Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Erdeven 25 mars 2007.
Erdeven 25 mars 2007.
- Communiqué de presse -
Peuple des Dunes : Lafarge communique sur son projet d'extraction de sable marin en Morbihan
Le Peuple des Dunes annonce que le groupe Lafarge prend l'initiative d'une campagne de communication sur son projet d'extraction de sable marin entre Gâvres et Quiberon, en installant un stand dans la galerie commerciale de Lanester où ses représentants tentent de convaincre le chaland de l'absence d'impact de l'extraction projetée sur la côte du Morbihan.
Maryvonne Cadiou pour ABP le 28/08/07 18:39

Communiqué de :
-- Le Peuple des Dunes : Collectif regroupant 140 associations contre le projet d'extraction de sable marin entre Quiberon et Gâvres par le groupe Lafarge.
Le 26 août 2007.
__________________________________________

Pour la première fois, le groupe Lafarge prend l'initiative d'une «campagne de communication» sur son projet d'extraction de sable marin en sud Bretagne.

Après avoir initié ce projet dans le plus grand secret pendant des années, le groupe Lafarge installe un stand dans la galerie commerciale de Lanester où ses représentants tentent de convaincre le chaland de l'absence d'impact de l'extraction projetée sur le trait de côte.

Le «Peuple des Dunes» se réjouit de ce changement de stratégie qui constitue à ses yeux une première victoire puisqu'il contraint la multinationale à s'expliquer et à se justifier.
Le Peuple des Dunes se félicite de cette volonté de communiquer sur le P.E.R.Sud Lorient car «cela devrait permettre de dresser plus de monde encore contre ce projet» et toucher tous ceux qui n'avaient pu l'être jusqu'à présent, et qui, au vu des arguments avancés, devraient rejoindre l'opposition manifestée unanimement par la société civile.

Pour cette campagne de communication, le groupe Lafarge diffuse un fascicule titré «Étude sables marins sud Lorient» où un certain nombre de contrevérités sont affirmées.
Citons notamment le fait qu'il est écrit, en page 6, que la zone Sud Lorient a été retenue pour le projet de recherche car «c'est un site éloigné des zones littorales les plus sensibles, hors des frayères identifiées...».
Cette affirmation s'oppose aux constatations quotidiennes des marins qui savent que l'endroit où se situe le projet d'extraction de sable marin est historiquement une zone de frayères et de pêche.
En énonçant une contrevérité manifeste, la multinationale montre, là encore, que, contrairement aux déclarations affichées de ses dirigeants en matière d'écologie et de développement durable, elle ne recherche de fait que le profit.

«Quant aux scientifiques dont les noms figurent dans cette plaquette de vulgarisation», ils cautionnent (en l'absence de tout démenti) une contrevérité qui tend à prouver qu'ils «ne sont pas indépendants».
Toutes les recherches qu'ils conduisent doivent être jaugées à l'aune d'une telle dénaturation de la vérité.

«AUX ÉLUS ET AUX POUVOIRS PUBLICS» d'apprécier de tels arguments avancés dans le cadre de ces recherches conduites et financées par le groupe Lafarge.
_______________________________________

(voir le site) où est recopié l'article du 24 août d'un quotidien, en page Lorient : ''Sables marins : Lafarge explique son projet'', article qui est maintenant payant sur le Net.

De plus, (voir le site) pour les arguments qui démontrent la catastrophe écologique que serait une telle réalisation.

Pour l'historique du sujet, voir aussi ( voir l'article ), ( voir l'article ), ( voir l'article ), ( voir l'article ), ( voir l'article ), ( voir l'article ), ( voir l'article ), au sujet de la manifestation d'Erdeven le 25 mars dernier, et ( voir l'article ).

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2303 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons