Patrick Mareschal mobilise les députés de Loire-Atlantique contre les menaces sur l'éolien
Communiqué de presse de Conseil général de Loire-Atlantique

Publié le 3/05/10 23:49 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de presse, Nantes, le 3 mai 2010

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Patrick Mareschal demande aux Députés de Loire-Atlantique de se mobiliser contre les derniers amendements apportés au projet de loi « portant engagement national pour l'environnement ».

A la veille de l'examen de ce projet de loi à l'Assemblée Nationale, le président du Conseil général a adressé à chaque député de Loire-Atlantique un courrier. Patrick Mareschal y dénonce les derniers amendements apportés au projet de loi par la Commission des affaires économiques comme « une réelle menace pour la filière éolienne en France, et tout particulièrement en Loire-Atlantique ». Création de Schémas régionaux éoliens, taille minimum des futurs parcs ou application du régime des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) pour les activités éoliennes : « ces propositions vont encore alourdir une procédure déjà longue, qui bride le développement de cette source d’énergie renouvelable en France et, partant, qui nuit à la structuration d’une filière française de l’éolien », considère Patrick Mareschal.

Compte tenu des caractéristiques de la Loire-Atlantique, l’éolien est la principale source d’énergie qui puisse permettre d’atteindre l’objectif cible de 9 % d’électricité renouvelable à échéance de 2015, que s’est fixé en décembre 2007 le Conseil général, avant de se mobiliser à travers la réalisation d’études de zones de développement éolien à la demande de certaines intercommunalités. Or, « l’ensemble des parcs éoliens dont le permis de construire a été accordé représente seulement 5 % de la consommation électrique départementale ».

« Si le projet de loi devait être adopté en l’état, la plupart des parcs actuellement en instruction, qui ne figurent pas nécessairement dans les zones considérées comme propices par l’État dans le cadre du schéma régional en cours d’élaboration, ne verraient pas le jour (…). Autrement dit, la consommation électrique des habitants et des entreprises de Loire-Atlantique serait condamnée à rester fortement dépendante d’énergies fossiles ou d’unités de production basées hors du département. »

Patrick Mareschal sollicite l’appui des parlementaires pour « favoriser le développement d’une capacité de production locale » et « appuyer la démarche du Conseil général » à l’Assemblée nationale, en votant contre ces amendements.

.

Document PDF 18159_2.pdf Patrick Mareschal mobilise les députés de Loire-Atlantique contre les menaces sur l’éolien. Nantes avril 2010.. Source : Conseil général de Loire-Atlantique
Document PDF 18159_3.pdf Lettre de Patrick Mareschal aux Députés de Loire-Atlantique. Loi Environnement Éolien. Avril 2010. . Source : Conseil général de Loire-Atlantique
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1039 lectures.
Le Conseil général de Loire-Atlantique, département de toutes les solidarités.
Hôtel du Département
3 quai Ceineray
BP 94109
44041 Nantes Cedex 1
Tél. 02 40 99 10 00
Fax 02 40 99 11 48.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.