Polig Monjarret : lettre ouverte au Président du Conseil Général du Morbihan
Lettre ouverte de Bemdez

Publié le 5/09/12 18:04 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Monsieur le Président,

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le Conseil Général sera amené à choisir le nom du nouveau collège public de l'agglomération vannetaise à Plescop dans les jours à venir. L'association culturelle bretonne Bemdez réitère la demande initiale de nommer cet établissement Polig Monjarret. Aucune polémique aussi stérile que déplacée, de surcroît d'une poignée d'individus mal intentionnés, ne doit faire obstacle à la mémoire du travail de cet homme dans la reconnaissance et le développement de notre identité.

Reculer face aux rumeurs mensongères à son endroit serait un manque de courage politique et surtout une absence de dignité. Polig Monjarret a permis l'épanouissement de milliers d'hommes et de femmes dans leur culture, notamment à plusieurs générations de musiciens de se produire publiquement.

Enfin, il est important de souligner que la famille de Polig Monjarret avait demandé l'arrêt de la polémique pour faire cesser les insoutenables accusations portées sur leur père. La peine et la souffrance de la famille restent entières et elles n'attendent en fait que la justice par la nomination de ce collège public par le nom de leur père, initialement proposé.

Il en va de la droiture, de la dignité et du respect de chacun de ne pas reculer face à la calomnie de quelques olibrius haineux.

En vous remerciant, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président du Conseil Général, l'expression de notre considération distinguée.

Pour l'association Bemdez, le Président,

Bertrand Deléon.

Document PDF poligmnjarretkuzulmeur.pdf Lettre au CG. Source : Bemdez
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.