Postes enseignants de breton : le compte n’y est toujours pas !

-- --

Communiqué de presse de Kelennomp
Porte-parole:

Publié le 29/05/20 13:14 -- mis à jour le 01/06/20 08:41

Dans la convention additionnelle au contrat de plan État-Région sur le bilinguisme signée en novembre 2015 et dénommée  « Convention spécifique pour la transmission des langues de Bretagne et le développement de leur usage dans la vie quotidienne – Pacte d’avenir pour la Bretagne »  il était ainsi mentionné l’engagement suivant (page 7) de la part de l’Etat : pour  le nombre de postes proposés au concours pour les professeurs des écoles bilingues (CRPE) sur la période 2015 -2020 , “l’’objectif est de disposer de 15 % de postes bilingues parmi les postes ouverts au concours dès 2016 et d’aller au seuil de 20 % dans les meilleurs délais, en fonction des besoins de l’Académie et en veillant à respecter la qualité attendue du recrutement” .

Le nouveau recteur de l’Académie de Rennes ne respectera pas l’engagement de l’Etat à la fin du contrat de plan Etat-Région sur le bilinguisme qui s’achève en 2020 . Si la situation est meilleure que du temps de la gouvernance (éphémère) de sa prédécesseure Mme Armande Le Pellec Muller https://kelennomp.bzh/fr/actualites/2019/02/la-rectrice-declare-telle-la-guerre-a-la-langue-bretonne-nombre-postes-enseignants-bilingues-crpe-convention-etat-region/ , cela n’en reste pas moins le symbole du non respect de la parole de l’Etat.

Il manquera en effet 4 postes sur les 34 qui étaient attendus au concours soit 17,9 % des postes pour le bilingue sur l’ensemble des postes offerts au concours de Professeur des Ecoles en 2020 au lieu des 20 % prévus par la convention (voir graphique ci-dessous). L’évolution du nombre des postes bilingues depuis 2005 offerts au concours CRPE est visualisable dans ce document ici

Ce communiqué est paru sur Kelennomp kelennomp.bzh

Voir aussi :
mailbox imprimer