Pas d'alliance avec Troadec pour Breizh Europa

-- Politique --

Communiqué de presse de Breizh Europa
Communiqué de presse de Frank Darcel

Publié le 21/06/15 18:26 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Des communiqués et articles parus récemment dans les média laissent entendre que le mouvement Breizh Europa est associé à la démarche commune initiée par le MBP de Christian Troadec et l'UDB. Cependant, au-delà de quelques rares échanges téléphoniques, les cadres de Breizh Europa n'ont été conviés à aucune table ronde pour évoquer le fond du projet ou la stratégie électorale. Ainsi, l'alliance au deuxième tour avec le PS, ennemi de la réunification bretonne, est totalement exclue pour Breizh Europa.

Face à cette regrettable absence d'échange sur le fond et la forme, patente depuis plusieurs semaines, le Conseil de Breizh Europa, réuni le samedi 20 juin à Neulliac, a décidé que le mouvement Breizh Europa ne participera pas à la plateforme électorale initiée par la MBP et l'UDB.

Caroline Ollivro, présidente de Breizh Europa

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2160 lectures.
logo
Breizh Europa est un mouvement autonomiste breton et fédéraliste européen. Site internet : (voir le site) Compte Twitter : @BreizhEuropa Page Facebook : Breizh Europa
Vos 80 commentaires
Job LE GAC
2015-06-21 19:49:49
Breizh Europa vient de commettre une belle bourde !! . .
Vouloir "négocier" un 2ème tour en étant fermé à toute alliance qui n'aurait pas son aval, et avant même le début d'une éventuelle discussion sur une stratégie, et bien sur avant le 1er tour, est tout simplement un manque de compétence politique .. !
BE a oublié que le but premier de cette élection ! réussir à dépasser le score des 10% minimum .. !!
(0) 
Muichka
2015-06-21 19:57:08
J'adhère au commentaire de Job Le Gac.
Appelons à l'union la plus large possible au 1er tour. Il sera temps de faire valoir sa différence au second tour, ou au... troisième tour. On pourrait envisager faire pression pour un maintien entre les deux tours, plutôt qu'une fusion avec les socialistes.
Là où je diverge avec Job Le Gac, c'est sur les 10 %. Visons 15 % !!!
(0) 
Mikael JORD
2015-06-21 20:32:13
Erreur politique majeure.Il fallait y aller et influencer les choses de l'intérieur.Ne pas laisser Troadec seul face à l'UDB.D'autant plus, qu'il existe des militants sincères et de valeur au sein de breizh Europa.Ne reste plus qu'à quémander un strapontin à Le Fur car l'union des fédéralistes est irréalisable.Ou alors réintégrer la liste de Troadec à titre individuel!!! Vive l'Union des forces Bretonnes.
(0) 
Guillaume du Porzou
2015-06-21 21:02:10
Breizh Europa a le courage de voir le long terme. L'UDB avec Troadec : hasard ou combine ?
(0) 
Job LE GAC
2015-06-21 21:03:23
Muichka, non, vous ne divergez pas . .!! j'ai parlé de "minimum" . . ; contrairement à vous, je ne pronostiquerai aucun "maximum" .. ! 10% n'étant que la base à partir de laquelle la donne change !!!
Le problème, du jamais vu en Bzh depuis la révolution "française", est que pour la première fois, les Bretons vont reprendre leurs droits de DÉCIDER, VIVRE ET TRAVAILLER AU PAYS . . . ! ! !
(0) 
J-J PAGE
2015-06-21 21:52:12
L'union des régionalistes de gauche n'apportera rien a la Bretagne. Breizh Europa a une vision de long terme. L'UDB est un PRG breton, comment envisager une force politique autonome avec une formation qui est de gauche avant d'être de Bretagne. Changeons de logiciel politique !
(0) 
Yves Koziel
2015-06-21 21:56:46
D'abord Christian Troadec et l'UDB ont fait leurs arrangements entre eux et communiquent au nom des autres organisations qui n'ont visiblement pas été consultées ! Ensuite se dire de gauche à tout-va est contraire à l'idée de l'union, et peut-être dangereux sur le plan électoral. L'UDB cherche à sauver sa peau, et il est fort à parier qu'ils ont prévu de rejoindre le PS, quoi qu'il arrive, comme d'habitude.
L'union n'a aucun sens dans ces conditions, c'est dommage, mais n'accablons pas ceux que d'autres voulaient manger tout crus.
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-21 22:08:35
J-J PAGE
Je vous trouve dur avec votre ancien parti ,quand vous étiez membre il était encore plus marqué à gauche qu'aujourd'hui ...
La position de BE est déplorable ,étonnante ,vos arguments ne cachent-t-ils pas une rivalité de personnes ? En tout cas c'est dommage car votre parti ,vu son implantation aurait pu contribuer à améliorer le score de la liste d'union ,dans l'est de la Bretagne et en milieu citadin Vous vous seriez trouver ensuite en position plus forte pour faire valoir vos idées et convictions ,et éviter que le front breton penche de trop vers la gauche
(0) 
Mikael JORD
2015-06-21 22:51:48
Le très jeune parti BREIZH EUROPA démontre en fin de fin de compte une évidences.Ses dirigeants ne sont pas à la hauteur de l'enjeu.Ou peut étre n'ont -ils pas encore digérés, leurs derniers résultats électoraux.??Il ne s'agit pas ici, d'ètre contre Troadec et l'UDB, ou non. Il s'agit de constituer une liste d'Union, pour montrer à l'opinion Bretonne, que les Bretons ensemble sont capable de réaliser quelque chose.En se positionnant en dehors du jeu,ils sur-estiment leurs influences.C'est dommage.J'espère seulement que Mr Le Fur leur accordera une place éligible dans le 35.
(0) 
Jacques Bazin
2015-06-21 23:05:37
C'est génial tous ces politologues amateurs qui donnent des mauvaises notes... Comment BE aurait-il pu rejoindre une alliance dans laquelle personne n'est visible pour évoquer projet ou tactique. Une alliance qui ne vous laisse des messages que tous les dix jours, pour vous dire que tout avance bien, mais sans préciser dans quel sens ni comment. Une alliance dans laquelle les seules réunions qui existent sont entre MBP et UDB. Pour travailler ensemble, il faut au minimum communiquer entre les différentes parties. Ce n'est pas parce que c'est un projet breton qu'on doit supporter une manière de faire de la politique qu'on ne supporterait de toute évidence pas si elle était pratiquée par un parti français traditionnel.
(0) 
J-J PAGE
2015-06-21 23:25:40
@spered dieub l'UDB plus marqué à gauche avant qu'aujourd'hui ! Pas sûr. L'UDB est de gauche de manière "congénitale" un point c'est tout. L'UDB n'avait pas d'espace politique, donc l'UDB a "récupéré" Troadec comme porte étendard. L'UDB a toujours fait le choix du PS, pourquoi imaginer que l'UDB fasse en 2015 un choix différent. Je connais, en effet, très bien l'UDB de l'intérieur pour en avoir fait parti (comme de nombreux Bretons), mais dès 2011, j'avais imaginé que l'on pouvait dépasser le clivage Droite/Gauche et initié En-Avant-Bretagne/En-Awen-Breizh. Pas trop du goût des "apparatchick" de l'UDB. Aucun problème personnel en ce qui me concerne, simplement, le constat que l'UDB est une formation du passé et que nous devons construire la Bretagne sur des bases nouvelles...
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-21 23:37:26
E brezhoneg en avant Bretagne ve laret kentoc'h
Waraoc'h Breizh, ne ket tamm ebet en awen Breizh
(0) 
Damien Kern
2015-06-22 01:30:53
Votre décision est logique. Le contraire était un suicide pour votre mouvement.
Il y a des rêveurs qui ont regardé la Catalogne, l'Ecosse et qui pensent qu'en quelques mois, en claquant des doigts le modèle va se reproduire en Bretagne.
J'ai un autre modèle en tête, plus souple, moins spectaculaire, plus long mais plus durable, celui de créer le concurrent local de chaque parti national, et idéalement le remplacer. Vous êtes clairement un parti centriste style Modem.
(0) 
M.Prigent
2015-06-22 03:21:24
Comme prévisible, la perspective d'une coalition bretonne pour les Régionales "tourne en eau de boudin".
Au moins autant qu'une querelle gauche/droite, voire de susceptibilité d'égo outragé, nous assistons à un antagonisme entre "bretons des villes et bretons des champs", plus précisément entre Bas- Bretons et Hauts-Bretons, ce qui venant d'un parti Rennais comme le BE, ne m'étonne pas.
Dans cette conjoncture, Guillaume a tout à fait raison
d'affirmer que "Breizh Europa a le courage de voir le long terme."...Après tout, celà ne fait que 50 ans que les anciens militants bretons attendent des résultats.
Donc, "on" continue comme avant, avec des ralliements aux partis nationaux en échange de quelques strapontins comme le font si bien les Ecolos.
L'antagonisme droite/gauche....y qu'ça de vrai !?
Il y a quand même un point sur lequel ils sont d'accord, c'est leur opposition à la réunification de la Bretagne.
(0) 
Er Peh
2015-06-22 07:04:24
erreur tragique...
(0) 
Le Denmat
2015-06-22 08:22:05
Cette réaction était inévitable. Troadec/UDB signent un accord (ce qui implique à minima la répartition de la visibilité sur les listes, les hypothèse de ralliement au second tour, positionnement politique...).
Les autres partis dont certains sont à l'origine de NTBF comme le PB ne semblent pas avoir été conviés et "peuvent rejoindre" non pas la plate forme mais le Duo.
Espérons que cette position ne soit pas définitive et que les choses évoluent.
Pour l'heure la constitution d'un autre pôle est inévitable espérons qu'ils sauront fusionner pour les régionales.
J'attends la position de PB qui il me semble à une convention sur le sujet samedi 27
(0) 
Yannig Bichon
2015-06-22 08:53:26
Je ne sais pas à cause de qui cela arrive, mais en tout cas, les partis politiques français sont bien unis entre eux pour en rire...
J'espère que les partis Bretons vont se reprendre rapidement
(0) 
An Floc'h
2015-06-22 09:24:49
Voilà, voilà...
Bizarre, on ne lit pas la réaction de certains prêts à se jeter sur l'UDB au moindre doute... Tout juste quelques justifications tordues complotistes.
S'étonner que l'alliance bretonne pouvait capoter par un autre parti que l'UDB, c'est s'aveugler de sa propre foi.
C'était gros comme une maison et des commentaires sur l'ABP le disent depuis longtemps.
BE fait une erreur tragique et tout le monde s'en souviendra. L'union, c'est maintenant ou jamais. Pas dans 5 ou 10 ans, il sera déjà trop tard.
BE est un mouvement jeune (c'est sans doute le problème, il a une réaction d'enfant-roi). Il est normal qu'il n'arrive qu'après l'UDB. Et c'est d'autant plus étonnant qu'il soit si rétif alors qu'il dit pencher plus à gauche que le PB.
BE n'a pas compris que la politique en Bretagne (et en France et en Europe dans leur ensemble) va tellement être bouleversée en 2017 qu'il est impossible de savoir, hormis pour Troadec et ses plus proches fidèles, qui jouera les premiers rôles dans le mouvement politique breton.
Faire partie de l'alliance ou s'en exclure ne garantit rien ni pour les uns, ni pour les autres. N'importe quelle personne censée sait admettre qu'elle ne peut rien prévoir dans de telles conditions.
Quand la raison conclut au doute, il faut alors écouter son coeur. On aurait pu penser que le coeur de BE battait pour la Bretagne. Il semble bien qu'il bat avant tout pour son ego (comme l'UDB depuis longtemps, à se demander à quoi cela sert ce nouveau parti, à part un logo de plus).
BE va devoir espérer que le bouleversement à venir soit profond pour que nombres de gens oublient ce qui vient de se passer.
Erreur stratégique et idéologique totale.
Quelle pitié.
Pauvre Bretagne.
(0) 
Louis Le Bars
2015-06-22 10:02:53
Une liste d'Union en Bretagne ne peut avoir lieu qu'avec comme principe fondammental : AUCUNE ALLIANCE avec le PS, LR (ex UMP) ou le FN (et tout autre Parti parisien/hexagonal).
L'UDB est un Parti qui depuis toujours s'allie avec le PS et certains de nos pires adversaires politiques. Troadec a décidé de s'associer en priorité avec l'UDB, c'est bien lui qui tourne le dos à une liste d'Union. Troadec appelera à voter Le Drian et les potes à Lebranchu dans quelques mois, pour quelques miettes. Consternant.
(0) 
Jean Le Duff
2015-06-22 11:11:41
C'est bien joli l'union sacré, et je suis pour une union avec les autonomistes mais je pense que BE à choisi la meilleure des options.
Au vu de son communiqué, BE n'a pas été consulté mais associé à un projet, mais quel projet ?
Je suis pour l'autonomie et la réunification de notre Bretagne, je suis prêt à travailler avec un groupe incluant plusieurs courant idéologique ayant le même objectif "L'autonomie et la réunification" mais nous avons vu comment l'UDB réagit depuis très longtemps lors des élections ! 1er tour autonomie et deuxième tour Socialiste pour grappiller un siège par-ci un autre par là afin de financer leur groupe, prêt à renier ce pourquoi ils se battent.
Les socialistes sont ceux qui depuis plus de 30 ans nous font croire à une fin prochaine de l'allégeance à Paris et qui une fois au pouvoir ne veulent plus entendre parlé de nos souhaits, nos envies, nos besoins...
Alors je crois que BE a une position saine, louable mais aussi pas facile à tenir.
Si l'UDB avait signé un pacte de non agression avec les partis autonomistes bretons en s'obligeant à une non alliance avec le PS au second tour des régionales, ça se saurait et BE aurait été convié au tour de table et aurait probablement pas hésitez si la sincérité et la confiance était de mise.
C'est juste dommage, mais rien n'est perdu.
(0) 
jo charruau
2015-06-22 11:13:20
Je constate que la liste Troadec a fait 4,29 % en B4 aux dernières régionales 2010, la liste a donc été éliminée dès le premier tour ( moins de 5% ), d'où un nécessaire rassemblement des forces bretonnes favorables à la réunification pour pouvoir peser sur les prochaines négociations qui vont apparaître inévitablement dès la fin du premier tour de ces régionales.
Troadec est le mieux placé pour rassembler, il va se trouver en position de force. LR et PS auront besoin des voix régionalistes pour remporter B4. La bataille va être serrée en décembre 2015.
Evitons la dispersion synonyme d'élimination.
Je suis de Loire-Atlantique, c'est encore beaucoup plus compliqué pour nous nantais. Sur qui s'appuyer en 44, en tous cas pas d'alliance avec le PS, LR (ex UMP ) et le FN, il y a bien la tête de liste Gallerneau du Modem qui est favorable à la réunification de la Bretagne ainsi que des écologiques ( ex : de Rugy ). Il y a aussi le parti Breton, l'UDB 44...
(0) 
L.Cléret Le Diagon
2015-06-22 11:31:49
et la démocratie dans tout ça ? Comment le mouvement Breizh Europa peut-il rejoindre l'axe Troadec/UDB après avoir été exclu de toute réunion. Personnellement j'ai quelques réticences à signer un blanc-seing pour un front breton auto-proclamé, sans programme clair mais à l'évidence à gauche et dont on peut imaginer la tournure au second tour. Ce sont des méthodes politiques d'un autre temps contre lesquelles nous devrions nous battre, en premier lieu, pour la Bretagne. La position de Breizh Europa est intègre et courageuse.
(0) 
Ar Vran
2015-06-22 11:40:32
Attention à ne pas dire n'importe quoi!
Venons en (encore une fois aux faits)
Christian Troadec et son mouvement NTFB a décidé de s'unir avec l'UDB et lui sera tête de liste pour les prochaines élections régionales. Il dit laisser la porte ouverte aux autres. On connaît la réaction de BE, celle du PB sera connue le 27 juin. Qu'en est-il des autres mouvances?
Donc 2 possibilités
-soit le PB décide de rejoindre la liste de Troadec+UDB en partant du principe qu'il faut privilégier avant tout la Bretagne
-soit le PB décide de ne pas participer à cette liste en partant du principe que la liste Troadec+UDB est avant tout de gauche, et donc laissera fatalement de côté ceux qui ne se reconnaissent pas (ou plus) dans la GOCHE.
Dans ce dernier cas, soit le PB ne fait rien (ce qui semblerait surprenant pour un parti de défense de la Bretagne), soit il constitue sa contre-liste avec l'appui de forces extérieures au PB, soit il s'allie à un parti hexagonal.
Il faut donc attendre le 27 juin pour savoir.
Mon avis : pour faciliter l'union des forces "bretonnes", il serait bon que la liste d'union Troadec+UBD mette en veilleuse le GOchiste revendicatif si elle veut ratisser large et surtout dise clairement qu'elle ne se positionne pas dans la logique d'une liste d'appoint au PS pour le second tour (d'autant plus que pour beaucoup de Bretons, le PS actuel n'a vraiment rien fait pour la Bretagne, et n'est clairement plus un exemple à suivre, au contraire..). Si cette liste existe, c'est uniquement pour gagner et donc passer devant les partis hexagonaux quels qui soient. Ce seront à eux éventuellement de faire des négociations au second tour s'ils veulent être présents au CR (et non l'inverse)
(0) 
Le Denmat
2015-06-22 12:02:19
@ An FLoc'h
J'ai du mal à comprendre que l'on puisse proposer une union bretonne , en commençant par dire que l'on est de gauche avant d'être breton.
C'est pourtant la teneur du communiqué de C. Troadec.
Cependant, j'analyse également cela comme l'incapacité des autres formations à créer un rapport de force.
Je le répète mais j'attends la position de l'autre gros morceau autour duquel on pourra commencer à pouvoir parler de plate-forme : à savoir le PB.
A ce stade, il n'y a pas péril en la demeure.
(0) 
Louis Le Bars
2015-06-22 14:34:19
@ jo charruau : "Troadec est le mieux placé pour rassembler, il va se trouver en position de force. LR et PS auront besoin des voix régionalistes pour remporter B4. La bataille va être serrée en décembre 2015."
Troadec n'atteindra jamais 10 % dans cette configuration là...il sera éliminé au 1er Tour, l'incertitude sera plutôt de savoir si il y aura 2 ou 3 listes au 2ème tour. Par conséquent, Le Drian obtiendra le soutien de l'UDB et de Troadec (ralliement sans condition en cas de présence du FN). Cette liste Troadec in fine n'aura que des miettes. Elle pousse à la division et va inciter les régionalistes/autonomites de droite à se rallier à la liste sarkoziste.
(0) 
MANSKER
2015-06-22 15:19:46
Aller ! histoire de voir de ce qui se passe ailleurs et de qui décide de quoi !! On est sur une autre planète ? Non ! mais c'est d'une facilité déconcertante. Nos soucis et ceux de la Grèce sont vraiment de l'enfumage organisé. Un bon programme pour rassembler les Bretons, et les autres s'ils le veulent. (voir le site)
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-22 18:14:46
Il y a Ps et Ps surtout en Bretagne
Malgré lui, le mouvement breton peut mettre dans une position délicate ceux d'entre eux, qui défendent notre cause au CR ,et paradoxalement faire le jeu des plus jacobins d'entre eux ,supplétifs bénis oui oui du pouvoir parisien , et c'est idem à droite avec LE Fur qui ne doit pas avoir la tâche forcément facile non plus avec les valets locaux de Sarko Gaino
Massiot a eu une position courageuse dans le débat sur la réunification ,je lis à l'instant sur le télégramme Massiot embarrasse LE Drian .....C'est une partie d'échecs qui va se jouer en décembre et les défenseurs de la Bretagne doivent bien optimiser leurs pièces Ceux qui reprochent à une liste d'union de mettre en avant l'idéologie avant la Bretagne devraient parfois se regarder dans la glace ,vu que leur choix au moins tout aussi idéologique ,aussi ,peut peut favoriser la pire des droites jacobines voir le FN
Je suis de sensibilité centriste
(0) 
yanneutch
2015-06-22 22:15:10
Je trouve les premiers commentaires particulièrement peu amènes concernant Breizh Europa.
Posons quelques éléments de l'équation :
- une mouvance regroupant plusieurs sensibilités s'inscrit dans le paysage breton depuis les Européennes 2009
- celle-ci persiste avec les régionales 2010 et les Européennes 2014
- une organisation s'y oppose frontalement et dans des termes parfois injurieux, jusqu'au mois dernier
- ladite organisation négocie non pas avec l'ensemble de l'attelage mais avec une des composantes
- l'équation s'en trouve diamétralement changée
- l'une des composantes s'estime lésée car mise en dehors du jeu
- une autre composante déterminera sa position samedi, en jugeant du nouvel accord, accord auquel elle n'a pas eu son mot à dire.
Bref, je me garderai bien de juger de l'attitude de Breizh Europa avant de connaître les tenants et les aboutissants de ces négociations.
@Ar Vran : NTFB n'est pas le mouvement de Christian Troadec, c'est MBP+PB+BE+... Or, là on ne parle que de MBP+UDB, donc une autre configuration.
(0) 
Momo
2015-06-23 08:57:25
C'est une décision sage et logique, qui d'ailleurs ne résulte pas des choix de Breizh Europa mais des calculs d'épicerie politique entre un homme seul, M. Troadec, et une organisation d'extrême-gauche au lourd passif avec EELV et le Parti Socialiste.
Cette liste de gauche n'offre aucun intérêt. Le Parti Breton, Breizh Europa, des fédéralistes et autres auraient peut être intérêt à rechercher un partenariat avec M. Le Fur.
(0) 
Momo
2015-06-23 09:32:44
"Donc 2 possibilités
-soit le PB décide de rejoindre la liste de Troadec+UDB en partant du principe qu'il faut privilégier avant tout la Bretagne
-soit le PB décide de ne pas participer à cette liste en partant du principe que la liste Troadec+UDB est avant tout de gauche, et donc laissera fatalement de côté ceux qui ne se reconnaissent pas (ou plus) dans la GOCHE.
Dans ce dernier cas, soit le PB ne fait rien (ce qui semblerait surprenant pour un parti de défense de la Bretagne), soit il constitue sa contre-liste avec l'appui de forces extérieures au PB, soit il s'allie à un parti hexagonal."

L'expérience de l'élection régionale précédente devrait servir de leçon au Parti Breton, si sa direction a de la mémoire. M. Troadec est connu pour n'avoir aucun respect pour les individus dont il ne fait que se servir au gré des jours. Cette personne ne peut être un partenaire fiable en raison même de son opportunisme.
En 2010, M. Troadec avait fait alliance avec le PB pour une liste bretonne centriste et ouverte. Sitôt l'alliance conclue, et faute d'une direction solide du Parti Breton, Troadec se répandait dans la presse en qualifiant sa liste de liste "de gauche". Le PB était humilié et n'a pas même retiré sa participation devant cette instrumentation grossière.
M. Troadec n'a pas d'idéologie, de ligne directrice, c'est un histrion. Or les partis ne fonctionnent pas sur les plans de carrière d'un seul.
Le PB, à l'instar de Breizh Europa, devrait tirer les leçons logiques du passé comme du récent virage à l'extrême-gauche de C. Troadec, qui passe des défilés aux côtés de Marc Le Fur et des débats feutrés à Locarn, à la gauche anticapitaliste UDBiste.
Le Parti Breton et Breizh Europa, plus d'autres groupes et/ou personnalités autonomistes devraient se rapprocher de Marc Le Fur. Peut -être le candidat du centre et de la droite serait-il ouvert à une collaboration.
Ceci d'autant que l'UDB appellera à voter PS au second tour. On voit mal le Parti Breton se solidariser d'un ralliement aux ennemis de la Bretagne que sont les socialistes...
(0) 
An Floc'h
2015-06-23 12:01:35
@Ar Vran
@Le Denmat
Vouloir absolument que tout le monde sache bien que la liste est de gauche est effectivement trop appuyé.
Mais dans l'idée de l'énorme déficit de reconnaissance dont souffre la politique bretonne, nombres d'électeurs voient le mouvement des BR comme "de droite". Donc, Troadec "de droite". Même si beaucoup savent aussi qu'il s'est toujours revendiqué "de gauche", certains ont pu croire qu'il a changé de camp.
L'électorat "de gauche", en dehors des centres urbains, étant dégoûté du PS, on peut y voir une manière de les récupérer.
Et le champ identitaire marche sur les plates-bandes du FN (qui ne fait rien d'autres depuis Philippot que de porter un discours "social").
Même si c'est un peu limité parce que la Bretagne, en dehors de quelques zones bien définies, n'est pas vraiment de gauche ou de droite mais plutôt humaniste-catho-identitaire-tolérant, et les votes ont suivi ceux qui se posaient sur une ligne non-ultralibérale.
Donc oui, c'est aussi idiot de se borner ainsi tout seul.
Bon, j'essaie de chercher le positif parce que dans l'absolu, je me moque du clivage gauche/droite à ce stade.
Les partis politiques bretons doivent s'unir d'abord pour faire reconnaître au plus grand nombre des Bretons l'intérêt de l'alternative qu'ils représentent.
A force de se retrouver entre convaincus, on oublie l'énorme travail à accomplir à ce niveau. Le parti politique breton reste dans l'esprit des gens très majoritairement folklorique. On l'oublie trop vite.
C'est pourquoi les querelles d'ego sont ridicules.
L'UDB, en premier lieu, par son arrogance. Mais, son histoire lui a tout de même offert une structure et des réseaux unique en Bretagne ? Indispensable ? Peut-être pas dirons certains mais en partant de si bas, ce n'est pas du luxe. D'autant que le temps presse.
Et cela dépend surtout à quel niveau on se place. A l'échelle bretonne, on peut se passer de l'UDB. Pas en dehors.
C'est donc un peu normal qu'elle ait l'ascendant. Mais ça ne justifie pas qu'elle veule exclure les autres formations.
Reste que BE, à en croire ce communiqué, est ridicule. Il s'exclut tout seul. Quelle honte y a-t-il à déclarer rester à disposition ? C'est une vraie gaminerie, peu importe ce qui s'est dit en coulisses.
Enfin, je ne répéterai pas mon message précédent.
Comme vous, je crois que l'essentiel va être du côté du PB. Mais j'ai peur. Parce que le PB a été particulièrement virulent envers l'UDB. A juste titre. Mais j'ai aussi peur que l'arrogante UDB cherche à lui faire payer.
Mais si le PB devait se rallier, et ça sera sans aucun doute pour être 2nds couteaux, il fera certainement le geste politicien le plus respectable de l'histoire de la politique bretonne d'après-guerre.
Soyons optimiste. Si le PB annonce son soutien, ça sera énorme.
En tout cas, Troadec reste respectable dans son ambition.
Il se soumet certainement à nombre d'exigences de l'UDB et c'est dommage pour le landerneau de la politique bretonne. C'est compréhensible que certains soit déçu par Troadec. Mais il faut voir comme lui, plus loin.
La Présidentielle reste certainement sa priorité. Et là, les réseaux UDB prennent une toute autre valeur. Il a alors raison.
Les institutions de la RF sont telles que rien ne peut se faire si on n'est pas reconnu et pris en photo lors du gala élyséen.
Jusqu'à preuve du contraire, la Corse (et à un autre degré, la Nouvelle-Calédonie) ont obtenu des statuts propres au moins autant par la violence que par les urnes. Ca ne se fera pas en Bretagne (et c'est quand même plutôt bien même si moins romantique).
Il faut qu'il réussisse ce pari. Donner une crédibilité à tous les "régionalismes" au niveau hexagonal.
Maintenant, c'est sûr qu'il faut aussi qu'il parte avec un passif crédible et donc obtenir un bon résultat à cette élection.
Et pour en revenir au positionnement "de gauche", si soutenu par R&PS qui se classe "à gauche", après une campagne régionale "à gauche", alors que le PS est aux abois, ayant déjà perdu une part de son électorat à cause du FdG, perdant une autre avec l'éclatement d'EELV, il sera une grosse épine dans le pied d'Hollande (qui commence à y travailler en disant vouloir ratifier la charte européenne des minorités). Les voix qu'il recueillera pèseront alors lourd dans la balance.
Si MLP est bien au 2nd tour, elle maintiendra son discours ultra-jacobin. Le gonze en face, LR ou PS, se fera alors un plaisir de promettre presque le fédéralisme (et la réunification).
Bon, ce ne seront que des promesses et on se fera cocufier à un certain degré mais ça sera le plus énorme jamais obtenu, et ça sera déjà le début d'une autre histoire avec des cartes redistribuées.
De plus, il mettra les ignorants bien pensants médiatiques dans l'embarras en se revendiquant depuis deux ans "de gauche progressiste". Le régionalisme ne pouvant être, évidemment pour ces imbéciles, qu'un mouvement rétrograde aux relents nazis.
C'est malin. Mais le boulot à abattre reste énorme.
Et, en espérant qu'il siège au CRB, Troadec devra vite choisir entre ses mandats et passer le maximum de temps en Corse ou en Alsace. Les réseaux bretons des partis jacobins vont se jeter sur lui comme des hyènes. Changer d'air le plus possible lui sera bénéfique.
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-23 13:58:08
Momo vous n'imaginez pas la troisième possibilité ? Certains ont dit que l(udb) ne s'en remettra pas de cette alliance avec Troadec Moi je pense que c'est le parti que vous avez citez qui va être mis dans l'embarras vu que certains de ses membres vont rejoindre Troadec
Je ne pense pas que cette fois on fera l'économie d'une recomposition du paysage politique breton ,avec la nécessaire réapparition de l'équivalent de l'ancien POBL pour la droite et le centre ,avec les plus modérés d'adsav Une autre tendance autour de l'udb mbp que les éléments de gauche du PB vont rejoindre et pourquoi pas les plus modérés de Breizhistance Au centre il resterait BE La situation serait clarifiée avec deux tendances fortes c'est mieux qu'une multitude de groupuscules
(0) 
Le Denmat
2015-06-23 16:12:41
@ An Floc'h
Merci pour vos derniers éléments d'analyse que je trouve intéressants.
Mais en faisant ce choix les duettistes Troadec/UDB prennent le risque de se marginaliser aux portes de l'extrême gauche si une liste bretonne plus modérée se monte.
Par ailleurs accepter un ralliement sans compensation, ou à vil prix, serait pour le PB suicidaire.
Suicidaire pour lui, mais dangereux pour la Bretagne car on n'a vu ce que ça donnait de n'avoir que l'UDB...
Nous verrons bien quel rapport de force est en mesure de créer le PB.
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-23 17:31:23
@ An Floc'h
Erreur fatale uniquement de Breizh Europa???
J'en doute.
Erreur tactique aussi de C.Troadec. Il a sérieusement loupé un coche là!
Le grand gagnant de cette alliance? L'UDB (et là, je vous renvois à nos échange sur ce sujet)
(voir le site)
Reste le PB.
Pour ma part, je serai étonné que celui-ci rejoignent maintenant Troadec.
Je pencherai plutôt pour une nouvelle alliance avec BE et pourquoi pas avec Le Fur...
Résultat le 27/06
Grand perdant de cette histoire? La Bretagne et les Bretons...
Voilà ce qui se passe quand on veux faire passer à tout prix une idéologie avant la Bretagne...
Maintenant, à nous d'en prendre acte et d'en tirer les conclusions qui s'imposent.
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-23 23:39:16
Mais vous avez vu qui est la tête de liste de LE Fur dans le Finistère ? alors l'idéologie avant la Bretagne c'est largement réciproque à droite
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-23 23:46:31
@ SPERED DIEUB
"Momo vous n'imaginez pas la troisième possibilité ?"
Il existe encore une 4éme possibilité:
Les Bretons, lassés par la politique "politicienne", créent un nouveau parti, ni de droite, ni de gauche, mais SOUVERAINISTE, ayant un seul objectif: l'autonomie...
Ici et là, pour ma part, je lis cette envie..!!! que d'autant critiqueront...
A moins qu'un de nos partis ne mute (le PB? BE?) et bien qu'étant un des premiers à crier à l'union, je suis partant et suis prêt à tout pour!
NI de droite, NI de gauche, mais faisant passer la BRETAGNE en premier! avec un but simple: celui de nous amener à l'autonomie, ou, du moins, à un referendum, laissant le choix aux Bretons....
Effectivement! triste choix!...encore une division supplémentaire!
Mais, nos "élites" étant incapable de nous faire une proposition claire et simple, à savoir la Bretagne, préférant se disputer si la Bretagne se doit d'être de gauche ou de droite plutôt que de savoir si elle se doit d'être autonome ou pas...
Personnellement, je suis prêt à tout perdre pour... le tout étant de savoir si oui ou non nous voulons cette autonomie, et si oui ou non, nous nous en donnons les moyens....et jusqu'à quels points.....
Mais pour l'instant, nous sommes si prévisibles et si divisés que les "français" doivent en rire!!!!seuls Le Drian et compagnie doivent en tirer partie!
(0) 
Louis Le Bars
2015-06-23 23:52:44
Une liste commune Breizh Europa/ Parti Breton à minima serait cohérente...un ralliement à Le Fur qui plus est dès le 1er Tour ne rimerait strictement à rien, ce serait le pire des scénarios !!
Ce que je pense depuis un bout de temps : compte tenu du système électoral français, il faudrait deux mouvements stables en Bretagne : un de droite, un de gauche (pour résumer) favorables au droit à l'auto-détermination du peuple breton et à une démarche d'émancipation progressive...aux élections localistes (municipales, départementales etc), ils se présenteraient là où c'est le plus porteur pour eux dans le premier temps sans se faire concurrence...aux élections de dimension bretonne (comme les régionales voire les européennes), les 2 à la fois se présenteraient ...
Ce qui à mon sens pose un gros problème pour la Bretagne politique, c'est l'allégeance à un Parti Parisien. C'est calamiteux. La Bretagne doit être une alternative aux dérives politiques françaises, pas sa rustine.
Les consignes de vote pour PS, LR ou FN.... appeler par exemple à voter Le Drian ou Le Fur, c'est une catastrophe. Là il y a une lourde responsabilité par rapport au devenir de la Bretagne en tant qu'entité politique. Une faute qui condamnera encore et toujours le mouvement politique breton à des scores ridicules.
Concernant Troadec : il a appelé à voter Hollande en 2012, se présente aux sénatoriales, cantonales, comme Bonnet Rouge, courtise les maires de droite alsaciens, veut se présenter à la Présidentielle, s'allie à l'UDB tout en critiquant le PS le même jour...c'est inaudible et ne fait pas sérieux à force...personnellement je ne lui ferais pas du tout confiance pour un mandat électif d'importance ! L'impression finale est qu'il mange à tous les râteliers, n'a aucune stratégie de long terme, a un égo surdimensionné (comme il y en a un peu trop en Bretagne). Le seul leitmotiv c'est de rentrer immédiatement dans ses frais à chaque élection, mais sur le long terme ça ne mènera strictement nulle part.
(0) 
J-J PAGE
2015-06-24 00:26:41
Débats intéressants qui semblent tourner autour de "formations bretonnes identifiées", mais pas forcément porteuses de l'avenir politique de la Bretagne à elles seules. Troadec et l'UDB ont fait un choix de positionnement de gauche. C'est peut-être un bon calcul pour le premier tour, mais ne parlons plus de "rassemblement". Se confiner aux "militants de l'EMSAV" est évidemment "naïf". Une nouvelle dynamique doit se mettre en place, parce que le vrai choix pour la victoire se fera entre le "PS" et "Le Fur". Et là, que choisissons nous ?
(0) 
Momo
2015-06-24 03:24:27
"Une liste commune Breizh Europa/ Parti Breton à minima serait cohérente...un ralliement à Le Fur qui plus est dès le 1er Tour ne rimerait strictement à rien, ce serait le pire des scénarios !!"
Je ne vois pas pourquoi, puisque sinon, ils ne se présenteront pas ou feraient 1% des voix. Pour opérer une rupture vers un autonomisme centriste, qui se focalise sur des avancées concrètes en dehors des imprécations idéologiques et sectaires de l'extrême-gauche, c'est une étape intéressante. Pas aussi positive qu'une vraie liste indépendante, mais avec une barre à 10%, c'est impossible actuellement de percer.
Donc oui, une alliance avec Marc Le Fur aurait de l'intérêt, vu le contexte. Et nous ne pouvons pas admettre de voir des opportunistes prendre en otage l'autonomisme au profit du Parti Socialiste Français dont le bilan est net.
Laissons Troadec à ses calculs politiciens et l'UDB à ses 50 ans d'insignifiance et d'échec. D'ailleurs, je pense que les électeurs vont sanctionner ce virage à l'extrême-gauche de C. Troadec.
Le Parti Breton, Breizh Europa, les Fédéralistes et d'autres devraient créer un pôle autonomiste et oeuvrer à une alliance avec le centre et la droite. Se focaliser sur l'évolution institutionnelle et la défense de la société civile, entreprises en tête. La formation professionnelle bien sûr, l'écologie autour d'un vrai projet autour de l'autonomie énergétique et alimentaire. Là, il y a un vrai espace politique.
(0) 
LHERITIER Jakez
2015-06-24 08:44:29
UNION BRETONNE INDISPENSABLE!
PAS de LISTE "BRETONNE CONCURRENTE" avec qui que ce soit.
LE 1 ER TOUR DOIT ETRE MOBILISATEUR ET FAIRE LE MAXIMUM: + DE 10,PLUS DE 15%....
Pas de consignes de votes pour le 2ème tour,Ni pour Le DRIAN,ni pour Le FUR,ni ni...
Ne recommençons pas les erreurs de 1983 et des années suivantes.
Parler nous aussi de ce qu'il se prépare en Loire Atlantique -TERRE BRETONNE- pour cette élection dans une région bidon.Ou en sont ils nos stratèges politiques bretons?
Ou sont les "Têtes populaires bretonnes actives et reconnues sur le terrain" dans la préparation de ces élections?
(0) 
iffig cochevelou
2015-06-24 09:54:21
Il faut un retour à la raison, une liste Troadec - UDB n'a aucun avenir : il faut tout reprendre à zéro même si cela semble insurmontable. Troadec a la capacité d'imposer ses vues a un parti qui depuis cinq ans n'arrete pas de le critiquer. C'est bien gentil de proposer une deuxième liste , mais dans ce cas aucune n'aura la possibilité d'atteindre les 10% ni peut-etre même les 5 % qui mettraient l'ensemble des militants des deux cotés dans des problèmes financiers inextricables .
Alors reprenons notre souffle , convainquons autour de nous en rappelant que la grande majorité des Bretons , du moins ceux qui en ont entendu parler, n'ont aucune idée d'une différence entre l'UDB et le PB , et qui connait l'existence de BA ou des fédéralistes bretons (posez la question autour de vous)?
L'UNION notre seule chance sachant qu'un accord semble se réaliser en Loire Atlantique!
(0) 
jean louis le corre
2015-06-24 09:59:34
Entierement d'accord avec Jakez Lheritier precedent commentaire UNION BRETONNE INDISPENSABLE,et Réunification prioritaire !pas de multi-listes bretonnes ! et pas de consignes au 2°tour,on s'est fait suffisament roulés dans la farine par les valets locaux de Paris,a moins qu'on soit élus au 1° tour...
(0) 
Patrick Le Guern
2015-06-24 11:19:58
Des Monts d'Arrée à Nantes/Deus menez Are d'an Naoned, si le peuple tout entier se réveille......ar chas donv yelo d'a ouez/les chiens redeviendrons sauvages!
Un chant prémonitoire ? A écouter :
Brewet dindan yew an dud uhel
Leun a fae hag a lorc'hentez
Hon eus bewet lent hag uvel
Brewet dindan yew an dud uhel
Leun a fae hag a lorc'hentez
Hon eus bewet lent hag uvel
E pad kantvedoù a vezh
Dre hor c'hoadoù hag hol lanneier
Awel an Ankoù ra he reuz
C'hwezhañ a ra eus ar Reter
Bez'zo lod a devo keuz
Rag ma tarzh an deiz higortozet
Ha ma tihun ar bobl a-bezh
Eus Menez Are d'an Naoned
Ar chas doñv yelo da ouez.
Ecrasés par le joug des gens de la haute
Bourrés de dédain et d'orgueuil
Nous avons vécus timides et humbles
Des siècles de honte.
A travers nos forêts et nos landes
Le vent de la Mort fait son ravage
Son souffle vient de l'Est
Il y en a qui le regretteront.
Car si survient dans tout son éclat le jour tant attendu
Et si le peuple tout entier se réveille
Des monts d'Arrée au Pays Nantais
Les chiens domestiqués seront à nouveau sauvages.
(voir le site)
(0) 
Louis Le Bars
2015-06-24 11:47:07
@ Momo :
"Je ne vois pas pourquoi, puisque sinon, ils ne se présenteront pas ou feraient 1% des voix. Pour opérer une rupture vers un autonomisme centriste, qui se focalise sur des avancées concrètes en dehors des imprécations idéologiques et sectaires de l'extrême-gauche, c'est une étape intéressante. Pas aussi positive qu'une vraie liste indépendante, mais avec une barre à 10%, c'est impossible actuellement de percer."
C'est un discours étonnant (vu les griefs que vous formulez envers la gauche autonomiste)...bien sûr si la droite autonomiste est incapable ne serait-ce que de présenter un jour une liste, elle ne dépassera jamais les 10 %. Il faut apprendre à perdre de l'argent au départ, tout simplement. Il sont où nos "mécènes" bretons, ceux que la droite régionaliste nous mettait en tête de gondole à toutes les sauces sur le web ou les revues, les Bolloré, Pinault et compagnie ??? Ils peuvent pas contribuer indirectement au financement d'une liste bretonne autonome de droite ?
Pour avoir des scores intéressants, il faut d'abord se présenter et commencer avec de petits résultats, et se présenter inlassablement sur du long terme , se créer une image, une lisibilité, bref de la continuité...personne ne connait Breizh Europa et Parti Breton car ces mouvements sont récents et surtout ne se présentent aux élections avec un discours audible et novateur...appeler à voter Le Fur (qui plus est dés le premier tout)est un non-sens complet.
Le Fur est le candidat de l'ex UMP, il y est totalement inféodé. Sur des sujets comme l'autonomie, la réunification, l'enseignement des langues il n'y a rien à attendre de plus de l'UMP que du PS !! Les grandes tirades quand on est dans l'opposition, ça va on connait...par ailleurs l'itinéraire personnel de Le Fur ne lui donne franchement pas un crédit particulier vis à vis des questions bretonnes. Je remarque depuis qu'il a été intronisé candidat de l'UMP qu'il n'évoque plus aucun sujet institutionnel (réunification, langues, suppression des départements etc), ça en dit long. Je ne lui donne pas une once de confiance, pas plus qu'à Le Drian qui mène les bretons en bâteau.
On peut pas reprocher d'un côté à Troadec de mener une liste UDB qui se ralliera à Le Drian au 2ème...puis proner un soutien à la liste de la droite français (?)
On ne sortira donc jamais de cette vase...consternant !!
(0) 
An Floc'h
2015-06-24 12:19:39
@Le Denmat
"Mais en faisant ce choix les duettistes Troadec/UDB prennent le risque de se marginaliser aux portes de l'extrême gauche si une liste bretonne plus modérée se monte."
Si ce binôme manque clairement d'élégance et prouve être un repoussoir pour beaucoup, il n'y a pas de danger de trouver une autre liste bretonne en face.
Le PB et BE (et en ajoutant même les plus petites formations fédéralistes ou indépendantistes) ne sont pas en mesure de présenter une liste autonome.
Comment peuvent-ils avoir des candidats aux Régionales ? En s'alliant avec LR.
LR.
LR !
Pas le Fur.
Ce n'est pas pareil.
Beaucoup parle de le Fur qui, en tant que bonhomme et sa position sur la Bretagne, en vaut largement d'autres mais ce n'est pas le Fur qui sera élu. Ce sera une liste LR.
Et quand bien même, ce n'est que pour le CRB.
Certains semblent oublier que le CR dans notre belle Ve, ce sont des nèfles, des clous, pas lourd.
On aurait un parti indépendantiste qui gagnerait que rien ne changerait vraiment (la réunification, pour commencer).
Désole pour la rengaine "ouin, ouin, à cause du jacobinisme" mais je suis simplement consterné par des propos de pseudo-stratégie d'alliances avec LR. Par les mêmes qui passent leur temps à cracher sur l'UDB pour ses alliances avec le PS. Et qui les dénoncent de faire passer une idéologie avant la Bretagne.
Qu'on soit outré et plus que dubitatif sur la stratégie Troadec/UDB, ok, mais envisagé voter pour une autre liste, ça me dépasse. Surtout quand on passe son temps à dire "la Bretagne avant toute idéologie".
Ou alors je n'ai pas la même définition de la cohérence.
Bah là, c'est la seule liste autonome bretonne. C'est comme ça. Si vraiment on pense que mettre un bout de papier dans une boîte de la Ve de la RF, c'est engagé sa dignité, son intégrité, son intelligence en tant que personne bah faut pas avoir grand chose à laquelle se raccrocher dans la vie, excusez-moi.
@Tugdual Radiguet
"Erreur fatale uniquement de Breizh Europa???
J'en doute."

A un moment, il faut se frotter à la botte de la réalité politicienne quand on espère faire de la politique.
Que la liste NTFUDB (allez, appelons ça comme ça) n'ait rien proposé à BE et démontré son mépris, ne justifie pas la réaction puérile de BE.
Un parti d'à peine quelques années n'a rien à perdre à rester à disposition ou à se taire.
Enfin, j'attends de savoir combien de membres ils vont gagner après cette déclaration de posture.
C'est bien. On a bombé le torse. On fait les fiers. On s'inscrit bien dans le poison de la tradition politicienne bretonne.
Génial.
Quant au fait que l'UDB, de son point de vue obtus, considérerait déjà faire un énorme sacrifice en se joignant à des BR derrière Troadc, et ne laisserait pas beaucoup de places aux autres, c'était évident.
Mais oui, je m'étonne et suis déçu (de la part BR) de ne même pas avoir discuté avec BE. C'est effectivement idiot mais, désolé pour BE, ça ne change pas grand chose.
Le PB serait plus précieux mais, là, faut pas espérer grand chose.
Je salue sincèrement leur attitude de s'en tenir à une date pour rendre publique sa décision (et je leur tomberais dessus s'il rejoigne LR).
"Erreur tactique aussi de C.Troadec. Il a sérieusement loupé un coche là!"
L'UDB présente quelques avantages que n'ont ni BE, ni le PB en dehors de la péninsule.
Difficile de dire s'il a raté quelque chose.
Par contre, oui, il prend un risque.
"Reste le PB.
Pour ma part, je serai étonné que celui-ci rejoignent maintenant Troadec.
Je pencherai plutôt pour une nouvelle alliance avec BE et pourquoi pas avec Le Fur..."

cf. ma vision de la chose plus haut.
Je pense vraiment que beaucoup de la RB n'ont pas conscience de ce qu'est LR en PdL. Ca relativiserait sûrement certaines choses.
A Nantes, dans le passé, on a un gars qui a travaillé à la réunification dès qu'il le pouvait: Patrick Mareschal. PS.
On en a un autre qui l'ouvre sur le sujet aujourd'hui: François de Rugy. EELV.
L'affreuse gôche.
Côté LR ? Ils ont justement un avis très tranché sur la question.
Alors que ceux qui veulent aller zozoter avec le Fur le fassent mais qu'ils ne viennent pas pleurer.
Ah, mince... ils seraient bien capables de venir pleurer en plus.
"Résultat le 27/06"
Résultats les 6 et 13/12.
"Grand perdant de cette histoire? La Bretagne et les Bretons..."
Elle et ils ont peut-être ce qu'ils méritent aussi.
@SPERED DIEUB
"Mais vous avez vu qui est la tête de liste de LE Fur dans le Finistère ? alors l'idéologie avant la Bretagne c'est largement réciproque à droite"
Non mais à gauche, c'est idéologique. A droite, non.
Voyons. Quand même. C'est évident.
Gauchiste, va !
@Louis Le Bars
"Concernant Troadec : il a appelé à voter Hollande en 2012, se présente aux sénatoriales, cantonales, comme Bonnet Rouge, courtise les maires de droite alsaciens, veut se présenter à la Présidentielle, s'allie à l'UDB tout en critiquant le PS le même jour...c'est inaudible et ne fait pas sérieux à force...personnellement je ne lui ferais pas du tout confiance pour un mandat électif d'importance ! L'impression finale est qu'il mange à tous les râteliers, n'a aucune stratégie de long terme, a un égo surdimensionné (comme il y en a un peu trop en Bretagne). Le seul leitmotiv c'est de rentrer immédiatement dans ses frais à chaque élection, mais sur le long terme ça ne mènera strictement nulle part."
Au moins, on ne peut pas le taxer de raideur idéologique.
Je suis loin d'être fan de voir un homme phagocyter l'ensemble du mouvement breton. Mais je veux y croire.
Parce que YA PERSONNE D'AUTRE !!!
A force de faire nos plans sur la comète et à nous triturer la tête sur ce que devrait être la Bretagne, on en oublie qu'on est 5% ! Qu'il n'y aura pas de solutions miracles et que le chemin sera très, très long.
Troadec, d'une, il les porte. Ca se respecte. Ya qui d'autres ?
De deux, il voit loin et veut aller vite. C'est le seul. Le chemin est long et il change tellement vite à notre époque, que je pense que c'est indispensable. La Bretagne n'a pas le temps.
Il faut de l'ambition.
Trois, il a une garde rapprochée prête à mourir pour lui. C'est le seul.
Quatre, il faut bien reconnaître qu'il mène plutôt bien sa barque perso et que depuis qu'il a récupéré les BR (parce que oui, il les a récupéré et heureusement que quelqu'un l'a fait), ça se passe plutôt bien pour lui. C'est un malin. Doublé de sa grande gueule, ça fait un bon politique. C'est le seul. C'est sans doute dommage mais c'est comme ça.
Maintenant, je suis d'accord que de le voir se jeter tête de liste sur tout ce qui ressemble à une élection peut lui porter préjudice. Quoi que limité. Le bonapartisme fonctionne aussi en Bretagne. Mais je reste persuadé qu'il fait ça avant tout pour créer une dynamique autour de lui pour les Présidentielles, plus que pour gérer l'administration bretonne.
Je pense qu'il a raison, il faut taper un grand coup. Faire 5% aux Présidentielles (ce qui est plausible) aurait beaucoup plus d'impact qu'en faire 25 aux Régionales (ce qui l'est moins).
Maintenant, il y a le risque qu'il se plante lamentablement, en commençant par ne pas avoir 500 signatures ou se faire prendre la place par un Fédéraliste moins charismatique (mais j'espère qu'ailleurs, il y en a qui ferait de bons candidats, Troadec n'est pas non plus extraordinaire, il a surtout pour lui un minimum de notoriété nationale et un parcours personnel, hors politique, qui plait à la majorité... festive et entrepreneuriale).
Là, c'est sûr qu'il faudra alors qu'il remette les pieds sur terre et pense à la Bretagne.
Mais même dans ce cas, elle en aura tant souffert la Bretagne de son aventure ?
Depuis combien de temps vous n'avez pas autant vibrer pour la politique bretonne ? Même dans la déception, dans la colère, vous n'avez pas l'impression qu'il se passe quelque chose pour la première fois depuis longtemps ?
C'est bien sûr, et malheureusement (mais c'est toujours le cas quand il y a une possibilité de changement), à cause du désarroi et des menaces pesant sur la Bretagne, ouvrant les yeux aux gens. C'est dans l'air. Ca s'est fortement exprimé contre les portiques.
Mais si ce n'était grâce à Troadec, politiquement, où serait passé cette colère ? Au FN et, un peu, au FdG. Ave cà la fin le PS ou LR qui gagne.
Qui aurait vraiment pu se faire entendre pour la Bretagne ? L'UDB ? BE ? Le PB ? Soyons sérieux ! Le Fur ? Si le Président était de son parti, son amour de la Bretagne, il aurait mis un mouchoir dessus plus souvent qu'à son tour. C'est un le Drian bis. Combien s'étaient extasiés sur les promesses de le Drian ?
Troadec est un peu gras, peut éc½urer à forte dose mais ça reste le meilleur caviar qu'on puisse trouver en Bretagne.
C'est pas comme si yavait 36 000 options.
Des fois, je me dis que si l'autonomisme breton devenait crédible, on serait tellement à critiquer et à se présenter que les partis français rigoleraient, remporteraient la mise à la fin et qu'on gâcherait tout, tout seul.
Allez chercher une autre option sous prétexte que la seule liste autonome bretonne se dit de gauche, ya quand même un problème de "monde comme si" chez les sympathisants bretons.
Je veux bien qu'on en espère pas grand chose mais ailleurs, ya rien à espérer.
@LHERITIER Jakez
Heureusement, yen a des comme vous (et vous n'êtes pas le seul).
(0) 
iffig cochevelou
2015-06-24 14:53:00
Ar Floc'h
C'est un peu lourd , tout ça : je résume on remet tout a zéro, car exceptés les quelques centaines de lecteurs des média bretons , personne n'en saura rien,
Alors Christian on se met autour d'une table devant une Coreff ou un coup de cidre et on papote sérieusement et on se la fait cette liste d'union , et merde , c'est pas si difficile que ça !
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-24 15:51:20
Iffif vous vous êtes trompé d'article ,vous auriez du mettre votre commentaire sur celui de Troadec
Les commentaires de Ar Floc'h sont longs mais certainement bien moins lourds que d'autres ,il analyse la situation ,fait la part des choses ,il est réaliste .
Bien entendu Iffig on est pas obligé d'être d'accord avec lui jusqu'à la virgule !!
(0) 
An Floc'h
2015-06-24 17:50:16
@iffig cochevelou
Bien résumé.
Yec'hed mat, comme on dit du côté de Carhaix.
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-24 17:55:28
@ An Floc'h
Oui nous sommes nombreux à réclamer une unité totale...
Et justement, c'est là où C.Troadec à louper un coche.
Il est le leader incontestable du mouvement Breton, que l'on le veuille ou non.
Mais là où il à louper le coche, est que justement, il aurait pu se mettre en rassembleur, se mettre au dessus des partis traditionnels Droite/Gauche.
Il en aurait gagné en stature.
Ce qui l'aurait aidé aussi pour 2017. D'autre parti régionaliste bien implanté sont de droite... il n'y a pas que l'organisation de Peuples Solidaires de l'UDB qui existe!
Encore une fois, je n'ai rien contre l'UDB en tant que tel, dont les membres sont aussi des membres sincères et actifs.
Mais là ou j'ai un problème avec, c'est de vouloir à tout prix faire passer leur idéologie de gauche avant la Bretagne, quitte à s'allier avec ceux là même qui détruisent la Bretagne au nom de cette idéologie.
Et non, ils ne sont pas les seuls.
Nous aurions pu avoir cette liste unique que nous sommes tant à vouloir.
Mais quand on veux faire passer une idéologie avant tout, on choisi de se couper d'une partie de la population. Et c'est justement ce choix qui à été fait.
Donc oui, Troadec, en faisant le choix de s'allier avec l'UDB pour faire une force de gauche, en mettant de côté BE, ne se pose plus en rassembleur.
Et c'est là qu'il loupe le coche!!!
ET pour ces régionales, ET pour 2017...
Donc oui la proposition de iffig cochevelou est la meilleure!
"on remet tout a zéro, car exceptés les quelques centaines de lecteurs des média bretons , personne n'en saura rien....on se met autour d'une table devant une Coreff ou un coup de cidre et on papote sérieusement et on se la fait cette liste d'union , et merde , c'est pas si difficile que ça ! "
Et oui on peut être un supporter de C.Troadec mais aussi reconnaître qu'il loupe un coche... Ce n'est certainement pas l'aider que de ne pas lui dire...
(0) 
Le denmat
2015-06-24 20:43:07
@ An Floc'h
Vous n'avez pas pu lire dans mais commentaires la suggestion d'une fusion PB LR; vous devez faire erreur.
Oui, il faudra sûrement remettre les choses à plat comme le dit Iffig Cochevelou.
Après le PB fait bien ce qu'il veut, mais il serait temps qu'il prenne une initiative...
Nous verrons samedi...
(0) 
Damien Kern
2015-06-24 23:48:38
Un jour il serait intéressant que quelqu'un mette des chiffres et des budgets derrière tout ces projets. Pourquoi pas des articles ?
Derrière le moindre projet politique, il y a un coût et la possibilité d'une ardoise.
Breizh Europa a des comptes financiers, Idem UDB ... En face les partis nationaux, la presse subventionnée, les boulots subventionnés, etc.
On veut faire de la politique autrement. Alors pourquoi ne pas dévoiler les budgets. La France est caractérisée par un constipation avec l'argent, en Bretagne également. La mère patrie a tellement habitué à tout payer; tout semble comme dans un jeu de société.
Troadec est le seul ténor politique breton a avoir une visibilité financière indépendante dans son boulot.
Qui est prêt à financer ces nouveaux partis ? C'est souvent à ce moment que les projets s'évanouissent.
L'institut du Locarn est le club le plus puissant en France et pourtant ils ne voient pas comment s'y prendre. François Henri tente de créer un petit Barça, là au moins il maitrise le budget.
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-06-25 01:58:15
Mr PRIGENT .... eh! oui on continue comme avant .Y La Lucha Continua . 56 ans n'est qu'ún "detail"de l'histoire ...... bretonne.
J'ai deja 2 arrieres petits enfants , un troisieme arrive donc l'avenir est radieux, il aura 20 ans en 2035 , il faut attendre ( le dommage , c'est que ces arrieres petits enfants sont italiens , et donc tres peu concernes par la Bretagne ).
(0) 
Momo
2015-06-25 07:26:57
"Donc oui, Troadec, en faisant le choix de s'allier avec l'UDB pour faire une force de gauche, en mettant de côté BE, ne se pose plus en rassembleur.
Et c'est là qu'il loupe le coche!!!"

Il ne loupe pas un coche, il va à la gamelle. Quand vous aurez saisi cela, vous passerez à autre chose.
(0) 
Momo
2015-06-25 07:32:07
@Louis Le Bars
"On peut pas reprocher d'un côté à Troadec de mener une liste UDB qui se ralliera à Le Drian au 2ème...puis proner un soutien à la liste de la droite français (?)
On ne sortira donc jamais de cette vase...consternant !!"

Si bien sûr que l'on peut. Et je vais vous dire pourquoi : parce que précisément, c'est Troadec qui a déplacé la question sur le terrain du clivage "droite/gauche" et qu'en se situant "à gauche" sur ordre du groupuscule qu'est l'UDB, il ralliera Le Drian au deuxième tour.
On passe donc d'une liste autonome à une liste supplétive de la gauche française. Dont acte.
En se situant auprès de Le Fur, on répond logiquement à cette provocation et on opte pour le pragmatisme au centre. C'est au centre que l'autonomisme a une chance, pas à l'extrême-gauche.
Le Fur n'a pas de passif en matière de décentralisation, Le Drian si.
Voilà pourquoi il serait bon de voir le Parti Breton, Breizh Europa, des fédéralistes s'inscrire au centre avec Marc Le Fur, si c'était possible.
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-06-25 11:48:50
Moi qui suis loin , tres loin . Tres peu , tres peu veulent en Bretagne, un Etat autonome . Ce sont donc uniquement des equations personnelles a resoudre ??.
En effet chacun est tres bien comme cela . Ce n'est pas le peuple uni qui se leve , pour sa liberation , pour son droit a l'identite . Pour son droit a ses traditions , pour son droit a adapter son economie a l'economie mondiale .
NON , une Bretagne de GOCHE ( Merci Papa )ou les chefs (sic) seront de bons socialos (Merci Papa ).
Je m'apercois au bout de 56 ans , que j'ai frappe a la mauvaise porte .Je suis Centre Droit , liberal ( mais non ultra liberal ) qu'est ce que je fous chez vous ???
(0) 
An Floc'h
2015-06-25 12:08:18
@Tugdual Radiguet
@Le denmat
Vous avez raison. Et moi aussi !
Je comprends complètement la déception et la méfiance.
Il y avait mieux à faire.
Je réponds alors principalement par agacement.
Parce que ce n'est pas le pire non plus. Et rien n'est joué.
@Damien Kern
Remarque plus que judicieuse et qui a le mérite de nous sortir de nos considérations de joueurs d'échec.
Maintenant, je pensais, et je crois qu'après ça, je serais à sec...
On est tous plus ou moins d'accord que PS et LR passeront le premier tour, non ?
Que si la seule liste autonome bretonne ne le passe pas, le risque de la voir rallier le PS est plus grand que si elle passe ?
En quoi serait-il idiot de voter pour cette liste au 1er tour ?
Pour, dans le pire des cas, se reporter sur la liste LR au 2nd tour si on est allergique aux gauchistes (et vu l'attitude du PS breton et des précédentes alliances, j'aurais bien du mal à leur en vouloir).
Il faut laisser le bénéfice du doute à cette liste en estimant qu'elle peut choisir la triangulaire si elle en a les suffrages.
(Et là, on pourrait alors penser que si les voix s'éparpillent tant, peut-être même que le FN se joindrait au carnaval !)
En tout cas, je sais qu'à Nantes, ça n'arrivera pas.
Alors si il y en a qui hésite, je lui serais grée de voter pour moi !
(0) 
Léon-Paul Creton
2015-06-25 13:52:30
An (non!). Ar Floc'h: Il n'y a pas de PS...Breton!!!
Ceux qui posent constamment la problématique Le Drian vs Le Fur, soit font de la manipulation pour ces deux partis PS et UMP, soit que l'on a là des gens qui ne savent pas, ou n'ont pas encore compris que nous devons notre situation à ces deux mafias là... ou leurs ancêtres!
Ils nous estiment, ces deux là, si stupides qu'un simple changement de nom et une adaptation de leur "baratin" aux circonstances nous donneraient le change.Donc discussion inutile concernant PS contre UMP!
UMP rebaptisée Les Républicains montre le niveau!
Renommer une scie sauteuse en pelle à tarte...n'en fait pas un tracteur.
Qui a dit: Pensée Magique?
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-25 17:02:33
@ PIERRE CAMARET
Le n½ud du problème, quoique l'on en dise, est justement là:
Voulons nous réellement cette autonomie ou ne la voulons nous pas?
Et SI nous la voulons, nous en donnons nous réellement les moyens?
Les choses commençaient à bouger sérieusement. Nous avions une fenêtre de tir, mais qui malheureusement est en train de se refermer.
Le PB se trouve en mesure de la rouvrir, en (r)ouvrant les discussions avec Troadec, et que celles-ci incluent à nouveau BE.
Maintenant, il est vrai, cela demande une certaine volonté de part et d'autre dont celle avant tout:
1) de vouloir faire passer la Bretagne avant tout
2) de se donner les moyens d'atteindre cette autonomie.
Mais, pour cela, il faudrait que "nos élites" acceptent de se (re)mettre autour d'une table et d'en parler sérieusement.
Ce qui sous entends de faire des concessions de part et d'autre: vouloir arrêter à tout prix de faire passer une idéologie en premier ou d'accepter de retourner à la table de discussions....
Nous sommes beaucoup dans les mouvements Bretons à ne demander qu'une liste unique qui nous parle non pas de Droite ou de Gauche mais de BRETAGNE!!!
Pour ma part, je suis convaincu qu'une telle liste serait le déclencheur, tant dans le mouvement breton que dans la population bretonne.
Mais reste à savoir si nous la voulons réellement cette autonomie, si nous voulons vraiment nous en donner les moyens d'y arriver... ou rester dans la situation actuelle qui ne nous mène strictement à rien...
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-06-25 19:13:38
Tugdual Radiguet .
Non les Bretons ne veulent pas prendre de responsabilites . Ils sont bien au chaud avec les francais . Les lois sociales, la RRRRRRRRetraite .Voter pour un petit chef , qui voudra etre reelu et donc apportera une contribution a sa survie . Un vieux peuple qui meurt.
Chacun prend sa decision , une troupe , un homme qui n'a plus le moral , n'est pas a garder dans une equipe .... il nuit a l'esprit commun .
(0) 
Patrick Le Guern
2015-06-25 19:52:51
Breizh Europa rejette "l'alliance avec Troadec", qui, rappelons le, prendra la tête d'une plate-forme politique de rassemblement inédite mise en place par les forces régionalistes et progressistes de Bretagne.
Il s'agit donc bien dans un premier temps d'un RASSEMBLEMENT de toutes les bonnes volontés Bretonnes et on ne peut pas demander à un parti d'épouser les convictions d'un autre parti. C'est bien sur sur point que les militants doivent peser.
Il s'agit de faire gagner la BRETAGNE. Après les différentes sensibilités auront bien le temps de battre pour prendre le meilleurs bout de jarret dans le kig ha farz !!!!!!!!
Ce RASSEMBLEMENT est une occasion inouïe, il y a les moyens de faire quelque chose d'énorme, appuyé par le milieu économique, agricole, industriel et culturel. La culture entre autre, à en voir la fréquentation des festivals est une vitrine incontournable et un moyen de toucher les gens, surtout les jeunes. L'été est là et on ne peut pas traîner, il faudra être présent sur le terrain à en user nos botoù koad
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-06-26 02:41:37
He! Oui , progressiste ??? seulement a entendre ce terme , je me depouille de mon uniforme , je jette mon fusil et je deserte .
Ce terme dont la signification a degenere est synonyme d'ambiguite, de privation de libertes simples , de democratie .
Progressiste : Non ,Merci
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-06-26 02:42:15
He! Oui , progressiste ??? seulement a entendre ce terme , je me depouille de mon uniforme , je jette mon fusil et je deserte .
Ce terme dont la signification a degenere est synonyme d'ambiguite, de privation de libertes simples , de democratie .
Progressiste : Non ,Merci
(0) 
Momo
2015-06-26 07:23:28
Patrick Le Guen comprend-il de quoi il parle ?
Il n'y a pas de "rassemblement" si le prérequis est d'être "de gauche". C'est le contraire d'un rassemblement : c'est le rejet. Une liste bâtie sur le rejet d'au moins la moitié de la population, sans parler de la masse des abstentionnistes, c'est non seulement odieux mais stérile.
Troadec a stupidement pris le bâton de la division dont il se voit nommer tête de liste. Une erreur qui devrait être sanctionnée dans les urnes.
(0) 
An Floc'h
2015-06-26 08:56:43
@Léon-Paul Creton
"Il n'y a pas de PS...Breton!!!"
Il est bon de rappeler que cette conversation concerne la Région Bretagne et que la Loire-Atlantique en est exclue.
"Renommer une scie sauteuse en pelle à tarte...n'en fait pas un tracteur."
Raison pour laquelle j'ai plusieurs fois insisté sur l'UNR-UDR-RPR-UMP-LR dans mes commentaires sur l'autre fil "Élections régionales de 2015 : Christian Troadec prend la tête d'une plate-forme régionaliste de rassemblement".
"Ceux qui posent constamment la problématique Le Drian vs Le Fur, soit font de la manipulation pour ces deux partis PS et UMP, soit que l'on a là des gens qui ne savent pas, ou n'ont pas encore compris que nous devons notre situation à ces deux mafias là... ou leurs ancêtres!"
En effet, tout comme vous, je me désole de tous ceux qui ont pour volonté de voter Le Fur sous prétexte qu'il ferait bouger les choses en Bretagne, plus qu'un Le Drian.
Etait-ce les mêmes qui croyaient aux promesses de Le Drian il y a 3 ans ?
A la limite, le seul intérêt, et fort limité, serait de voter pour la liste NTFB-UDB au 1er tour et LR au 2nd.
Pour le petit jeu des analyses des suffrages, ça surprendrait ceux qui restent bloqués sur le gauche/droite.
Peut-être que les plus malins comprendraient que ce sont les listes revendiquant le plus, dans le discours, la Bretagne qui se rejoignent.
Mais bon, comme vous dîtes, ça serait bien naïf de voter LR.
Le mieux, enfin c'est ce que je ferais si je le pouvais, serait de voter pour la liste NTFB-UDB au 1er tour puis de m'abstenir. Là, le message serait fort. En direction de LRPS et de Troadec (et des moins autistes de l'UDB).
Enfin bien sûr dans l'hypothèse où NTFB-UDB ne passe pas le 1er tour.
Mais c'est sûr que si les Bretons qui se croient plus malins que les autres votent LR dès le 1er, ça ne risque pas d'arriver.
Et même s'ils votaient pour cette liste et qu'elle restait bloquée au 1er tour, ils se passeraient alors de la possibilité de faire mentir les analyses de suffrages en démontrant que le PS n'aspirerait pas automatiquement les voix de la seule liste autonome bretonne au 2nd.
@Tugdual Radiguet
"Voulons nous réellement cette autonomie ou ne la voulons nous pas?"
Quand je lis le nombre d'appel au vote LR, il y a de quoi se demander en effet.
"Et SI nous la voulons, nous en donnons nous réellement les moyens?"
N'oublions pas les moyens financiers. Une liste, ça ne se construit à coup d'idées et d'eau fraîche.
Dans le procès en sorcellerie fait à l'UDB, on n'oublie souvent cette dimension.
Mais bon, plus je reviens ici, plus ça me dépasse de ne pas lire que, malgré les réserves, les déceptions, on puisse hésiter à voter pour cette liste au 1er tour.
Par les mêmes qui prétendent vouloir faire passer la Bretagne avant toute idéologie.
Ya un peu comme une contradiction.
Cette liste fait passer une idéologie avant la Bretagne ? C'est son problème.
On prétend individuellement faire passer la Bretagne avant son idéologie personnelle ? Bah on vote pour la seule liste autonome avec le nom "Bretagne" dedans. Et on est cohérent.
C'est une élection au scrutin proportionnel à deux tours.
Ya toujours possibilité de changer d'avis, hein.
Au fait, ça se passe dans un isoloir. Yaura personne de l'UDB pour venir forcer ceux qui ont voté pour cette liste à suivre ses consignes de vote et à glisser un bulletin PS (et j'attends décembre pour être sûr de ça).
@PIERRE CAMARET
"Les lois sociales, la RRRRRRRRetraite "
Les leçons donner depuis la Gold Coast, un des endroits les plus vulgaires qu'il m'ait été donné de voir, ça va 2mns.
Quand la croissance chinoise ralentira et qu'il faudra faire de réelles économies d'énergies, impliquant, entre autres de se passer au maximum de l'air conditionné (invention équivalente à la roue en Australie), on verra si la retraire à 70 ans sera applicable.
Surtout en comptant sur des habitants qui sont de sacrés feignasses naïves qui ont bien eu la chance de trouver sous leurs terres mortes, en continuant à traiter les Natifs comme des citoyens de seconde zone, des cailloux qui intéressent les bridés. C'est facile de dépasser les 35 heures quand on ne sait pas travailler. Ce n'est d'ailleurs certainement pas pour rien que ce pays richissime par tête de pipe, avec un fort apport migratoire qualifié, ait eu besoin et accepté la retraite à 70 ans. C'est parce qu'ils n'en foutent pas une ramée et qu'ils n'arrivent pas à se projeter aussi loin. Ya plus urgent. Aller au stade ou à la plage avec une bière (pas terrible).
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-06-26 10:31:25
AN FLOC'H . Tres bien , mais vos considerations rien a foutre . Vivez votre vie de progressiste et laissez moi la mienne . Je me plais .
Vous vivez votre vie , moi la mienne . C'est la democratie cela .
Quand aux Indigenes .Il y a eu des abus. Le Gouvernement fait quelque chose.
Les cailloux : la mine est en crise et l'Australie , doit reorienter son economie . Rien n'est fait , mais j'envisage ,et je travaille sur un transfert au VietNam , pays ou j'ai vecu , ai souffert , m'y suis attaché . Quand a vous Cher Ami , vous permettez , restez dans votre Bretagne , etroite , cul de jatte ( amputee) si vous vous y plaisez tant . Moi je ne m'y plais plu . 56 ans de combat ....... il y a une fin a tout . J'ai 85 ans je veux profiter encore de quelques belles annees sous de splendides paysages.
Kenavo allez , allez magouiller vos rassemblements et autres.
Je n'habite pas la Gold Coast qui n'a aucun avenir , a cause de l'erosion .J'habite Brisbane CBD ( Central Business District).
(0) 
An Floc'h
2015-06-26 12:12:51
@PIERRE CARMARET
"Vivez votre vie de progressiste"
L'Australie est largement plus progressiste que la Bretagne.
Ce n'est pas avec un Abbot et ses postures sur les boats-peoples et l'Union Jack dans le drapeau que ça changera quoi que ce soit à l'affaire.
L'économie australienne est agricole et minière. Avec une production largement dédiée à l'exportation. Elle n'en est que plus dépendante.
Alors elle cherche à s'en tirer en intégrant des nouveaux venus diplômés.
Mais la majorité asiatique n'oubliera pas ses valeurs, ses racines surtout pour favoriser le business.
Le boom indonésien va aussi vite faire évoluer les choses.
Alors elle cherche aussi à s'en protéger en se soumettant encore plus qu'elle ne l'est déjà (contrairement à son fier voisin qu'elle a l'impudence de regarder de haut) à l'armée américaine.
Les Bogans du Queensland vont avoir une sacrée gueule de bois. Pousser de la fonte et se complaire dans la beaufitude ne les protégeront de rien.
Et entre nous, Brisbane ? Le Queensland ? Ya vraiment pas pire Etat où vivre. Le WA, ça oui, ça envoie (et tous les autres sont toujours mieux que le Queensland, même la Tasmanie, à la nature luxuriante, et où on n'a pas besoin de la clim pour respirer). Et les gens ont su développer une culture riche et sensible, dans de splendides paysages avec une vraie indépendance d'esprit.
Se gargariser d'une indépendance d'esprit et avoir choisi le bled le plus légitimiste, soumis et inintéressant d'Australie (Brisbane, ça ne brille pas dans le monde contrairement à Melbourne ou Sydney) en crachant sur la Bretagne et les Bretons, c'est fort de café.
"56 ans de combat"
Faut pas reprocher aux plus jeunes d'avoir échoué.
Par contre, dans le sens inverse, yaurait une certaine légitimité.
(0) 
Léon-Paul Creton
2015-06-26 15:19:39
Ar Floc'h
La Loire atlantique « est » un territoire breton malgré son « exclusion », sa séparation, de
la Bretagne administrative. Il n'existe pas de PS breton en Bretagne, ni nulle part ailleurs en France. Je ne saisis pas le sens de votre réponse sur le fait qu'il s'agit d'une « …conversation concerne la Région Bretagne et que la Loire-Atlantique en est exclue. »
« A la limite, le seul intérêt, et fort limité, serait de voter pour la liste NTFB-UDB au 1er tour et LR au 2nd. »
Sur les bases des élections antérieures les électeurs de ces deux formations de gauches représentent en étant généreux de 8 à 12%. Il reste de 88 à 92% qui n'ont jamais voté pour eux.
Vous supputez possible et souhaitable, en insistant, pour qu'une part de ces électeurs de diverses tendances apportent leurs voix à ce duo qui tel , n'apporte rien de plus d'inspirant, de nouveau pour ces électeurs. Au contraire, ce duo leur démontre et leur apporte la preuve de son incapacité à composer pour « une raison supérieure » avec des tendances autres que leur fond de commerce « traditionnel », incapable d'innovation et de réadaptation.
L'autonomie de la Bretagne ne serait donc pas pour ce duo une « raison supérieure », supérieure à leur assujettissement au « système » français. Et aux bénéfices qu'ils pensent en retirer ! Politiques et autres.
Les électeurs inhabituels de ce duo, en plus de ceux qui les ont souvent suivis ne peuvent que douter de ce qu'il peut proposer.
Je pense qu'il n'atteindra pas ainsi la barre, assez haute, qui leur permettrait « éventuellement » de négocier des conditions favorables aux revendications bretonnes.
Pour ma part je reste sur mes positions, c'est-à-dire le maximum de « formations » pour la création d'une « Ligue de Bretagne »… Sur une charte simplifiée à quelques revendications essentielles… Et non clivantes.
Il faut attendre de savoir de quelle manière les autres formations vont choisir de répondre à ce duo qui affaibli déjà la Bretagne§ Et comment ils envisagent les régionales.Je pense qu'il faut le savoir rapidement.
Une Ligue de Bretagne qui malgré le duo, et quel que soit le résultat, devrait se créer et mènerait tous les combats futurs jusqu'à …(?)
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-26 17:41:01
@ An Floc'h
Il ne me semble pas que la LA soit oubliée.
Cela fait parti des revendications de tous les partis bretons, quels qu'ils soient!
Mais, la réalité de la vie politique française fait qu'elle n'a pas été rattachée à la Bretagne. Par qui?
Par le PS. Force de gauche, dont fait parti Le Drian, Le Branchu, Appéré et autres députés français de la Bretagne.
Et donc, malheureusement, ne votera pas pour les régionales bretonnes, et ce du fait de la gauche que soutient l'UDB
Force de gauche que si l'UDB ne rejoint pas dans les élections au premier tour, rejoint automatiquement au second. Parce que force de gauche. Et c'est là que le bât blesse.
Donc non, il ne suffit pas d'avoir le nom Bretagne pour jouer pour la Bretagne.
Effectivement, on peut se dire qu'au départ, c'était dans l'intention de limiter la casse. Mais quand on se voit tromper plus d'une fois, on arrête les frais...à moins d'aimer ça!
Maintenant, est-ce faire un procès en sorcellerie que de le dire?
Remettons les choses en perspectives:
Pendant longtemps, l'UDB à mit des bâtons dans les roues des autres partis bretons, des BR, et de Troadec.
Troadec et les autres partis ont crée NTFB, qui était un embryon d'unité bretonne et qui mettait l'UDB en perte de vitesse.
Que l'UDB rejoigne NTFB était une bonne chose et attendu de beaucoup d'entre nous afin d'avoir une vraie force bretonne.
Maintenant, faire un hold up dessus pour en faire un parti de gauche, en laissant de côté BE et très certainement le PB (mais là, ce ne sont que des suppositions de ma part demandant confirmations) dans les discussions c'est de fait, jouer sur la division.
Coup de force de l'UDB. Reconnaissons le, mais coup de force créant une division là ou il y avait début d'unité et dont nous nous serions bien volonté passé.
Maintenant, qu'en est-il point de vue finance de la campagne? La division politique entraine aussi de fait l'augmentation budgétaire des partis Bretons, car se privant de la participation de BE et du PB ou privant les-dits partis du financement de MBP et de l'UDB...
Revenons en à la LA.
La division aidant, le score des listes bretonnes sera affaiblit, donc moins de poids au conseil si toutefois une des listes y arrive!
Quant à la force de gauche MBP/UDB, si elle ne franchit pas le premier tour appellera surement à voter pour qui????
Pour le PS, parti même qui a refuser le rattachement de la LA à la Bretagne, même si dans le PS il y a eu quelques rares voix pour ce rattachement...
Il va donc sans dire que je suis tout à fait d'accord avec le commentaire de Léon-Paul Creton
(0) 
An Floc'h
2015-06-26 18:01:02
@Léon-Paul Creton
Non, mais, ok, sur le raccourci.
D'ailleurs, je fais une autre erreur en écrivant NTFB-UDB alors que pour le moment c'est MBP-UDB.
Je blaguais plus tôt en disant NTFUDB.
Nous Te Ferons Union Démocratique Bretonne.
Parce que l'UDB n'est ni très Union, ni très Démocratique.
Vous oubliez cependant que le 44 ne pourra pas voter pour cette liste.
Pour le reste, oui, j'essaie d'être positif.
Parce que les résultats de toutes les élections sont de moins en moins prévisibles en regard des schémas précédents.
Il y a la place que NTFUDB fasse 10% et dans ce cas, ils auront leur destin entre leurs mains. Et l'UDB signera effectivement son arrêt de mort si elle rejoint le PS et aura grillé Troadec.
Mais je les crois assez intelligent pour se maintenir, au risque d'avoir un siège et des pépettes en moins mais d'avoir sauver le peu de crédibilité qu'il lui reste dans le microcosme politique breton.
Dans tous les cas, on sera fixé.
Le PB a dit être prêt à rejoindre NFTUDB. L'UDB a fait comprendre qu'elle n'est pas très motivée.
Mais je ne vois pas une autre liste autonome bretonne se faire. BE+PB
Si c'est pour voir BE+PB s'allier à LR, je ne vois alors pas le moindre avantage comparé aux anciennes alliances UDB+PS si elle gagne.
Parce qu'en B4, on a tendance à oublier ce qu'est LR. En PdL, on le sait (et en plus, ils vont reprendre le CR mais bon, ça changera surtout sur l'arrosage des associations, la seule chose sur laquelle les élus locaux ont encore de l'influence).
On aura un gonze BE et un gonze PB chargé du tourisme et de la culture, et leurs seules propositions suivies par leurs alliés seront quelques triskels et signalisation bilingues de plus par ci, par là, pour faire typique et authentique.
Comme l'UDB avec le PS, en fait.
Le Fur, on ne l'entendra plus dire "re zo re" avant la prochaine alternance.
Si c'est le cas, et en supposant sans trop de risques que LR+BE+PB soit au 2nd tour, il sera alors malin pour les 0,1% que doivent représenter les lecteurs de l'ABP qui ne veulent pas voter pour NTFUDB (ceux prêts à le faire étant aussi 0,1%) de voter quand même pour la seule liste autonome bretonne au 1er tour.
Puis de se reporter sur LR+BE+PB au 2nd si NTFUDB se rallie au PS.
Ca fera chauffer les cerveaux des analystes d'OF et du Télégramme, ça les changera.
(0) 
An Floc'h
2015-06-26 19:52:18
@Tugdual Radiguet
"Mais, la réalité de la vie politique française fait qu'elle n'a pas été rattachée à la Bretagne. Par qui?
Par le PS. Force de gauche, dont fait parti Le Drian, Le Branchu, Appéré et autres députés français de la Bretagne."

Le jour où LR cherchera à le faire, vous me préviendrez.
Le Fur est bien gentil mais je me souviens de Le Drian ou Lebranchu qui tenait le même discours. Dans l'opposition.
Le Fur est dans l'opposition.
Il parle breton et est catho ? La belle affaire. Ce n'est pas LR "breton" à lui tout seul.
Sinon, on peut aussi s'accrocher à une carte d'un rapport Balladur qui n'a rien donné. Ou à une phrase de Sarkozy.
Certains disent que la fusion GO a été évité par Le Drian. Si c'est vrai, il a au moins fait quelque chose en ne faisant rien. Plus que les gars de Neuilly en attendant.
Je dis ça, en tant que Nantais, je suis plus à même d'être frustré que ceux du B4.
"Quant à la force de gauche MBP/UDB, si elle ne franchit pas le premier tour appellera surement à voter pour qui????"
Et personne qui aurait pu voter au 1er tour pour NTFUDB ne sera obligé d'entendre l'appel.
Il y a un an, l'UDB n'envisageait même pas de rejoindre MBP.
Aujourd'hui, c'est chose faite.
Au détriment du reste de NTFB, ce qui est surtout à mettre au débit de MBP.
L'UDB a bien joué son coup mais elle n'est pas plus en position de force qu'avant.
Elle a simplement rendu hommage à un nouveau suzerain.
Si elle pense le contraire, on est effectivement pas sorti de l'auberge mais les dernières grosses claques ont du la réveiller un peu.
Casser du sucre sur le dos pour une histoire de soupe politicienne qui ne s'est même pas encore confrontée à la campagne, au programme et encore moins au 2e service de l'entre-deux tours, je ne vois pas ce qu'il y a de positif.
Etre méfiant, c'est autre chose.
Je ne reproche à personne d'y aller à reculons.
Mais aller en courant, à ce stade, du côté LR, au 1er tour, ça me dépasse.
Parce que s'il ne suffit pas d'avoir un "B" dans l'acronyme pour ne penser qu'à la Bretagne, on ne peut pas leur enlever qu'ils y pensent aussi.
Au moins les membres MBP.
Pensez aussi à eux plutôt que cette fixette malsaine sur l'UDB.
Pleins ici la déteste, à tort ou à raison, mais ne semblent penser et réagir qu'à travers elle. Elle a finalement un peu de pouvoir.
Comme vous parlez de finances, cette liste a sûrement plus de sous que NTFB. Bien que MBP ait pu aussi en gagner grâce au travail de BE et PB. Je n'ai jamais dit que cette mise à l'écart de BE avait la classe. Maintenant, quand on est face à un manque de classe, on répond par le "cool", BE n'a pas su garder son sang-froid. Ils apprennent.
Il faut aussi voir en terme d'importances électorales. NTFB aux Européennes ou aux Cantonales, ce n'est pas les mêmes besoins structurels qu'aux Régionales.
Maintenant, si cette liste marche, c'est-à-dire commence par passer le 1er tour et reste indépendante jusqu'au bout. Puis si Troadec se présente bien à la présidentielle, les cartes seront largement redistribuées et l'UDB n'aura fait que sauver sa peau cette semaine.
Ca en fait des "si" mais il y a 4 ans, personne n'aurait cru une seconde à une liste autonome bretonne plus large que celles de l'UDB. Ou alors on va me dire que le PB aurait pu s'il n'y avait pas eu Troadec et que donc Troadec est un sous-marin depuis le début... j'aime beaucoup les spéculations mais il y a des limites posées par les circonstances.
C'est déjà un progrès depuis la dernière fois. Pas énorme mais au moins, on ne régresse pas.
Je sais que la Bretagne n'a pas beaucoup de temps et qu'il aurait bien mieux fallu que l'Alliance soit plus grande.
Mais c'est raté, c'est comme ça, on ne va rien changer maintenant !
Et laisser entendre au PB qu'on attend qu'ils rejoignent LR, ce n'est certainement pas la chose la plus maline à faire, si on a encore espoir qu'il vienne dans cette Alliance.
Je n'y crois pas mais je n'en sais rien. Alors autant ne pas spéculer là-dessus.
On peut aussi dès décembre mettre un terme à ce qu'ont permis les gars qui ont abattu les portiques.
On restera pendant 6 ans à refaire les mêmes plans sur la comète que d'habitude tout en sachant qu'il faudra que ça pète bien plus gravement pour espérer à nouveau une évolution. La politique de la terre brûlée quoi.
Super.
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-26 20:38:59
Pronostic
Pour le PB j'ai l'impression que çà va partir dans tous les sens ,un courant de gauche va rejoindre Troadec ,un autre dont certains dirigeants vont tenter un compromis avec Le Fur ,d'autres peut être la majorité va rester neutre par manque de moyens pour faire une liste Une petite minorité pourrait projeter un bloc très à droite avec adsav et des identitaires bretons ,pour combler un vide hélas de plus en plus grand , qui autrement profiterait au FN très jacobin alors que ces électeurs bretons ne le sont pas tous
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-26 21:37:08
@ An Floc'h
Entendons nous bien!
Je ne fais nullement l'apologie des Républicains!
Ce n'est pas parce que l'on change de nom que l'on change de politique! Et penser le contraire, c'est prendre les gens pour des C....
Aussi bien que le PS ou que LR ont eu leur chances...
Reste que les députés français PS de la Bretagne ont eu leur chance...dont Le Drian.... Il a beau vouloir se faire passer comme le "sauveur" de la Bretagne face à la fusion avec les PDLL, il n'en reste pas moins que lors de ses déplacements en Bretagne, il refuse les G-H-D et que les porteurs de ceux-ci soient mis, avec plus ou moins d'égard, de côté par les forces de l'ordre de l'état français....
Amusant de noter que certains députés français reprochent le nombre de déplacement des "élites" PS en Bretagne...
Maintenant, qu'en est-il?
1) l'UDB se met automatiquement du coté du PS, au nom de cette sacro-sainte idéologie de gauche...
2) Le PB s'est allié à l'UMP lors des dernières élections.
3) aucune force bretonne faisant passer la Bretagne avant la droite ou la gauche...
4) des partis bretons se faisant la guéguerre non pas pour la Bretagne, mais comme sous parti français avec un logo "Bretagne"! .. C'est vendeur!!!
5) un début d'union s'est fait, union dynamiter par l'UDB... au nom d'une idéologie de gauche....
Je ne vois que cela. Les partis bretons préfèrent jouer le jeu de la droite ou de la gauche française, et non le jeu de la Bretagne.
Je ne suis pas autonomiste, je suis indépendantiste.
Quand je regarde les offres qui me sont faites par les différents partis, je ne vois aucunement une offre pour la Bretagne, mais des offres de sous-parti français, qui sous couvert de la Bretagne font le jeu des français.
Point barre. Je suis simpliste... étant indépendantiste! et qui dit indépendantiste, dit incapacité à analyser!
Et quand un début d'union se crée, elle est dynamiter au nom d'une idéologie de droite ou de gauche.
Qu'en est -il des autonomistes/indépendantistes, qui ne veulent entendre parler de la gauche??? qu'en est-il de ceux qui ne veulent entendre parler de la droite???
Ou est le discourt pour la Bretagne???
Je ne tape pas sur la gauche pour taper sur la gauche... de même, je ne tape pas sur la droite pour taper sur la droite!
Je ne tape donc pas sur l'UDB pour taper sur l'UDB, dont oui , les membres sont des membres sincères et actifs!
Mais on ne peut se battre pour la Bretagne et tout faire pour arriver à l'autonomie au nom d'une idéologie de gauche!!!
Que l'on me fasse une offre pour ou contre l'autonomie de la Bretagne avant de savoir si elle se doit être de gauche ou de droite!!!
C'est tout ce que j'attends, ce que nombre d'entre nous attendons!!!
Il n'en reste pas moins que quoi que l'on dise, quoique l'on fasse, on ne fait que le jeu des partis français.
Preuve en a été donnée!
Or, nombre d'entre nous n'en avons que faire de savoir que la Bretagne se doit d'être de gauche française ou de droite française! Nombre d'entre nous ne désirons que pouvoir vivre, et choisir en Bretagne, autrement dit, une autonomie....
Après, ça sera aux Bretons de choisir si la Bretagne se doit d'être de gauche ou de droite.....
Il va sans dire non plus que quand je dis Bretagne, je dis B5 et non B4!!!
(0) 
An Floc'h
2015-06-27 13:54:36
@Tugdual Radiguet
Je ne vous classe pas en "pisse-froid" en tout cas.
Je ne classe personne en particulier d'ailleurs, c'est une façon de parler de la réaction moyenne des commentaires, chacun ayant sa propre vérité, et heureusement.
Les rares qui me semblent définitivement idiots, je les prend à parti et les insulte bien plus directement.
Mais dans l'ensemble, j'ai eu le sentiment de lire un déversoir de haine qui n'avait pas lieu d'être.
A ce stade, comme je l'ai déjà dit que l'on soit déçu et méfiant me semble naturel. Et censé.
Mais que l'on attende l'annonce prouvant que cette liste fera forcément alliance avec le PS pour laisser éclater cette haine. Que je peux comprendre.
Et puisque l'on sait que LR sera forcément au 2nd tour, qu'on attende celui-ci pour dire que l'on va voter pour cette liste.
Sauf si NTFUDB se maintient et ça vaudra le coup d'en reparler.
A ce stade, lire tant de haine me fait vraiment penser, qu'effectivement, l'idéologie reste bien secondaire par rapport à la Bretagne.
Moi, je suis avant tout fédéraliste français et européen. Non pas que je sois particulièrement légitimiste. Je n'ai rien contre les autres régions françaises, en dehors de Paris (j'ai une haine assez profonde pour cette aberration historique et géographique, que je sais ne pas reporter sur ses habitants, y ayant même de bonnes relations, vrais parigos, bien que beaucoup d'autres ne me facilitent pas la tâche).
Elles sont aussi victimes de Paris même si vues d'un bien meilleur oeil par Babylone, pour la plupart. Alors si elles peuvent profiter du combat breton, ça ne nous enlèvera rien. Et bien mené, la proposition fédéraliste peut aussi séduire en Touraine et nous donner un coup de main. Je pense même que la Bretagne en sortirait grandit d'être vue en modèle.
Après, on peut s'en foutre d'être un modèle, la Bretagne doit effectivement d'abord penser à elle mais si c'est possible, c'est quand même cool.
Quand à l'UE, elle doit disparaitre telle qu'est mais pour se reconstruire.
L'indépendance me semble un chemin énorme à parcourir et ne sera pas parsemé de pétales de rose. Plutôt de roses rouges et leurs épines.
Il faut faire avec 500 ans d'Histoire, 65 millions de Français et des circonstances économiques, sociales et géopolitiques peu favorables (bien qu'on puisse les voir comme une opportunité pour l'indépendance mais j'en reviens aux épines).
Je pense alors même que l'idée autonomiste est aussi un long chemin. Mais si fédéralisme acquis, je deviendrais certainement bien autonomiste. Ce que je suis déjà dans le fond mais ne crois pas réaliste directement.
Rien que la réunification, on ne sait même pas si on a avancé et reculé. Je crois qu'à chaque nouveaux nantais (et bretons du B4) qui n'a pas un minimum de conscience bretonne derrière lui, on recule un peu plus.
Nous sommes une vraie minorité à débattre et militer sur le net, les ponts, dans les bistrots, en famille...
On l'oublie un peu trop souvent.
Un déclic est possible. Depuis la lutte anti-écotaxe, ce déclic n'a sûrement jamais paru autant possible que depuis les années 70 (différent mais peut-être égal).
Une vraie Alliance Bretonne avec tous les partis se revendiquant breton (même un militant Adsav, individuellement, alors que j'ai quand même énormément de mal dès qu'ils sont déjà deux, m'est plus sympathique qu'un militant PS ou LR de base) nous aurait certainement plus rapproché de l'interrupteur.
Maintenant, c'est comme ça, je ne suis président d'aucun mouvement breton, je suis une paire de jambes, de bras et j'espère une tête de plus.
Je n'aurais pas de compétence particulière pour l'action directe musclée.
Je me retrouve avec une démocratie croupion et une liste croupion. Et sans alternative possible pour les deux prochaines années.
Si je ne pense pas que soutenir inconditionnellement cette liste va forcément provoquer le déclic, je suis convaincu que la démolir ne peut être que négatif.
On peut commencer dès maintenant à vouloir penser à l'après, à vouloir organiser autre chose.
Mais je ne vois pas en quoi voter pour cette liste dans 6 mois hypothéquerait de futures alternatives.
L'UDB joue son jeu, égoïstement, mais n'a fait que sauver sa peau pour, selon les résultats, 6 ans.
Ils ont sévèrement taclé des groupes récemment apparus comme alternatives mais ce n'est pas sa faute s'ils ont mis tant de temps à émerger, ont déjà atteint leurs tailles critiques et dépendaient d'une sorte d'anar-poujadiste breton pour espérer croitre.
Alors oui, l'UDB n'aide pas à cette Alliance attendue mais la rendre responsable, c'est se voiler la face sur les manques et faiblesses ailleurs.
Raison pour laquelle j'ai aussi directement mis en cause BE dans mon premier commentaire.
Si BE n'est pas dans cette liste, ce ne peut être que de la faute des autres. On peut se changer plus facilement que les autres. Je n'ai pas l'impression que BE en ait conscience.
Ce communiqué n'a même pas une phrase pour exprimer un doute sur soi-même. C'est puéril.
Quel intérêt constructif de ne lire que ceux d'en face n'ont pas été classe . Aucun.
Que va faire BE ? On n'en sait rien.
C'est très typique du mouvement breton, cette immaturité. Que si on y arrive pas, c'est toujours de la faute des obstacles mis par les autres. Ce n'est pas faux mais ce n'est pas que ça.
Dans 2 ans, on y verra plus clair.
Et je ne vois pas ce que toujours la ramener sur l'UDB changera quoi que ce soit. Sauf d'en faire une obsession et de finalement s'y soumettre beaucoup plus que de voter pour elle.
Battre l'UDB ne veut pas dire forcément la détruire. Ca peut aussi être la conquérir. C'est ce que pense Troadec en tout cas.
Peut-être sera-t-il lui qui se sera fait avoir.
Mais prétendre déjà savoir qui des deux a pris l'ascendant sur l'autre, c'est se complaire dans la satisfaction et la posture crasse.
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-28 20:08:50
An Floc'h
De même, ce n'est pas parce que je vous réponds en vous contredisant, que je suis forcément contre ce que vous écrivez!... j'y reconnais même une certaine justesse, même si je ne suis pas d'accord avec tout!
J'espère juste faire avancer les choses...
Il y a plus de 20 ans que je clame ici et là l'union des forces Bretonnes... Ce n'est pas maintenant qu'elles sont sur le point de le faire que je vais cracher dessus!
Mais je reste aussi lucide...
Celle-ci ne s'est pas encore faite...
Oui une fenêtre commençait à se refermer, fenêtre que rouvre le PB.
Maintenant reste à savoir ce que va faire:
1) La plateforme MBP/UDB: acceptera-t-elle la proposition du PB?
2) Comment réagira l'UDB si la liste ne fait pas passer la gauche en premier?
3) Comment réagira BE si le PB rejoint la plateforme Troadec.
Reconsidérera-t-elle sa position, et demandera-t-elle à rejoindre cette plateforme? ou restera-t-elle sur sa position?
Personnellement, je pense que BE aura tout intérêt à le faire... et là, si un membre du "polit bureau" de BE peut me répondre...
Mais, encore faut-il que les négociations entre la formation MBP/UBD et le PB se concrétisent!
Pour en revenir à l'UDB, et préciser ma position vis à vis de ce parti. Je ne combats pas ce parti en tant que tel! même si je peux sembler le faire.
Je reconnais parfaitement que ses membres sont des membres sincères et impliqués et qu'ils agissent aussi.
Mais il y a 2 choses qui me gênent chez eux et que je combats. Une est connue; je peux développer l'autre si besoin....
Quant à Troadec, beaucoup lui reproche son arrivisme.
Oui, je me fie aussi à l'histoire: Napoléon, avant que d'être empereur des français, était pour Paoli.
Le pouvoir corrompt.
Les empereurs romains, lors de leur triomphe, avait un esclave portant la couronne qui leur répétaient: "Rappelle toi que tu n'es qu'un homme!"
Si je dois être cet esclave, alors ma place est toute trouvée!.... ce à quoi je rajouterai: "n'oublie pas que tu travailles pour la Bretagne et non pour la france!"
(0) 
An Floc'h
2015-06-29 10:54:14
@Tugdual Radiguet
A ce stade, on peut penser que MBP&UDB, c'est du sérieux, comme dirait l'autre, non ?
Si l'annonce du PB est beaucoup plus mâture que celle de BE, il faut aussi voir en quoi elle peut être plus maline.
Le PB fait ce qu'il a à faire. Il appelle à l'alliance. C'est déjà autre chose que les pleurnicheries de ce communiqué BE.
J'ai des doutes sur la possibilité de celle-ci à cause des profondes inimitiés entre PB et UDB.
Quand on voit le mal qu'a eu l'UDB à admettre qu'elle avait besoin de Troadec, je doute qu'elle estime avoir besoin du PB.
Donc je suppose qu'alliance, il n'y aura pas.
Si le PB annonce ensuite rejoindre une liste LR (encore faut-il que LR en veulent d'ailleurs, rien n'est moins sûr), il pourra excuser sa trahison jacobine par le refus d'alliance bretonne.
Ca peut paraitre malin. Mais la vue reste courte.
J'espère être agréablement surpris et que d'abord, MBP ait assez de poids dans cette liste pour imposer un peu de PB. Ca prouverait que l'UDB n'a pas pris la barre seule.
Surtout, ça serait un acte inédit et pourtant indispensable pour espérer que le mouvement politique breton représente une alternative crédible aux yeux des gens qui n'ont pas de passion particulière pour la chose politique.
Au pire, que le PB renonce à participer aux élections et se limitent aux critiques constructives. Et même appel à voter pour cette liste. Ce sera alors la seule organisation politique bretonne pouvant revendiquer "Bretagne avant l'idéologie". Dans le microcosme breton, on s'en souviendra. Ca paiera en tout cas plus que d'espérer avoir l'ombre d'une reconnaissance publique en allant sur une liste LR.
Sur Troadec, bien d'accord aussi.
Ca ne me plait pas d'avoir pour seul espoir politique breton un seul gars.
Même sans avoir besoin de remettre en doute sa fidélité à la Bretagne, le bonhomme peut nous faire un burn out, se fracasser le crâne sous la douche (sans que ce soit de la faute de la DGSI) ou des cadavres dans le placard (bon, il a assez d'ennemis et est une figure publique depuis assez longtemps pour espérer que ce ne soit pas le cas).
Je peux être désagréablement surpris mais j'ai le sentiment que son orgueil est assez fort pour se contenter d'être le chef de son groupe d'autonomistes.
Il vaut mieux être premier dans son village que second à Rome.
A être trop prudent, rien ne pourra se faire de toute façon.
"Mais il y a 2 choses qui me gênent chez eux et que je combats. Une est connue; je peux développer l'autre si besoin...."
Si ce n'est pas un des sempiternels reproches entendues depuis des années, ça peut être intéressant.
(0) 
SPERED DIEUB
2015-06-29 17:22:08
Vu la personnalité de Troadec ,ce qui m'étonne c'est que le MBP n'a pas décollé ,si cela avait été le cas ,il aurait constitué le noyau le plus important et la locomotive , les autre partis auraient été de fait des satellites autour de lui ,l'union aurait été de fait plus aisée .Je me pose parfois des questions ,par exemple celle de savoir pourquoi la dernière grande manif des bonnets rouges a choisi l'impasse de Carhaix ,alors que c'est à ce moment là qu'il fallait taper sur le fer tant qu'il était chaud ,c'est à dire manifester devant le conseil régional de Bretagne pour le contraindre à prendre des décisions quitte à dépasser ses compétences et mettre le pouvoir parisien au pied du mur ,ensuite le chemin de la réunification aurait été plus aisé
Il y aurait eu sans doute moins d'affluence qu'à Carhaix mais l'onde de choc médiatique aurait été bien plus importante ,et l'est breton se serait aussi senti plus concerné
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-29 18:15:06
@ An Floc'h
Dans un autre débat, j'avais écris que la disparition de NTFB était peux-être le but non avoué mais recherché de l'UDB.
Quand je l'ai écris, ce n'était pas pour taper sur l'UDB. Tout autre parti dans la même situation aurait eu droit à la même analyse de ma part.
Maintenant, MBP et UDB, est-ce du sérieux.
Pour ces élections, oui.
Pour les suivantes? je doute. Tout dépendra du score aux élections.
Et ceux-ci découleront directement si alliance se fait avec le PB ou pas.
Si le PB ne rejoint pas cette alliance, (intéressant d'en connaître les causes annoncées alors), cela restera non pas une alliance Bretonne, mais une alliance des forces de gauche Bretonnes.
L'impact sera moindre et les scores s'en ressentiront.
L'alliance MBP/UDB résistera-t-elle alors?
J'en doute.
Le grand vainqueur de cette partie d'échec aura alors été l'UDB. Elle aura mis fin à NTFB (qui, si avait continué aurait ringardisé l'UDB), tout en pouvant dire qu'elle à tenter une alliance qui n'a pas fonctionner.
Si cette alliance inclue le PB, Be aura toute intérêt à tout faire pour la rejoindre, au risque de se faire marginalisé, car cela sera de fait une alliance Bretonne, ce que nombre d'entre nous désirons et attendons depuis longtemps!
Le grand vainqueur sera alors C.Troadec qui aura réussi à rallier toutes les forces de la Bretagne, et le PB qui aura montré sa "sagesse"... et là, je vous rejoins dans votre dernière analyse.
Reste à voir les conséquences si cette union se fait sans le PB.
MBP ayant déjà fait alliance avec Be et le PB, l'UDB sera surement montré du doigt et rendue de fait la responsable de cette non union.
Le ressenti à l'encontre de l'UDB augmentera tout autant.
Le PB et BE accepteront-ils alors de reformer NTFB avec un MBP les ayant mis de côté pour l'UDB lors de futurs élections???
Donc, oui, Nous avons tout autant intérêt que cette union se fasse!...
(0) 
Paul Kerguelen
2015-06-29 19:04:47
@ SPERED DIEUB
Très honnêtement, je n'en suis qu'à moitié surpris.
Personnellement, je n'ai jamais compris la nécessité de la création de 2 partis, hormis celle de rajouter des voix à une certaine cacophonie:
Celle de BE et celle de MBP.
Pour ce qui est de MBP, il me semble qu'il n'a été créer uniquement dans le but de supporter Troadec et tourne donc uniquement autour de lui.
MBP n'est pas la branche politique des BR, il ne faut donc pas confondre l'un avec l'autre, ce que beaucoup malgré tout font.
Mais Troadec étant aussi décrié, considéré comme un opportuniste pure et dure, cela expliquerait cela.
Surtout que pour ce qui est de la gauche il y a l'UDB.
En cela, NTFB était une bonne chose.
Autour de Troadec se faisait un début d'union qui dépassait le clivage droite/gauche.
En ne faisant qu'une unité MBP/UDB, faisant passé la gauche avant tout, Troadec à tout à perdre. Il perd sa stature de rassembleur pour ne redevenir qu'un sous fifre du PS français...
En faisant en sorte que le PB rejoigne cette plateforme, Troadec se repositionne comme le rassembleur des forces Bretonnes..
Il a donc tout à y gagner!
Le tout reste à savoir si cette alliance verra le jour ou pas. On ne peux que l'encourager à naître!
(0) 
An Floc'h
2015-06-29 19:38:42
@SPERED DIEUB
Parce que ce que les grandes manifestations des Bonnets Rouges, avant d'être identitaires, sont d'ordres professionnelles ? Dans des secteurs surtout primordiaux dans l'ouest breton ?
Les portiques, ce n'est qu'une goutte d'eau. Les gens et la gratuité de la circulation d'Anne de Bretagne, ils n'avaient pas trop ça en tête face aux CRS. Mais leurs emplois, leurs familles, leurs maisons.
Mais comme c'est en Bretagne, il y a du gwenn ha du. C'est comme en festival.
On a ajouté un bonnet rouge, parce que comme on est en Bretagne, on aime justement les symboles et qu'on a des idées. Et c'est une sacrée bonne idée médiatique. Ca a marché, c'est devenue un signe de ralliement. Une vraie synergie de groupe est née. Il y a ceux qui y étaient et les autres. Il y avait un besoin d'assurer de garder cet entre-soi. Et on attendait des autres Bretons de s'y joindre.
(je précise, j'ai assisté au rassemblement de Carhaix mais à rien avant donc le "on", c'est sémantique, j'ai trop de respect pour ceux qui étaient en première ligne pour vouloir donner l'impression que j'en fais parti)
A l'heure du net et des chaînes infos en continu, pas besoin d'aller à la pref pour se faire voir et entendre. Surtout quand on a eu l'idée du bonnet. Une masse avec des bonnets rouges, ça attirera les caméras même s'il faut faire 2 heures de fourgon en plus.
Si je ne m'abuse, la manif de Carhaix avait aussi pour but d'être un parallèle avec les manifestations syndicales, à Quimper entre autres, où le secteur agro-alimentaire est traditionnellement en surnombre à ses manifs comparé à Rennes.
On en était au moment où, vu le succès, les professionnels avaient pour idée de se confronter aussi aux syndicats, en plus de l'Etat.
pour montrer aux décideurs qu'ils sont en train de perdre la main.
Aller sous leurs fenêtres, c'est encore une forme de soumission. Sauf si c'est pour les péter. Comme il fallait bien montrer qu'on était capable d'autre chose que de péter des trucs, on a fait un grand pique-nique à la campagne.
En plus, de tout ça, Troadec commençait à en faire un mouvement politique. En proposant son fief, il se mettait encore en avant, face aux hommes, se mettant aussi en avant face aux media à Paris grâce à ses réseaux et son passif festif (ce qui est bien, les Vieilles Charrues, c'est "sympa", Troadec est DVG et a fait un festival, il ne peut pas être totalement nazi).
Niveau logistique, c'était pratique. Il n'y a pas de Parlement à cramer à Carhaix. Ou autre chose d'ailleurs. Après les portiques, les BR étaient tellement à cran, qu'un partage de pavé avec les syndicats ou une masse de CRS auraient pu vite dégénérer. Ce n'est pas comme si Rennes n'en avait pas l'habitude mais ce n'était pas plus mal de s'en passer.
Les portiques abattus ont choqué autant de monde qu'ils en ont ravis. Ca suffisait.
Quand la colère est retombée, il y a en tout cas eu une part non négligeable de BR à la manifestation nantaise (très peu contre NDDL, mais l'engagement de Troadec était personnel, et là, les Bonnets Noirs se sont chargés de casser tous seuls).
Je ne vois pas d'acte manqué. Tout n'est sans doute pas parfait. Mais les BR existent encore (et malheureusement, les problèmes du paysan breton aussi).
Si Troadec n'a pas décollé, c'est simplement parce que l'alternative politique bretonne n'est absolument pas considérée par l'immense majorité de l'électorat.
Ne pas l'oublier.
Troadec l'a d'ailleurs compris. Il aurait pu attendre les résultats des municipales ou européennes pour annoncer ce qu'il sait être le seul moyen de décoller: son ambition de candidature présidentielle. Il l'a fait bien avant. Juste après. Bon timing.
Si sa campagne présidentielle se passe bien et fait un score honorable, là, les scores régionaux pourront décoller.
Dans l'état actuel des choses, qui est que la Bretagne en politique, ce n'est RIEN (avec tout le respect que je dois à 5% de gens) au niveau suffrage, les résultats actuels sont tout ce qu'il y a de satisfaisants. Espérer mieux, c'était être trop optimiste.
C'est un travail de fond sur des années.
On ne change pas 4,5 millions de gens, majoritairement légitimiste de mentalité et 500 ans d'Histoire qui se mêle avec celle de la France, qui a biberonné les gens à sa mythologie en faisant bien garde d'y mettre un peu de sel breton pour leur donner envie.
Vouloir faire de la politique bretonne en pensant qu'il y a quelque chose à y gagner, en terme de carrière, c'est rationnellement totalement idiot. Sauf que le monde n'est pas rationnel et qu'il y a des chances, comme au Loto.
Parce qu'avec mes "si", quand je pense "résultat de Troadec décollant au niveau régional", je le vois au mieux comme 3e parti, devant le FN (ou 2e selon les circonstances et explosion en vol d'un des 2 gros jacobins après 2017).
Ce n'est à mon avis pas pour rien, pas seulement pour donner le change au politiquement correct, que Troadec présente son mouvement comme un rempart au FN. Il est réaliste et sait bien qu'il ne peut pas espérer bien plus. Ca ne veut pas dire que c'est sa seule ambition. Mais il berce déjà assez les gens d'illusions, il ne veut pas se griller à son premier vrai échec. S'il se ridiculise aux Présidentielles, il veut certainement s'assurer de conserver son pavois du Poher.
Mais l'époque étant aux incertitudes, elle est favorable aux alternatives.
(0) 
Carlos de K
2015-07-27 14:51:26
J'ai lu avec intérêt bon nombre de vos commentaires qui sont tous pertinents. C Troadec est l'homme d'une situation personnelle et avec ses convictions profondes qui sont sociales et à gauche. L'UDB qui a cherché des alliances dans les grands partis hexagonaux sans rien en tirer comme avantages profite de cette opportunité. Pourquoi pas ? Mais de là à glorifier un grand rassemblement du peuple breton, nous en sommes loin. Le Parti Breton suit aussi l'initiative du MBP basculant du même coup à gauche, bien que centriste à droite à l'origine. Breizh Europa ne suivra pas, pour des convictions propres et respectables. Où est le grand rassemblement des forces en Bretagne ? Pas encore pour maintenant. Le vrai rassemblement aurait été de s'unir à Le Fur qui, une fois n'est pas coutume, n'a jamais caché son appartenance à un parti jacobin sans pour autant trahir sa Bretagne. Mais c'est une utopie...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.