Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Agenda -
Pour Kevre Breizh le Président de la République doit tenir son engagement à ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires face aux intégristes nationaux
A l\'occasion de la venue à Lorient de François Hollande ce 1er juillet 2013, Kevre Breizh, coordination des mouvements culturels de Bretagne lui rappelle les déclarations de François Mitterrand dans
Tangi Louarn pour Kevre Breizh le 2/07/13 13:13

A l'occasion de la venue à Lorient de François Hollande ce 1er juillet 2013, Kevre Breizh, coordination des mouvements culturels de Bretagne lui rappelle les déclarations de François Mitterrand dans cette même ville le 14 mars 1981 : « il est indigne de la France qu'elle rejette ses richesses, qu'elle soit le dernier pays d'Europe à refuser à ses composantes les droits culturels élémentaires reconnus dans les conventions internationales. Il est indigne qu'elle ne respecte pas la parole donnée. [….] Le socialisme milite pour le libre épanouissement des peuples. Il permettra aux Bretons l'exercice de cette liberté fondamentale qui est de vivre sa culture. »

Alors que François Hollande a déclaré dans son engagement n°56 « je ferai ratifier la Charte Européenne des langues régionales ou minoritaires », engagement répété à Quimper, à Lorient et à Rennes en Bretagne, aujourd'hui ce projet ne figure toujours pas à l'ordre du jour.

Sous l'influence du nationalisme jacobin, ce renoncement est la marque d'un formidable recul idéologique. Il représente l'abandon des valeurs fondamentales des droits de l'homme et de la démocratie, du respect de l'égale dignité de toutes les langues et les cultures.

Kevre Breizh appelle le Président de la République à tenir cet engagement démocratique pour une société plurielle en impulsant à nouveau la ratification de la Charte européenne des langues. En cédant sur les valeurs fondamentales François Hollande et le Gouvernement ne font que renforcer le courant national-républicain autoritaire, de Madame Le Pen à Monsieur Mélenchon, qui se trouvent confortés dans leur combat pour l'éradication de la diversité culturelle et linguistique au sein de la République française.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons