Pêr Loquet : 25 ans de présidence
Communiqué de presse de Skoazell Vreizh

Publié le 22/03/06 7:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

KENAVO

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

« Voici le moment venu de quitter la présidence de Skoazell Vreizh. J’aurais beaucoup à dire sur mon passage militant dans notre association et surtout sur les événements vécus lors de mes 24 années de président-responsable, mais ayant été de tout temps un homme plutôt discret sur les événements vécus, car il fallait bien protéger certaines sources de renseignements et surtout la vie privée des personnes, des familles, qui nous demandaient de l¹aide, bref c’est ainsi que je suis fait, que la vie m’a façonnée, pour des raisons trop longues à narrer. Si je ne me présente pas cette année, pour le renouvellement du tiers sortant, c’est pour plusieurs raisons. Monique qui m’a tant aidé dans mon travail pour Skoazell-Vreizh, mérite bien enfin de récupérer son homme à temps complet. Depuis plus de 55 ans, elle vit avec un militant très actif, sacrifiant comme d’autres sa vie de famille. 76 ans est aussi un âge, ou il faut penser à laisser les responsabilités, et puis le moment me semble propice, un certain calme régnant en Bretagne. Je quitte la présidence, le conseil d¹administration, mais je ne quitte pas bien évidemment notre association Skoazell Vreizh, je serai toujours membre et si je peux encore apporter une petite aide, je le ferai bien volontiers. Skoazell Vreizh qui est en activité depuis plus de 36 ans, n’est pas une association ordinaire. Certes, ce n’est pas une association secrète, mais elle se doit de protéger ses renseignements, ses débats internes. C’est une association qui dérange certains services de l’Etat français, nous le savons. Aussi préservons notre vie interne, dénigrée par les services de police puis par les juges anti-terroriste; pas toujours comprise par nos compatriotes, elle maintient son cap… Elle doit sans doute plus communiquer, faisant connaître ses buts humanitaires envers les familles de nos compatriotes internés pour délit politiques, elle a été tentée à plusieurs reprises de communiquer, mais certains médias refusent de faire connaître notre engagement humanitaire. Ce poste que je quitte avec regret, je dois l’avouer, m’a fait vivre bien sur des moments pénibles, durs à vivre, mais surtout combien de moments riches en émotions enrichissantes de bonheur, quand nous pouvions enfin apporter l’aide morale et financière aux Bretonnes et Bretons en difficultés. Un regret… J’ai constaté, pendant toutes ces années de gestion, que des militants soutenus, des familles aidées, qui pouvaient à leur tour apporter un soutien financier, afin que nous puissions agir comme nous l’avons fait pour eux pendant une longue période quelquefois, n’ont jamais ou peu participé au service d’entraide de Skoazell Vreizh. Cela m’a toujours peiné, mais l’homme est-il ainsi fait ? Cependant je pensais que tous les Bretons avaient une conception autre de l’esprit humanitaire et solidaire. « Sans Solidarité pas de Liberté » est une de mes devises, ne devraient-ils pas la mettre en pratique? Mais aussi Skoazell-Vreizh c’est l'union, l’union de toutes les composantes du mouvement breton, je peux en témoigner, ceci est important, et enrichissant, savoir que toutes les opinions sont représentées au sein de Skoazell-Vreizh. Ah…. si seulement au moment des échéances électorales les bretons s’unissaient, faisant abstraction pendant quelques temps de leurs idées de droite ou de gauche, qui pour moi sont toutes respectables, nous pourrions j’en suis convaincu, atteindre des pourcentages respectables et attirer de nouveaux électeurs bretons vers nos candidats. La division actuelle érode nos possibilités d’avancer et de se faire respecter par les gens de l’est de la Bretagne et de ceux qui prennent leurs ordres près des partis hexagonaux , je m’excuse de cet aparté mais je voulais dire ce que je pense. Je terminerai en remerciant tous ceux qui par leur aide financière ont permis à Skoazell Vreizh de tenir bon, aidant par des soutiens multiples nos protégés, merci à vous qui êtes présents ou représentés à cette assemblée.

Grand merci aux membres du Conseil d’Administration actuels et passés, à ceux qui m¹ont accompagné, soutenu et aidé à remplir pleinement les lourdes charges qui mincombaient au sein de Skoazell Vreizh, merci à Monique qui, toujours a été près de moi, qui à accueilli avec joie nos protégés, qui a partagé les peines et les bonheurs des autres. Merci-Trugarez à toi Monique, je te dois, nous te devons beaucoup.

Merci, courage et bonne route à tous dans l’action. »

Pêr LOQUET le 19 mars 2006

Skoazell Vreizh 21/03/2006


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1627 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.