Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plusdésolé cette photo n'existe plus
- Rapport -
Plus de 300 personnes au congrès de l'Institut Culturel de Bretagne sur le thème des Arts Plastiques en Bretagne
Le colloque organisé par l'Institut pour son Congrès annuel de St Brieuc a réuni près de 300 participants au centre Equinoxe durant la journée du 22 septembre autour du thème suivant : "Les arts plastiques (peinture et sculpture) en Bretagne"
Mikaël Le Bihannic pour Skol-Uhel Ar Vro / Institut Culturel de Bretagne le 23/10/07 14:26

Le colloque organisé à Saint-Brieuc, par l'Institut Culturel de Bretagne pour son Congrès annuel, a réuni près de 300 participants au centre Equinoxe durant la journée du 22 septembre autour du thème suivant : "Les arts plastiques (peinture et sculpture) en Bretagne".

Comme de coutume pour ses colloques, l'Institut a cherché avant tout à jeter un regard circulaire, à établir un "état des lieux" sur le sujet choisi.

Sans doute pour la première fois ont été ainsi réunis en quatre tables-rondes successives, des spécialistes aux compétences, missions ou sensibilités diverses liés au monde de l'art sur notre péninsule : artistes aux méthodes de travail et expressions variées mais aussi directeurs de musée, universitaires, commissaires-priseurs, éditeurs d'art, galeristes ou collectionneurs (deuxième table-ronde du matin).

Il s'agissait prioritairement de rendre visibles tant les tendances les plus modernes que celle du "revival" celtique contemporain (qui trouve ses racines dans les Seiz Breur de Bretagne et dans le Celtic Revival d'Irlande et de Grande-Bretagne à la fin du XIXème et au début du XXème siècle) : la première table-ronde du matin, passionnante, lui a d'ailleurs été légitimement consacrée. Réunis au sein du groupe Spered Kelt, ses tenants qualifient leur posture actuelle d'"état d'esprit", empreint d'une émotion et d'une spiritualité spécifiquement celtiques. Ils utilisent également parfois motifs et symboles issus de nos traditions.

La première table-ronde de l'après-midi, animée par Yannig Guillevic (artiste lui-même) a donné la parole à six artistes "du terrain" venus de nos cinq départements, travaillant en milieu rural comme urbain. Ils se sont librement –et parfois vivement- exprimés sur ce qui les préoccupe : leurs espoirs, leurs combats parfois, leurs difficultés quotidiennes pour exister et la peine qui est souvent leur lot pour arriver à vendre le fruit de leur travail afin de pouvoir en vivre décemment.

Pour la quatrième et dernière table-ronde de la journée, le projecteur s'est posé sur les élus et responsables des collectivités publiques territoriales : quel avenir et quelles perspectives pour les arts plastiques en Bretagne ? Quelle politique adopter ? Comment faire pour que l'Etat, la Région, les départements et les villes sollicitent plus et mieux le concours des artistes en achetant leurs œuvres pour les édifices, les rues, les places etc… Un appel a été lancé à ce titre pour que soient érigées partout plus de statues de nos hommes et femmes, disparus, du mouvement culturel, afin qu'ils restent présents sous nos yeux et vivants dans nos consciences.

Bernard Gestin

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1837 lectures.
L'Institut Culturel de Bretagne est chargé de développer et de diffuser la culture bretonne "sous toutes ses formes" depuis 1981. La pluridisciplinarité, qui fait de l'institut une "université populaire de la culture bretonne" se traduit par une organisation en dix-sept sections.
Voir tous les articles de Skol-Uhel Ar Vro / Institut Culturel de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons