Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Pétition Pour un aménagement équilibré, humain du Territoire : Non au Grand Paris
Lors de sa visite à La Rochelle, en Charente-Maritime, le chef de l'État a appelé à faire "de toute urgence, la lumière sur ce qui a engendré les conséquences désastreuses de la tempête Xynthia, parlant d'un "drame inacceptable et incompréhensible". Ne s'agit-il pas en fait, pour lui, en dehors de l'aspect exceptionnel du drame qui a frappé cette Région, de faire le procès de « l'imprévision et de l'irresponsabilité »
Gérard Gautier pour Blanc C Exprimé le 3/03/10 3:40

Lors de sa visite à La Rochelle, en Charente-Maritime, le chef de l'État a appelé à faire "de toute urgence, la lumière sur ce qui a engendré les conséquences désastreuses de la tempête Xynthia, parlant d'un "drame inacceptable et incompréhensible". Ne s'agit-il pas en fait, pour lui, en dehors de l'aspect exceptionnel du drame qui a frappé cette Région, de faire le procès de « l'imprévision et de l'irresponsabilité » qui ont prévalu depuis de trop nombreuses années, comme partout en France. Cela pour que de tels drames soient évités dans le futur ?

Or dans le même temps dans une interview parue dans le numéro 376 de la revue L'Architecture d'Aujourd'hui, le chef de l'État entend pousser ses troupes dans la campagne des régionales en rangs unis derrière le projet de création du… Grand Paris !

Ce qui ne semble pas très cohérent !

Cela au moment même où après les atteintes déjà portées à de nombreux services publics de proximité dans les Régions, de nombreux tribunaux dans des villes moyennes vont disparaître. Ce qui apporte une nouvelle preuve que l'État français, pachydermique, engoncé dans son jacobinisme étroit, joue, irresponsable, « les apprentis sorciers » contre ses Régions. Il créé en fait, sans souci d'Égalité de traitement, des « citoyens de seconde zone ».

Cela ayant pour conséquence une nouvelle étape dans la désertification des Territoires.

Or le développement harmonieux des Régions, à dimension humaine, respectant les notions de subsidiarité et de solidarité interrégionales, l'existence de services de proximité à la disposition des citoyens, sont des facteurs d'équilibre des territoires, de création de lien social, de qualité de vie mais aussi, de paix sociale.

La création d'un futur « Grand Paris » est une illustration de cette mégalomanie pour des mégapoles sans âme dont on sait qu'elles sont porteuses à terme, ce qui est « compréhensible et inacceptable » « d'inégalité sociale, de ghettoïsation, de délinquance, de violence, de mal vivre… de pollutions ! »

Ce problème doit être mis au centre de la campagne des régionales. Ne serait-ce que pour rappeler au président de la République que la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » est le symbole de la République » et … sa déclaration lorsqu'il était candidat.

« Rétablir la confiance est plus que jamais nécessaire pour ceux de nos concitoyens qui sont issus du monde rural. Depuis des décennies, certains de nos territoires ruraux les plus fragiles sont gagnés peu à peu par la désertification. Or je veux affirmer, une fois encore, qu'il n'y a pas de fatalité au dépeuplement ni à l'exode rural, pour peu que l'État poursuive et amplifie ce qui fut toujours une grande politique, une politique originale dans notre pays, celle de l'aménagement du territoire. Elle n'est d'ailleurs pas pour rien dans la qualité de vie et des services publics que nous reconnaissent les étrangers qui visitent et apprécient notre pays. Aménager le territoire, c'est refuser que l'État ne renforce encore les tendances, là, à la concentration, ailleurs, au dépeuplement, plutôt que de rechercher un équilibre dans le développement de nos territoires. Aménager le territoire, c'est finalement garantir une véritable égalité des chances pour chaque Français, en tout point du territoire. »

Sources : Discours Congrès de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (01/12/06)
Site : (voir le site)


Pour un aménagement équilibré, humain du Territoire :

Je dis NON au Grand Paris !

Et je signe la pétition :
(voir le site)

.

Voir aussi :
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc C Exprimé
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons