Pour Clarisse Lavanant ICI, son nouvel album, c'est en Bretagne
Musique de Philippe Argouarch

Publié le 6/11/22 11:56 -- mis à jour le 06/11/22 22:47
56316_1.jpg
ICI

Le 12e album de la chanteuse, poète, et actrice Clarisse Lavanant, ICI, est sorti il y a quelques jours. Ca fait 20 ans qu'est sorti Où c'est ailleurs ? son premier album. Entre AILLEURS et ICI, tout un parcours, tout un voyage, qui a fini dans des endroits secrets au fin fond de la Bretagne, bercé par ses passions et un quotidien où la réalité n'est que poésie «qu'elle couche sur du papier» et chante à tous les vents. Quelle belle carrière pour la chanteuse bretonne à la voix enchanteresse, si douce, si claire, si féconde !

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Ce nouvel album dure une heure 12 minutes et est composé de 21 chansons. Elle en a composé les morceaux pour la plupart, sauf pour des apports de Yaël Naim, Phil Coulter, Philippe Ferec, Frank Langoff, Dan ar Braz et un texte de Tristan Corbière Point n'est fait un tas d'océan, un de ses poètes préférés. Il y a aussi une chanson en espagnol de Antonio Machado : Inventario galante et une magnifique adaptation en français of The shores of the swilly du compositeur irlandais Phil Coulter. Tout l'opus chante la poésie de cette Bretagne, celle d'ICI : les ciels bas, le sémaphore au bout du chemin, le vent qui pleure, les maisons de pierre, «les langues de brume qui bercent nos âmes» et ces «temps gris qui parlent plus à ses yeux qu'un soleil..»

Dans Langue vivante Clarisse défend cette langue bretonne avec tant d'espoir, de louanges, de chaleur, et tant de poésie que c'est à en pleurer : « Je suis une langue vivante, je suis une langue de peine, qu'on a mise au pilori, autour du cou, une chaîne me suit. Je suis une langue insolente, un chant d'amour insoumis, pour une différence qui nous lie.»

Un album plein de douceur féminine qui apaisera les angoisses et les vertiges d'un monde où le monstre hideux de la guerre a ressurgi... là-bas à l'est, pas si loin que ça.

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
  QUERNE Hervé
  le Samedi 12 novembre 2022 21:46
Une Vraie Chanteuse Bretonne avec un charme de Fleur...braowig toud Clarisse Merci
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.