Pour constituer un Comité de Soutien à Kadir, un Kurde breton en prison en Turquie

-- Politique --

Appel de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 24/12/08 12:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Kadir Dilsiz, militant kurde, ayant vécu à Redon plusieurs années, est actuellement en prison à Izmir en Turquie. Nous venons d'avoir tout juste des nouvelles de lui. " J'aurais voulu vous écrire cette lettre en français moi-même, mais comme je vous écris de la prison, je suis obligé d'utiliser le turc. Si j'en avais eu la possibilité, j'aurais même voulu vous l'écrire avec le peu de breton que je sais. Je m'appelle Abdulkadir DİLSİZ, je suis détenu dans la Prison de type F n° 2 de Izmir ; retourné en Turquie après avoir travaillé environ un an à Roj TV en 2004, j'ai, pour cette raison, été arrêté, mis en garde à vue, torturé et incarcéré à Manavgat (district d'Antalya) le 4 janvier 2008." dit-il, dans une lettre adressée à l'association Amitiés Kurdes de Bretagne.

Nous sommes nombreux en Bretagne à l'avoir bien connu. Il est resté plusieurs années en Bretagne, en particulier à Redon, avant de travailler pour la radio kurde au Danemark en 2004. Ce qui nous a marqués le plus, c'est sa détermination, sa capacité à être avec les autres, ses talents pour apprendre les langues. Au bout de deux ans, il connaissait très bien le français et commençait à apprendre le breton. Sa vision internationale des droits des peuples la conduit naturellement à exprimer sa solidarité vis-à-vis de la Bretagne. Kadir est une personne intègre dont le seul tort aux yeux des autorités turques est d'être Kurde. De le dire. De le vouloir. Et cela, face à la complicité internationale qui préfère l'indivisibilité de l'État turc plutôt que la reconnaissance des droits du Peuple Kurde.

Nous avons apprécié la simplicité et aussi la forte personnalité de Kadir lorsqu'il était en Bretagne. Nous avons apprécié sa présence à Redon et sa participation aux différentes activités associatives de notre ville. Aujourd'hui, nous devons lui apporter notre soutien. Tous les amis de Kadir et toutes les personnes sensibles à sa situation sont invités à constituer ensemble un comité de soutien.

Contact : 02 99 72 20 62.

Émile Granville, maire-adjoint de Redon, membre du Parti Breton

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1196 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.