Pour l'état, la langue bretonne est condamnée
En Bref de Philippe Argouarch

Publié le 27/08/07 10:58 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous venons d'apprendre que Mr Xavier North, délégué général à la langue française et aux langues de France, animait, le jeudi 23 août 2007, dans l'amphithéâtre de l'Alliance française de Buenos-Aires,une conférence-débat sur le thême : "La place actuelle du français dans le monde, défis et perspectives".

Lors du débat, interrogé par un membre de BZH Network, sur la situation critique de la langue bretonne et sur les actions possibles de la fonction publique française, le délégué général et représentant de l'état, aurait déclaré: "La langue bretonne est condamnée" et évoqué l'impossibilité financière de l'état français de sauver ou de maintenir le nombre de locuteurs.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 3604 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.