Petit succès de la manifestation patronale pour l'emploi, à Nantes
Dépêche

Publié le 15/11/14 10:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La Coordination régionale pour l'économie et pour l'emploi dans l'Ouest (CREE Ouest) avait appelé, au nom d'un groupe d'organisations patronales des Pays-de-la-Loire, à manifester à 14 heures, devant la préfecture de Nantes.

Les effectifs ont été plutôt modestes (1000 selon la police et 3000 selon les organisateurs) et le plus remarquable a été la présence d'engins de chantier et, surtout, d'un petit contingent de membres de "Des Ailes pour l'Ouest" qui portaient des pancartes pour appeler à la construction du nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes, au nombre du développement de l'emploi.

La présence simultanée d'employés du bâtiment et des travaux publics, ainsi que de transport avec celle de leurs responsables et cadres évoque les manifestations qui ont précédé l'apparition des Bonnets rouges (1000 personnes à la limite Est de la Bretagne en 2009) et celles de novembre 2013 à Quimper et à Carhaix.

C'est bien le signe d'une vie sociale qui risque de connaître des  remous, car, les antagonismes sont en train de s'approfondir, alors que la situation politique générale est aussi extrêmement instable : violentes critiques contre l'exécutif, "fronde parlementaire", affrontements, dont l'un d'entre eux a été meurtrier, avec la police en ville et à la campagne  sur des thèmes environnementaux avec des dégâts dans plusieurs viles, dont à Nantes, deux fois cette année.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Ce jour, 15 novembre,  Nantes, ainsi que Carquefou, Rezé et Saint-Herblain, va voir trois nouveaux rassemblements sur des thèmes différents.

Le matin, les permanences des deux parlementaires de Nantes intra-muros seront le lieu de manifestations pacifiques de "Bretagne réunie" qui invitent les opposants à l'éventuelle fusion Bretagne et Pays-de-la-Loire dans le Grand Ouest et pour la réunification de la Bretagne, alors que l'Assemblée nationale va, à nouveau, voter sur les limites des régions.

Un peu plus tard, Place royale, exactement entre les deux permanences nantaises, un groupement d'organisation d'extrême-gauche, « Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire », appelle à manifester, comme dans plusieurs autres villes.

Serait-ce Nantes, la plus grande ville de la Bretagne, qui pourrait être la nouvelle  "capitale de la colère". Le marché politique y semble très vaste.

Christian Rogel

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 6 commentaires
Ker itron al lann
2014-11-15 19:48:08
Et oui, des entrepreneurs bretons manifestent à Nantes pour soutenir le projet d'aéroport de NDDL.
Il n'y a donc pas que l'intérêt de Vinci à voir ce projet se matérialiser?!
C'est drôle, c'est pas ce que prétendent les "ingérés" de l'Acipa et autres retraitées de la fonction publique ou passionaria pastèque (verte dehors, rouge dedans) du conseil régional, dont l'avenir de la Bretagne est le cadet des soucis par ailleurs!
De +en + de panneaux anti NDDL sont peinturlurés et marqués d'un grand OUI.
Le citoyen, celui qui bosse et ferme sa bouche habituellement, en a plus qu'assez des "je sais tout" intolérants et des fauteurs de troubles.
3000 entrepreneurs hier, des milliers de citoyens bretons demain, à Nantes, "Capitale du respect et de la Démocratie" et non de la colère JUSTEMENT!!!, qui vont manifester dignement pour défendre l'avenir économique de leur pays.
Des milliers de personnes qui contribuent à la vitalité économique de la Bretagne et qui pensent à leurs enfants. Ceux qui n'ont pas le temps de construire des cabanes dans les bois et de racketter la 4 voies.
Tout le monde ne peut pas être intermittents du spectacle et chanter la poésie des barricades et Notre Dame des Oiseaux de fer (LOL).
Si l'appellation Grand Ouest vous donne de l'urticaire, on peut trouver un autre nom, mille sabords!
Mais quel troublant penchant que de couper court à tout dialogue et s'opposer à des projets qui ont nécessité l'énergie de toute un pays durant des décennies, et ce dans le respect de toute procédure démocratique.
Quel fâcheux penchant que de mêler le Gwenn ha Du aux cohortes d'anarchistes et autres casseurs?!
Non, ce projet d'aéroport n'est pas "jacobin" et "anti-breton" comme le prétendent certains "idiots inutiles", pour reprendre leur jargon désuet.
Le noyautage de la b4 par certains barons éphémères et groupuscules insignifiants va couter cher, très cher, à l'avenir de la Bretagne; on saura leur rappeler! Pas question pour eux de fuir leurs responsabilités historiques!
Il est grand temps que le bretons travailleur, responsable et honnête se lève pour défendre son avenir et celui de ses enfants au pays!
Bientôt, c'est à la zad que nous allons manifester et par milliers!
Si le gouvernement n'a aucun courage, le citoyen reprendra son avenir en mains, et ce bien avant les élections.
Hep bro Naoned, Breizh ebet!!!
A wir galon,
Votre bien-aimé KIAL.
(0) 
Paul Chérel
2014-11-16 11:23:13
Belle réaction de KIAL à cet article insignifiant et inutile. Paul Chérel
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-11-16 12:27:55
"Serait-ce Nantes, la plus grande ville de la Bretagne, qui pourrait être la nouvelle «capitale de la colère». Le marché politique y semble très vaste."
Á moins qu'en Bretagne _et plus largement_ nous serions en passe de substituer la ville du Château des Ducs de Bretagne à Paris ! Et de re-connaître de plus en plus la ville de Nantes capitale de la Bretagne comme le lieu officiel où doivent être exprimées "naturellement" les revendications géographiquement et politiquement bretonnes? Et peut-être même jusqu'à Blois?...
(0) 
PHILOU
2014-11-20 07:49:21
Belle réaction de Kial ? Moi je dirai surtout bel article réactionnaire ! Tous les clichés y passent : les intermittents, les "groupuscules insignifiants" du conseil régional (la démocratie nécessite de respecter sinon les élus, aux moins leurs électeurs car, que je sache, s'ils sont à cette place, c'est n'est pas par l'opération du saint esprit mais bien par le vote des citoyens).
Oui monsieur, ne vous en déplaise, il y a des gens qui ont de l'urticaire quand on leur parle du Grand Ouest et qui ne veulent pas de cet aéroport dont on essaye de nous faire croire qu'en étant complètement excentré, il sauvera la Bretagne. Je suis de ceux là et pourtant, je suis travailleur, responsable, honnête et je pense aussi à mes enfants.
Comment voulez vous qu' avec vos amalgames douteux, votre dédain envers ceux qui ne sont pas de votre avis, un dialogue serein soit possible ?
(0) 
Christian Rogel
2014-11-20 11:22:34
@Philou
Vous appelez au "dialogue serein", ce qui est logique, mais, pour dialoguer, il faut être deux et les promoteurs nantais du projet estiment que le débat est clos depuis 2008 (DUP). Aussi n'y-a-t'il aucun dialogue public repérable. Le dialogue sur l'ABP est passionné et intéressant, mais, sans portée pratique.
L'objectif de l'Etat est, en priorité, de réinstaurer son monopole de la violence légitime que les zadistes contestent. Il n'est donc pas en position de dialoguer.
Avant de dialoguer avec les pouvoirs publics , il faut avoir des éléments négociables, or, le projet est contesté dans son existence même. Comment alors négocier quoi que ce soit, si on commence par demander à ses interlocuteurs de manger leurs chapeaux ?
Beaucoup va dépendre de l'ampleur de la chute d'EELV par rapport à celle du PS aux élections à venir. D'ici là, calme plat.
La victoire de la droite n'ouvrirait pas la porte à un dialogue, mais, plutôt à une évacuation musclée.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-30 12:08:59
En 2015 , l'Asie emergente sera le moteur de l'Economie Mondiale (Les Echos).. Tres Tres bien .
Que fais la Bretagne?? , pour y participer, d'abord:
- Par une etude in -house des opportunites offertes .
- Comparaison avec les possibilities bretonnes .
- Identification des interlocuteurs valables .
- Mission d'experts , je repete Experts - Bretons competents et motives ,pour rencontrer ces interlocuteurs
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.