Communiqué du Conseil général de Loire-Atlantique. Nantes, le 5 décembre 2013.

Mer et Littoral : Philippe Grosvalet poursuit sa mission dans le Finistère.

Renforcer l'action des Départements côtiers et faire remonter des projets liés à la biodiversité, l'urbanisme et le foncier, la gestion du trait de côte et l'activité économique et sociale. Voici les principaux objectifs de la Mission Mer et Littoral, dont l'Assemblée des Départements de France (ADF) a confié la présidence à Philippe Grosvalet, président du département de Loire-Atlantique.

Depuis l'installation du comité de pilotage en avril 2013, Philippe Grosvalet multiplie les visites sur sites et les enquêtes auprès des Départements littoraux. Une série d'auditions (responsables politiques et administratifs, experts, universitaires, scientifiques, acteurs socio-économiques, associations, gestionnaires…) est aussi engagée.

L'érosion côtière, la gestion des risques, le nautisme, les ports…

C'est dans ce cadre que le président de la Mission Mer et Littoral, accueilli par Pierre Maille, président du Conseil général du Finistère, était en déplacement dans le Finistère ce mercredi 4 décembre 2013. Au programme de cette journée sur le terrain de Philippe Grosvalet : des rencontres avec des élus et des acteurs du Finistère qui ½uvrent en faveur du littoral et de la mer, afin de permettre un échange d'expériences et la création de passerelles entre Départements autour de plusieurs sujets :

— L'érosion côtière et la menace de submersion marine à travers le dispositif « Litto 3D ® » pour la gestion des risques ;

— Le nautisme en Finistère ;

— La mise en ½uvre du principe de continuité territoriale ;

— La réflexion engagée sur la transversalité des services du Conseil général du Finistère pour la mise en place d'une stratégie Terre-Mer.

Les champs d'études de la Mission Mer et Littoral

Quel(s) rôle(s) les Départements peuvent-ils jouer dans le développement et la gestion, intégrés et durables, des espaces littoraux ? C'est la feuille de route tracée par Claudy Lebreton, président de l'Association des Départements de France. La mission d'étude conduite par Philippe Grosvalet explore quatre champs complémentaires :

— La structuration d'une économie littorale performante, participant à la création d'emplois localisés (pêche et aquaculture, tourisme, plaisance et nautisme, énergies marines renouvelables, transports, agriculture littorale, etc.) ;

— La préservation des milieux naturels et de la biodiversité (espaces naturels littoraux, qualité des masses d'eaux côtières, paysages maritimes, etc.) ;

— L'aménagement et l'urbanisme littoral, par la prise en compte de l'attractivité de ces espaces (gestion du foncier, saisonnalité estivale, maintien de l'agriculture) et de ses conséquences notamment sociales ;

— La gestion des risques et du trait de côte (érosion côtière, submersion marine, pollution, etc.) tenant compte de l'impact du changement climatique (perspective de montée des eaux).

Au vu de la diversité des problématiques des littoraux français et de leurs spécificités, cette mission concerne aussi bien les Départements métropolitains que ceux d'Outre-mer.

Des ambitions départementales pour une gestion intégrée

Une première série d'ateliers de la Mission Mer et Littoral s'est tenue en juin dernier. Les travaux ont permis d'identifier des ambitions départementales pour une gestion intégrée de la mer et du littoral :

— Encourager un aménagement équilibré et solidaire des territoires littoraux et promouvoir l'identité maritime ;

— Contribuer à la préservation du potentiel et des fonctionnalités écologiques des littoraux ;

— Promouvoir le potentiel maritime des Départements côtiers afin de favoriser une économie durable et diversifiée.

Un questionnaire a par ailleurs été adressé aux 31 Départements littoraux pour recueillir l'expertise et les acquis issus des expériences, des projets et des politiques départementales menés en faveur de la mer et du littoral. Les réponses alimentent les travaux menés lors d'ateliers, comme ce fut le cas début novembre à Montpellier.

La suite du calendrier

Plusieurs temps forts de la Mission Mer et Littoral jalonneront l'année 2014 :

— janvier 2014 : présentation d'un rapport d'étape ;

— février 2014 : troisième série d'ateliers, afin d'identifier les évolutions juridiques, financières et organisationnelles nécessaires à la mise en ½uvre d'une action départementale en faveur d'une gestion intégrée de la mer et du littoral.

— juin 2014 : congrès de clôture à Saint-Nazaire. Philippe Grosvalet accueillera en Loire- Atlantique tous les membres de la Mission Mer et Littoral, les partenaires institutionnels, territoriaux, socio-professionnels, techniques et scientifiques des Départements littoraux.

Le littoral français chiffres clés

Environ 6.700 km de linéaire côtier (territoires ultramarins compris) 4 % du territoire français 31 départements concernés

Densité démographique de 281 habitants au km² (deux fois plus que la moyenne nationale) 6 millions d'habitants, 12 millions l'été.

Gweltas Morice, attaché de presse au Conseil général de Loire-Atlantique

Tél. 02 40 99 16 68

gweltas.morice [at] loire-atlantique.fr

Cabinet du président - Direction de la communication

Hôtel du Département - 3, quai Ceineray – BP 94109

44041 Nantes cedex 1 - Tél. 02 40 99 10 00

service.presse [at] loire-atlantique.fr - (voir le site)

Contacts presse :

— Anaïs Hubert : 02 40 99 09 61

— Gweltas Morice : 02 40 99 16 68

— Laurence Corgnet : 02 40 99 17 45

Document PDF cp_mission_mer_et_littoral_dc13.pdf Communiqué de presse, 5 déc. 2013. Philippe Grosvalet, président de la Mission Mer et Littoral en visite sur le terrain en Finistère.. Source : Conseil général de Loire-Atlantique
Voir aussi :

mailbox imprimer
Le Conseil général de Loire-Atlantique, département de toutes les solidarités.
Hôtel du Département
3 quai Ceineray
BP 94109
44041 Nantes Cedex 1
Tél. 02 40 99 10 00
Fax 02 40 99 11 48.

Vos commentaires :

Jean-Pierre MATHIAS
Samedi 7 decembre 2013

est-ce que ces responsabilités sont dans les attributions des départements ?

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.