Pose de la première pierre de la Résidence Anne de Gaulle à Saint-Anne d'Auray : Sortir les handicapés des asiles

-- Société --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 24/04/18 11:07 -- mis à jour le 24/04/18 11:47

La Fondation Anne de Gaulle, historiquement implantée dans les Yvelines, a répondu à l’appel du Conseil Départemental du Morbihan de créer une résidence pour adultes handicapés à Saint-Anne d'Auray. La création de Domiciles Groupés Accompagnés est la première étape de son implantation dans le département. La première pierre sera posée le samedi 27 avril en présence de la petite fille du général.

D'après la fondation «Il s’agit d’un dispositif intermédiaire entre le domicile individuel et l’établissement social et médico-social. Ses missions essentielles sont d’offrir un cadre de vie rassurant, de lutter contre la solitude en favorisant l’échange, de permettre la mise en place d’un accompagnement de la vie à domicile. Il s’adresse principalement à des personnes morbihanaises, en situation de handicap (reconnues par la MDPH, Maison Départementale des Personnes Handicapées) âgées de plus de vingt ans.»

Cette initiative permet d’inaugurer d’autres réponses d’hébergement que celles des établissements asilaires à l'exemple de ce qui se fait dans d'autres pays et en particulier en Californie depuis au moins 40 ans. Le système de réinsertion dans la vie sociale grâce à une banalisation des lieux de résidences, a pour but une «normalisation» du handicap. Il s'agit que les handicapés puissent se sentir des personnes «normales», le premier pas vers une réinsertion dans la société.

Voir aussi :
mailbox imprimer