Pierre Toulhoat, un grand artiste quimpérois au talent multiforme, est décédé

-- Patrimoine --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 15/10/14 0:56 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Créateur de bijoux de renom, Pierre Toulhoat est décédé le 13 octobre, à l'âge de 91 ans. Il n'était pas seulement un grand joaillier, créateur de bijoux, de crosses d'évêque, de statuettes et autres objets en or et en argent, mais aussi un dessinateur de poncifs pour la céramique et il a travaillé avec la faïencerie Keraluc, à Quimper. Il a aussi collaboré avec les maîtres-verriers Le Bihan (Quimper) et avec les ateliers de textile de prestige Le Minor, à Pont-l'Abbé, pour, entre autres choses, dessiner des foulards, de tissus d'ameublement et des bannières de procession.

Il est également l'auteur de bas-reliefs au siège l'Ifremer, à Brest-Plouzané, à l'hôpital militaire de Brest et au Lycée Brizeux, à Quimper.

Né à Quimper, en 1923, il a vécu et travaillé dans sa ville, participant à la Libération avec les FFI en 1944. Il va se former en 1946 à l'École supérieure des Arts décoratifs et c'est en 1953 qu'il ouvre son atelier à Quimper.

Il s'est beaucoup inspiré des motifs artistiques traditionnels celtes et bretons et a poussé la fidélité à l'esprit de son pays natal en faisant l'effort d'apprendre la langue bretonne. Son ancrage au pays n'empêchait pas que ses créations soient diffusées bien au-delà de la Bretagne.

Armel Morgant, lui avait consacré un livre paru aux éditions Coop Breizh en 2007 (Armel Morgant, Toulhoat, Coop Breizh 2007 ISBN 978-2-84346-318-1).

L'Institut culturel de Bretagne, dont il était membre, l'a honoré en 2001 en lui remettant le Collier de l'Hermine, dont le symbole matériel, le collier lui-même, est une de ses oeuvres.

Site officiel : (voir le site)

Page du Wikipedia en breton : ]]Pierre Toulhoat[[

Christian Rogel

Voir aussi :
mailbox imprimer