Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Pour aider le Ministre de l'Education, les parents de Merville lancent un deRobienthon

Aidons le Ministre de l'éducation nationale qui n'a plus d'argent ! 20 000 euros, c'est sensiblement, toutes charges incluses, ce que coûte au budget de l'Etat un demi-poste de professeur des écoles. 20 000 euros, c'est le budget que nous entendons voir octroyer à notre école pour la création d'un

Pierrick Le Feuvre pour Collectif de parents Ecole maternelle Merville Lorient le 2/10/05 23:02

Accès direct au deRobienthon par

(voir le site)

Aidons le Ministre de l'éducation nationale qui n'a plus d'argent ! 20 000 euros, c'est sensiblement, toutes charges incluses, ce que coûte au budget de l'Etat un demi-poste de professeur des écoles. 20 000 euros, c'est le budget que nous entendons voir octroyer à notre école pour la création d'un demi-poste d'instituteur breton dans notre classe bilingue.

L'Education Nationale n'a pas l'argent ? Allons donc ! Si les vaches sont maigres en ce moment, pourquoi utiliser, bien inutilement, tant d'argent dans des opérations de communication qui tiennent plus de la propagande publicitaire que de l'information ?

Le 30 août dernier, les 850 000 enseignants de France recevaient, à leur domicile, une lettre personnalisée signée de M. de Robien. Lettre qui tenait plus de la relance commerciale de la Redoute ou des 3 Suisses que du souci d'information. Coût de l'opération en évaluant l'impression de la lettre (0,10 euros) et le timbrage (0,20 euros) : 275 000 euros, ou 7 postes d'enseignants à temps plein gaspillés !

L'an passé, sous M. Fillon (l'Education Nationale change souvent de ministre !) c'était le Grand Débat sur l'Avenir de l'Ecole. Oublions le coût des placards publicitaires dans les journaux, des millions de documents envoyés à tous les parents à leur domicile, des réunions et des émissions de TV organisées de septembre 2003 à mars 2004. Oublions le coût des réunions de la Commission nationale présidée par Claude Thélot pour faire la synthèse de mars à juin... Tout cela, aussi, signifie des postes en moins sur le budget du ministère !

A la rentrée 2004, les 85 000 établissements scolaires de France recevaient la synyhèse de ce grand débat national, un livre de 580 pages ! Rares sont ceux qui l'ont lu, certains l'ont même brûlé (1). Coût du livre, toujours en vente aux éditions Dunod : 7, 5 euros. Soit, pour 85 000 exemplaires : 637 500 euros, ou 16 postes d'enseignants à temps plein gaspillés !

L'année d'avant, c'était Luc Ferry (encore un autre !) qui publiait son livre "Lettre à tous ceux qui aiment l'école" et l'envoyait aux 850 000 enseignants de France. Coût du livre, toujours en vente chez Odile Jacob : 9 euros auxquels il faut ajouter les frais d'envoi (1 euro) aux 850 000 enseignants qui l'ont reçu. Total de l'opération : 8 500 000 euros, ou 212 postes !

En trois ans, un budget correpondant à près de 250 postes d'enseignants à temps plein gaspillés dans ces trois opérations inutiles (et nous n'avons pas tout comptabilisé).

Vous avez bien lu !

Où sont donc les priorités au Ministère ? Faire de la communication en engraissant des agences et des imprimeurs, ou donner les moyens à nos écoles et aux enseignants ?

Pour le moins, M. de Robien devrait comprendre notre amertume. Et nous savons que nous ne sommes pas les seuls à souffir des restrictions budgétaires !

Alors, continuons, continuez d'exiger avec nous la création immédiate d'un demi-poste d'instituteur breton. Dans notre école maternelle de Merville. A Lorient. En Bretagne. En France. Pour nos enfants.

Des parent indignés.

Continuez de signer et de faire signer notre pétition en ligne

(voir le site)

PS. Notre rassemblement de mercredi dernier a confoirmé le blocage de l'Education Nationale : portes fermées et gardées par les CRS à la Cité Administrative. Par contre, notre lettre à la Préfecture dénonçant le trouble à l'ordre public a porté : nous avons rendez-vous avec M. le directeur de Cabinet du Préfet mercredi matin.

mailbox
imprimer
Collectif de parents pour l'ouverture d'une classe bilingue à l'école maternelle de Lorient Merville
Voir tous les articles de Collectif de parents Ecole maternelle Merville Lorient
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?