Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Pays de Galles: le Plaid Cymru sur la voie de la refondation
2011 aura été une année mitigée pour les nationalistes du Plaid Cymru. D'un côté, ils auront applaudi au succès du referendum donnant de nouveaux pouvoirs à l'Assemblée nationale galloise ;
Jacques-Yves Le Touze pour ABP le 18/01/12 14:45
24621_1.jpg
La présentation du rapport à la presse ce 17 janvier.

2011 aura été une année mitigée pour les nationalistes du Plaid Cymru. D'un côté, ils auront applaudi au succès du referendum donnant de nouveaux pouvoirs à l'Assemblée nationale galloise ; de l'autre, les élections du printemps auront laminé le Plaid Cymru qui aura perdu 5 sièges au Senedd (1) passant pour la première fois derrière le Parti Conservateur gallois.

Cette situation paradoxale qui voyait le parti porteur de « l'idée galloise » fortement diminué alors que le Pays de Galles se dotait du statut le plus avancé de son histoire contemporaine a poussé la direction du Plaid Cymru à lancer une large réflexion pour une sorte de refondation du parti nationaliste.

Février prochain verra l'élection d'un nouveau leader, le précédent, Ieuan Wyn Jones, ayant décidé de se retirer après l'humiliante défaite du printemps 2011.

C'est dans cette perspective que le rapport Moving Forward (« Aller de l'avant ») vient d'être présenté ce 17 janvier après plusieurs mois de consultations et de réflexions.

Le rapport indique notamment que le parti gallois devrait clarifier son positionnement sur les institutions futures du Pays de Galles et que le Plaid demeure pour de nombreux électeurs le parti des Gallois parlant gallois alors que le Labour se présente comme le parti de tous les Gallois.

Le rapport suggère, parmi 95 mesures, que le parti explique clairement sa vision sur l'indépendance du Pays de Galles dans le cadre de l'Europe et qu'enfin il est sans doute temps pour le Plaid Cymru de changer la version en anglais de son nom pour devenir le Welsh National Party (parti national gallois) au lieu de The Party of Wales (le Parti du Pays de Galles) : par ailleurs , les rapporteurs soulignent aussi la nécessité d'expliciter la formule « socialisme décentralisé » qui ne diffère guère des positions travaillistes.

Globalement, le rapport regrette le manque d'image claire du Plaid Cymru et le peu d'audace de son positionnement politique. Traçant un parallèle avec l'évolution du SNP écossais, les rapporteurs appellent à une refondation du mouvement gallois.

Dafydd Iwan, ancien président du Plaid et chanteur bien connu, a accueilli favorablement ce rapport soulignant la nécessité pour le Plaid d'avoir une position ferme en faveur de l'indépendance galloise et d'englober dans sa nouvelle dynamique l'ensemble des habitants du Pays de Galles, galloisants et non-galloisants. Le nom proposé de Welsh National Party lui semble particulièrement porteur de ce que pourrait être la nouvelle stratégie du Plaid Cymru.

(1) Le nom en gallois de l'Assemblée nationale galloise

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1214 lectures.
logo
Démocrate, Lorientais, Breton, Européen, curieux du monde, de ses cultures, engagé pour la démocratie , la construction d'une Europe fédérale, l'émancipation de la Bretagne pour lui redonner toute sa place au sein des nations européennes..... Voilà, n'hésitez pas à commenter, à critiquer, à applaudir, à suggérer ! Voir aussi mon blog (voir le site)
Voir tous les articles de de Jacques-Yves Le Touze
Vos 4 commentaires
SPERED DIEUB Le Jeudi 19 janvier 2012 22:25
Comme quoi le gallois ne se porte pas aussi bien qu\'on l\'imagine d\'ailleurs dans un rapport sur les langues minoritaires sur cinq échelon il est au troisième quand le breton est au quatrième
(0) 

jean Landais Le Samedi 21 janvier 2012 12:33
Je ne vois pas le rapport . Le fait est que le Plaid est fort dans les zones où la langue galloise est dominante et que s'il veut progresser, il faut aussi qu'il s'implante dans les zones où l'anglais est majoritaire.C'est dans ce sens que mettre en avant le mot national peut permettre au Plaid d'englober l'ensemble de la société galloise au-delà des différences linguistiques.
(0) 

Iffig Cochevelou Le Samedi 21 janvier 2012 13:28
@spered dieub
Il y a quand même un monde entre la situation du gallois et du breton :
l\'évolution du gallois dépend uniquement du peuple gallois , c\'est bien la première différence fondamentale
J\'ai eu l\'occasion l\'année dernière de faire un peu de tourisme en Pays de Galles, et ce que l\'on ne remarquait plus qu\'exceptionnellement il y a quelques années, c\'est le fait d\'entendre dans des pubs des jeunes conversés en gallois avec des plus agés : c\'est bien là une évolution ; par ailleurs le gallois est obligatoire dans l\'ensemble du pays , majoritairement en immersion dans le nord et, dans le sud même si la langue n\'est pas obligatoire dans un système bilingue, tous les jeunes y ont accès.
Après ce sera leur volonté de se la réapproprier ou pas !
On est bien à mille lieux du contexte breton.
(0) 

SPERED DIEUB Le Samedi 21 janvier 2012 15:49
Iffig je suis bien de votre avis le gallois est en meilleure posture que le breton mais celui ci est est moins menacé que le gaélique d'Irlande, bien que tout a été mis dans en oeuvre dans ce pays pour le sauver Je pense que globalement les bretons sont plus motivés que les irlandais pour sauver leur langue ce qui n'empêchent pas ces derniers d'être très attachés à leur indépendance Parfois l'adversité peut être bénéfique je ne suis pas sûr que diwan et sa dynamique existerait si tous les moyens possibles et imaginables étaient mis à notre disposition
Je vais faire une comparaison libre à vous de la juger ridicule du temps des régimes communistes en Pologne par exemple les chrétiens subissaient des restrictions mais la pratique religieuse était bien plus élevée qu'aujourd'hui malgré qu'ils ont une liberté totale dans ce domaine
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons