaliste, MICHEL GARROTE qui n'a jamais rien publié de sa vie se prend pour un écrivain, FTOUH SOUHAIL est le seul avocat de Tunis dont personne au barreau de Tunis n'a jamais entendu parler, etc). Tout ce petit monde gravite autour de son gourou, GUY MILLIERE convaincu d'être un économiste et un géo-politologue de très grande envergure, en réalité un intellectuel médiocre, voire insignifiant, qui passe son temps à réciter ou à traduire ce que d'autres ont déjà dit ou écrit. Bref, il y a 30 ans, avant qu'internet n'existe ces gens auraient refait le monde autour du comptoir d'un bar-tabac, aujourd'hui, grâce aux nouvelles technologies, ils peuvent refaire le monde autour d'un blog. Mais le niveau "pilliers de bar" de leurs "analyses" sur l'état du monde volent lui toujours au même niveau.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.