Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Pour l'UDB Kreiz Breizh, la Bretagne devrait avoir les moyens de son développement, l'égalité républicaine proclamée comme une incantation n'est qu'un leurre, une duperie…
L'UDB Kreiz Breizh s'associe à l'exigence de la population du Kreiz Breizh et de ses élus pour obtenir le maintien des postes d'enseignants menacés de fermeture dans les cantons de Rostrenen, Châteauneuf-du-Faou, Carhaix… Cette nouvelle liste de suppressions de postes allonge la liste des fermetures de bureaux de postes,
Nil Caouissin pour UDB le 28/01/07 10:03

L'UDB Kreiz Breizh s'associe à l'exigence de la population du Kreiz Breizh et de ses élus pour obtenir le maintien des postes d'enseignants menacés de fermeture dans les cantons de Rostrenen, Châteauneuf-du-Faou, Carhaix… Cette nouvelle liste de suppressions de postes allonge la liste des fermetures de bureaux de postes, de classes scolaires, de perceptions, de services de santé, de l'Equipement, d'EDF-GDF déjà effectuées. L'égalité républicaine proclamée comme une incantation n'est qu'un leurre, une duperie. Chaque région devrait avoir les moyens de son développement, on sait qu'aujourd'hui la région parisienne avec deux millions d'habitants regroupe plus de 800 000 emplois stratégiques (formation, recherche, centres de décisions…) quand une région française en concentre en moyenne 50 000. L'État accorde 10 millions d'euro sur six ans pour tout investissement culturel en Bretagne et seize fois plus pour le seul budget de fonctionnement du musée du Quai Branly à Paris. L'académie de Rennes n'est plus dotée d'un nombre annuel de postes d'enseignants par le ministère, elle est maintenant dotée d'un budget. Le Recteur d'Académie, tel un proconsul en Bretagne, doit gérer cette enveloppe budgétaire. (D'ailleurs dans les lycées, on ne crée plus de postes, on affecte des "blocs de moyens" à caractère souvent précaires). Où est la démocratie ? Le devoir des élus et des représentants de la population est de dénoncer cet état de fait. Le refus d'accueillir les enfants de 2 ans, n'est en aucune façon motivé par une intention pédagogique mais par une politique comptable. Cela permet de ne pas ouvrir de classe dans les villes où les élèves de 2 ans sont nombreux et de fermer des postes en zones rurales en refusant de comptabiliser les 2 ans. Et où sont les crèches qui permettront d'accueillir les enfants les 2 ans que l'Éducation Nationale refusera? En ce qui concerne l'enseignement bilingue, les manifestations de l'année scolaire dernière ont porté leurs fruits puisque le demi-poste maintenu devrait cette année être transformé en poste complet au vu des effectifs prévus en maternelle bilingue à Rostrenen à la rentrée de septembre 2007. Monsieur Michel Le Bohec, inspecteur d'Académie des Côtes d'Armor est venu le 17 octobre 2006 à Rostrenen pour proposer l'ouverture d'une classe bilingue publique dans le Kreiz Breizh. L'opportunité devrait être saisie de demander l'ouverture d'une classe bilingue publique dans le canton de Gouarec où l'enseignement bilingue breton-français est absent tant dans le public, le privé ou Diwan. Pour l'UDB, l'État ne cherche pas à maintenir les services publics en Bretagne et il appartient donc à la Bretagne et à ses actuelles divisions administratives de s'en occuper, de faire rempart face à la casse programmée. La Bretagne a montré qu'elle était capable de conduire les projets qui lui sont confiés. L'UDB refuse la privatisation et le bradage des services publics. Le travail accompli jusqu'alors pour gérer les lycées ou redynamiser le TER en Bretagne sont autant d'exemples qui montrent que la Région Bretagne, quand les compétences lui sont confiées, sait gérer et développer des services publics de qualité au service des Bretons.

Pour l'UDB Kreiz Breizh : Herve ar Gall

Cet article a fait l'objet de 1383 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons