-- Langues de Bretagne --

Pêr Denez, une vie au service de la Bretagne par Lionel Henry

Militant politique et linguistique (1921-2001 ; Pierre Denis pour l'état-civil)

Président du Conseil Scientifique d'Animation de l'Institut Culturel de Bretagne (1982)

Président du Conseil Culturel de Bretagne (jusqu'en 1990)

Per Denez est l'un des plus grands promoteurs de la langue bretonne de la seconde moitié du XXe siècle.

Per Denez est né à Rennes en février 1921. Passionné très tôt par la langue bretonne, il côtoie Roparz Hemon pendant la Seconde guerre mondiale. Il effectue néanmoins des études universitaires en anglais.

Après 1945, devenu professeur d'anglais, il enseigne à Quimper, à Périgueux puis à Douarnenez. Il fait partie, en 1950, des fondateurs de la fédération Kendalc'h regroupant les grandes associations culturelles bretonnes.

Parallèlement, il adhère au MOB fin 1959 mais n'y prend pas de réelles responsabilités. Après la soutenance d'une thèse en études celtiques en 1968, il rejoint l'Université de Rennes. Il va incarner le dynamisme du département de breton pendant plus de 30 ans. Il en est le directeur quand il prend sa retraite en 1990.

Militant de la langue bretonne, il soutient toutes les initiatives en faveur de l'enseignement du breton dans les écoles et plus généralement de son développement. Il devient une des figures les plus connues et respectées du combat pour la langue bretonne. Il arrache de haute lutte un Capes (1983) puis un Deug en langue bretonne (1989). Avec lui, la langue obtient un statut à l'université. Il crée une méthode d'apprentissage de la langue bretonne qui sera celle de toute une génération d'étudiants et de militants bretons : Brezhoneg Buan hag aes (1972).

Parallèlement à son engagement universitaire, Per Denez écrit et surtout participe à la vitalité de nombreuses revues : Ar Vro, Hor Yezh, qu'il fonde en 1954 avec Arzel Even, Skrid, qu'il crée en 1974, Al Liamm,... Avec Tereza Desbordes, il donne vie en 1980 aux éditions Hor Yezh.

Per Denez participe aussi à l'action politique, mais plus discrètement. Au milieu des années 1960, il est pressenti pour devenir le secrétaire général du MOB mais il refuse, préférant alors rester dans l'ombre. Il est plus récemment à l'origine du rassemblement de militants bretons pour les élections régionales de 1986. Il est signataire en 1999 de l'appel de Carhaix.

Per Denez est l'auteur de plusieurs romans ou nouvelles en breton : Diougan Gwenc'hlan (1979), Evit an eil gwech (1982), Eus an amzer zo bet (1992), Kenavo ar c'hentan er joaioù (1997), Da rouz an noz (1998)...

Per Denez a été élu Breton de l'année 1980 par les lecteurs d'Armor Magazine et reçoit le collier de l'Hermine en 1989.

Lionel Henry

Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1803 lectures.
mailbox imprimer

Fabien Lécuyer est spécialisé dans l'enquête journalistique, les mouvements «en marge» du bipartisme et les mouvements indépendantistes .

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.