Tudjentil Breizh (Association de la Noblesse Bretonne / ANB) s'associe à l'hommage unanime qui est rendu à Patrick Malrieu pour tout ce qu'il a fait pour la culture bretonne et pour la Bretagne, d'abord en tant que fondateur de Dastum en 1972, puis en tant que président du Conseil culturel de 2003 à 2009.

46658_1.jpgBannière de Tudjentil Breizh.

Mais nous tenons à saluer particulièrement le courage de Patrick Malrieu pour avoir repris en 2011, dans des conditions très difficiles, la présidence de l'Institut Culturel de Bretagne alors que la Région Bretagne avait décidé de mettre fin à sa subvention sous le prétexte de son président Jean-Yves Le Drian de «rénover les instruments issus de la Charte culturelle».

Privé alors de tout financement public et ayant dû licencier son personnel, l'Institut Culturel de Bretagne sous l'impulsion de son courageux président a ainsi réussi son pari de maintenir à flot sa barque puis d'en relancer les activités culturelles avec uniquement des bénévoles (voir notre article).

L'Institut Culturel de Bretagne et son président Patrick Malrieu ont ainsi été parties prenantes dans la création en 2014 du Comité Anne de Bretagne (co-fondé par Tudjentil Breizh) qui a organisé dans le cadre du 500e anniversaire de la mort d'Anne de Bretagne plus d'une centaine d'événements en Bretagne et ce sans aucune participation officielle ni subvention de la Région Bretagne...

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo

Jeune association créée en 2004, TUDJENTIL BREIZH (Association de la Noblesse Bretonne /ANB) s'est fixée deux missions :

- Promouvoir et mettre en pratique les valeurs de la noblesse chevaleresque par des actions concrètes.

- Contribuer au développement de la langue bretonne, au rayonnement de la culture bretonne et à la diffusion de l’Histoire de Bretagne.

Vos commentaires :

Christian Rogel
Samedi 12 janvier 2019

Tout en souscrivant aux éloges mérités de l'action de Patrick, trop tôt disparu et les éloges prononcés à l'office de Landévennec étaient sobres et justes, il y a deux petites corrections à faire, non sur lui-même, mais sur la sitution de l'ICB qu'il a habilement conduit après la tempête.

L'ICB, qui était, depuis toujours, une association, a continué de recevoir des subventions publiques, une de la Région, mais très fortement réduite, et de certaines collectivités publiques, départements et communes, au premier rang desquelles, il est juste de citer Vannes, où il a son siège depuis plus de 20 ans.

Yann Kervarec
Dimanche 13 janvier 2019

Très belle image que celle du passeur dans la tempête ... Je vous signale à toute fin utile que le Parti Breton dans son communiqué d'aujourd'hui sur la disparition de Patrick Malrieu a repris presque mot pour mot votre communiqué publié hier : cette pratique n'est pas à la gloire du Parti Breton ...

Marie Laouenan
Dimanche 13 janvier 2019

Bel hommage, le Parti Breton s'en est d'ailleurs totalement inspiré, voire plus.

Marie Laouenan
Dimanche 13 janvier 2019

Le PB a publié ce soir un nouveau communiqué et maintient donc" à flot sa barque".

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.