Plouguerneau : le Parti Breton s'oppose à la débretonnisation des noms de la commune

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 15/01/09 8:48 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Parti Breton s'oppose à la débretonnisation des noms de la commune de Plouguerneau. Une décision du maire, André Lesven, prévoit en effet de remplacer des noms bretons de la commune par des appellations telles que « rue des Embruns » ou « rue des Perroquets ». Prendre le prétexte de faciliter le travail de la poste ne tient pas : la municipalité peut très bien mettre des numéros aux maisons tout en gardant les noms bretons…..

Il s'agit là d'un mépris vis à vis de toutes les générations qui ont fait et qui font l'identité de ce pays de Plouguerneau. La langue bretonne y est bien vivante et tous les ans, Strollad ar Vro Bagan, par exemple, attire des milliers de personnes pour des spectacles en breton ou bilingues. Ce projet est une aberration culturelle et patrimoniale, mais aussi économique dans un pays littoral hautement touristique. D'autres nations européennes, comme la Catalogne, le Pays Basque ou le Pays de Galles, ont bien compris que défendre l'identité c'est aussi se donner les moyens de défendre l'emploi et de promouvoir le développement économique. On devrait s'attendre plutôt à ce que la commune de Plouguerneau soit au premier rang des communes bretonnes signataires de la Charte «Ya d'ar brezhoneg» initiée par l'Office de la Langue Bretonne.

Ce projet pose également le problème de la cohérence politique. Monsieur André Lesven est président départemental du Modem. Cette décision engage de fait le Modem du Finistère en tant que tel et le crédit que les Bretons peuvent avoir vis-à-vis de ce jeune parti qui par ailleurs se déclare être favorable aux langues dites « régionales ». « Les langues régionales sont en danger de mort. Pour certaines, c'est une question d'années. La loi doit imposer, non seulement le respect de ces langues, mais leur défense : le respect ne suffit plus ! Nous avons besoin de fonder une politique positive », déclarait François Bayrou aux électeurs du Modem. Dans le cas de Plouguerneau, nous sommes loin du respect minimum, mais bel et bien dans un processus de destruction volontariste de la langue bretonne. Cela pose question ...

Le Parti breton apporte son total soutien aux « Gardiens de mémoire » et appelle les citoyennes et citoyens à se mobiliser pour la défense de la toponymie de la commune de Plouguerneau.

Pour le Parti Breton Finistère, le secrétaire, Michel Landivinnec

Pétition des Gardiens de Mémoire :
(voir le site)

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 2394 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité

Vos commentaires :

daniel Pierre
Mardi 31 août 2010

Voila bien un exemple de la soumission ordinaire,banalisée chez les bretons,surtout chez leurs elus.Comme si la poste n'avait pas les moyens techniques de trier les adresses en bretons elle le fait pour les autres langues ,pour les lettres a destination de l'etranger. L'histoire va vous offrir l'occasion de retrouver votre liberte ou tout du moins une plus grande liberté,mais etes vous prets pour cela,avez vous la classe politique adequate,j'en doute moi qui voit cela de loin de votre etranger. Le moindre pretexte fallacieux de l'administration pour vous enlever un peu de votre langue et vos elus se precipitent pour vous trahir. En vendée nous avons fait un travail de memoire sur le massacre de notre population par les republicains lors de la revolution francaise et au memorial des lucs sur boulogne il est clairement indique qu'un genocide avait eu lieu avec les noms des assasins Ce memorial a ete inaugure par soljenytsine et porte son nom J'en parle avec facilite puisque une partie de ma famille a ete massacre aux lucs Je suis aujourd'hui un republicain convaincu mais je garde un profond respects pour les engagements politiques et religieux de mes ancetres. La volonte affichée de la france est la disparition des minorités qui la compose,soyez lucide ce n'est pas en vous plaignant que vous obtiendrez quelque chose, Redressez vous ,secouez votre paranoia,exigez un travail de memoire de vos elus dans un memorial breton des bretons assinnes par la france pour la defense de leurs libertes et ce memorial doit etre inaugures par les elus les plus importants de votre region comme nous l'avons fait,nous n'avons pas peur de notre passe et de notre lutte contre la republique, Allez voir le maire et dites lui que substituer une culture a une autre est un crime appelé ethnocide ou dites lui de quitter car il n'est pas digne de ses ancetres Seul un peuple debout peu marcher vers la liberté et aujourd'hui nous avons besoin de liberté car sont revenus pour parachever leur oeuvre les republicains .c'est le chant du cygne des jacobins,il savent que leur modele est mort mais craignont que dans leur disparition ils n'entrainent toutes les cultures de france La liberté se merite pour pouvoir la conquerir

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.