Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Appel -
Pour avancer vers une Bretagne forte dans une Europe démocratique,le Parti Breton encourage tous les Bretons à voter OUI le 29 mai prochain.
Le référendum sur le Traité constitutionnel européen du 29 mai est un tournant historique qui pose des enjeux nouveaux pour la Bretagne. Cela mérite de resituer la question posée dans son contexte breton spécifique. Aujourd'hui le destin de la Bretagne est décidé à Paris, capitale d'un Etat
Gérard Olliéric pour Parti breton le 8/05/05 11:22

Le référendum sur le Traité constitutionnel européen du 29 mai est un tournant historique qui pose des enjeux nouveaux pour la Bretagne. Cela mérite de resituer la question posée dans son contexte breton spécifique.

Aujourd'hui le destin de la Bretagne est décidé à Paris, capitale d'un Etat d'exception à de nombreux égards: centralisation excessive des décisions; non-respect de la séparation des pouvoirs; inégalités territoriales choquantes; refus de reconnaître ses différents peuples et volonté de les faire disparaître. Cette dépendance fait que la Bretagne est soumise à des intérêts qui ne prennent pas en compte les besoins de son développement, la conduisant inéluctablement, en même temps que la France, vers une crise de plus en plus profonde. L'actualité nous en offre de tristes exemples tous les jours.

Partout en Europe, les Etats se sont réformés, ne cessant de progresser au niveau des droits économiques et sociaux et de la reconnaissance des droits des individus et des peuples. Ainsi aujourd'hui l'Europe a su mettre en place un espace aux normes économiques, sociales et politiques les plus avancées de la planète.

Partout sauf en France justement, dont la nature exceptionnelle éclate au grand jour, à la surprise de nos amis européens. Nous, Bretons, savons depuis longtemps ce que cette exception française signifie : le coq français dressé sur ses ergots pour refuser toute avancée réellement démocratique qui le conduirait à remettre en cause son modèle.

Au Parti Breton, la question du référendum a clairement été envisagée en ces termes : les valeurs qui ont cours dans 24 Etats européens permettront-elles une meilleure prise en compte de nos intérêts ? Autrement dit, une plus grande intégration des Etats européens au sein de l'UE permettra-t-elle à la Bretagne de mieux répondre aux défis son temps et engage-t-elle un processus favorable à une plus grande autonomie politique ? Et la Constitution européenne contient-elle des avancées susceptibles de faciliter l'émergence d'un authentique pouvoir politique breton ?

A cette double question nous répondons OUI. Le Parti Breton dit OUI au Traité constitutionnel européen, au nom de nos intérêts nationaux. Le Parti Breton fait le choix de l'Histoire, celui d'une Bretagne intégrée à l'Europe, partageant les mêmes valeurs de progrès et de liberté dans l'unité. Pour avancer vers une Bretagne forte dans une Europe démocratique, le Parti Breton encourage tous les Bretons à voter OUI le 29 mai prochain.

Pour le Parti Breton,

Le Président exécutif,

Jakez Arnol-Stéphan

PARTI BRETON

BP 50403 56104 An Oriant-Lorient Cedex

Breizh-Bretagne-Brittany

contact [at] partibreton.org www.partibreton.org

Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Voir tous les articles de Parti breton
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons