Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Robert de Goulaine en habit de Chevalier Bretvin vers 1975. Photo prise à Corcoué-sur-Logne au château de La Grange qu'il habitait alors pendant que le château de Goulaine encore inhabitable était en grands travaux. Photo Ordre des Chevaliers Bretvins  a
Robert de Goulaine en habit de Chevalier Bretvin vers 1975. Photo prise à Corcoué-sur-Logne au château de La Grange qu'il habitait alors pendant que le château de Goulaine encore inhabitable était en grands travaux. Photo Ordre des Chevaliers Bretvins a
Dans l'église le gisant du seigneur de Goullaine Jehan III et de sa femme - fille de Guillaume Eder. Ils se sont mariés en 1389. Cette oeuvre du milieu du XVe siècle a été classée par les Beaux-Arts en 1910.
Dans l'église le gisant du seigneur de Goullaine Jehan III et de sa femme - fille de Guillaume Eder. Ils se sont mariés en 1389. Cette oeuvre du milieu du XVe siècle a été classée par les Beaux-Arts en 1910.
Bannière de la Paroisse Sainte Anne de Goulaine formée de Haute-Goulaine et Basse-Goulaine.
Bannière de la Paroisse Sainte Anne de Goulaine formée de Haute-Goulaine et Basse-Goulaine.
- Dépêche -
Plus de 500 personnes ont assisté à la Messe d'à Dieu à Robert de Goulaine
Le mercredi 10 février, en l'église Sainte Radegonde de Haute-Goulaine, emplie des chaudes sonorités de l'orgue, un dernier hommage a été rendu au marquis Robert de Goulaine, décédé à 76 ans le samedi 6 février en son château de Goulaine. En présence de sa famille, du maire, du député, de huit Chevaliers de l'Ordre de Malte en tenue de choeur, d'une trentaine de Chevaliers Bretvins portant leur collier, et de nombreux amis, relations et connaissances. Était aussi présente une délégation militaire portant le drapeau de la Croix de Guerre et de la Valeur Militaire
Maryvonne Cadiou pour ABP le 13/02/10 16:01

Le mercredi 10 février, en l'église Sainte Radegonde de Haute-Goulaine, emplie des chaudes sonorités de l'orgue (1), un dernier hommage a été rendu au marquis Robert de Goulaine, décédé à 76 ans le samedi 6 février en son château de Goulaine.

En présence de sa famille – sa femme, ses fils Mathieu et Christophe, sa belle-fille et ses petits-enfants – du maire, du député, de huit Chevaliers de l'Ordre de Malte (2) en tenue de choeur, d'une trentaine de Chevaliers Bretvins (3) portant leur collier, et de nombreux amis, relations et connaissances.

Était aussi présente une délégation militaire portant le drapeau de la Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, deux des quatre décorations posées sur le cercueil recouvert de la tenue de choeur de l'Ordre de Malte de M. Robert de Goulaine.


Avant de commencer la cérémonie religieuse, le curé Pierrick Seildel donne la parole à six personnes qui exprimeront « la mémoire de Robert de Goulaine, sa vie, ses passions et cette grâce qu'ils ont eue lors de leurs rencontres avec M. le marquis de Goulaine », dit-il. Il s'agit de M. Jean-Claude Daubisse, maire, de M. Olivier de Boüard, membre des Amis de Goulaine, de M. Jean-Marie Loré, grand Maître de l'Ordre des Chevaliers Bretvins, de M. Étienne de Montéty, directeur du Figaro littéraire, de M. Serge Poignant, député et de M. Jean-Yves Paumier, président de l'Académie Littéraire de Bretagne.



Hommages, éloges lus lors de la cérémonie religieuse. Quelques extraits (voir les textes complets reçus à ce jour, en PDF)

« Monsieur de Goulaine, je garderai, nous garderons de vous l'image de ce que l'on appelait au XVIIe siècle, un honnête homme, c'est-à-dire un Homme d'une vive intelligence aux mille facettes, d'une immense culture, courtois, humble, mais aussi drôle et sachant parfaitement s'adapter à son entourage ». Jean-Claude Daubisse, maire de Haute-Goulaine.

« Ses innombrables qualités d'homme, d'ami, de leader passionné, de collectionneur reconnu, peuvent s'inscrire en lettres d'or sur le grand livre de la vie… à savoir : Le Beau, Le Bon, Le Vrai ». Olivier de Boüard, membre des Amis de Goulaine.

« Vous me disiez souvent “L'important ce n'est pas ce qu'on reçoit, mais ce qu'on transmet”, reprenant la citation ». Jean-Marie Loré, grand Maître de l'Ordre des Chevaliers Bretvins.

« Je veux dire à son épouse, à ses fils et à toute sa famille combien Robert de Goulaine a marqué de son exceptionnelle empreinte toute notre région et en a été un ambassadeur reconnu et apprécié hors de nos frontières ». Serge Poignant, député.

« Il aimait ce qui était rare et précieux, qu'il s'agisse des mots ou des vins, et de bien d'autres sujets encore ». Jean-Yves Paumier, chancelier de l'Académie littéraire de Bretagne.



Hommages non lus à la cérémonie religieuse ou recueillis par ABP. Extraits

« Nous perdons un gentilhomme des Lettres ». Gonzague Saint Bris, écrivain et ami, souvent reçu au château pour les soirées littéraires.

« J'ai rencontré un homme extraordinaire d'intelligence, passionné, avec un caractère bien trempé... ». François Gorin, président des Amis de Goulaine, l'association qui organise les animations culturelles au château.

« Ce fut un homme d'accueil. Il a toujours été un Gentilhomme. Son départ est une peine pour tout les membres de l'Ordre de Malte France ». Marc de Rochebrune, délégué de l'Ordre de Malte pour la Loire-Atlantique.



Cérémonie religieuse

Mathieu de Goulaine, son fils aîné, a lu le texte de l'Apocalypse de Saint Jean. Aurore de Goulaine, l'aînée de ses petites filles, a lu Des pas sur le sable. (voir PDF1).

Avant le passage de l'assistance devant le cercueil – pour un hommage avec l'eau bénite et des brins de romarin – un air de flûte a retenti. Comme des chants d'oiseau. Il fut dit que dans sa jeunesse le marquis pouvait en reconnaître 150... Le solo de flûte par Robin Joly (4), qu'il choisit spécialement pour la cérémonie, est Le Rossignol, de Jacob Van Eyck, composé en 1648.


Deux messes ont été dites en mémoire de Robert de Goulaine : samedi soir en l'église de Haute-Goulaine et dimanche matin à Basse-Goulaine en l'église Saint Brice, les deux églises formant la paroisse Sainte Anne de Goulaine..


Quelques articles de la presse quotidienne locale et nationale :
(voir le site) de Presse Océan, 7 fév. 2010.
(voir le site) de Presse Océan, 10 fév. 2010.
(voir le site) du Figaro Littéraire, par le directeur, M. Étienne de Montéty, le 11 février 2010, présent aux obsèques.


(1) – L'orgue joué par Antoine Assaf, ami de Robert de Goulaine, organiste à Paris et écrivain.

(2) – L'Ordre de Malte. Le marquis de Goulaine y fut admis en 1971 comme Chevalier d’Honneur et de Dévotion.

(3) – Les Chevaliers Bretvins, Ordre dont le marquis de Goulaine fut le grand Maître de 1969 à 1982.

(4) – Robin Joly a été souvent reçu au château pour des soirées de musique Renaissance, avec la Compagnie Outre Mesure dont il est le directeur. « Trois soirées par an depuis 2003 » a-t-il précisé à ABP. Les membres résident en Vendée et Loire-Atlantique.

( voir l'article ) l'article "Robert de Goulaine, fils de Bretagne" par le CREDIB.


Maryvonne Cadiou

Document PDF 17380_2.pdf PDF1 - Messe d'à Dieu à Robert de Goulaine - 10 février 2010.. Source : Famille de Goulaine
Document PDF 17380_9.pdf PDF2 - Hommage de Jean-Claude Daubisse à Robert de Goulaine. 10 février 2010.. Source : Jean-Claude Daubisse
Document PDF 17380_3.pdf PDF3 - Hommage d'Olivier de Boüard à Robert de Goulaine. 10 février 2010.. Source : Olivier de Boüard
Document PDF 17380_4.pdf PDF4 - Hommage de Jean-Marie Loré à Robert de Goulaine. 10 février 2010.. Source : Jean-Marie Loré
Document PDF 17380_8.pdf PDF5 - Éloge par Serge Poignant de Robert de Goulaine. 10 février 2010.. Source : Serge Poignant
Document PDF 17380_5.pdf PDF6 - Hommage de Jean-Yves Paumier à Robert de Goulaine. 10 février 2010.. Source : Jean-Yves Paumier
Document PDF 17380_6.pdf PDF7 - Hommage de Gonzague Saint Bris à Robert de Goulaine. 10 février 2010.. Source : Gonzague Saint Bris
Document PDF 17380_7.pdf PDF8 - Hommages de François Gorin et Marc de Rochebrune à Robert de Goulaine. 10 février 2010.. Source : François Gorin et Marc de Rochebrune
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 3457 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons