Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Nantes : le château des ducs de Bretagne (photo Wikipedia)
Nantes : le château des ducs de Bretagne (photo Wikipedia)
- Chronique -
Pas « Cité des Ducs », Monsieur Macron : « Cité des Ducs de Bretagne »
Pourquoi toujours et toujours débretonniser ? De plus en plus courant il est d’entendre « Cité des Ducs » et non « Cité des Ducs de Bretagne ». Le Président Macron n’échappe pas à cette triste réalité. [modification en date du 2 août, 21h30]
Didier Lefebvre pour ABP le 19/07/20 21:36

De plus en plus courant il est d’entendre « Cité des Ducs » et non « Cité des Ducs de Bretagne ».

Le Président Macron n’échappe pas à cette triste réalité.

[modification en date du 2 août, 21h30, voir in fine]

Voici le contenu de son tweet : « Après Notre-Dame, la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, au cœur de Nantes, est en flammes. Soutien à nos sapeurs-pompiers qui prennent tous les risques pour sauver ce joyau gothique de la cité des Ducs. »

Le président Macron doit certainement lire plus souvent les colonnes de notre confrère Ouest-France que celles de ABP, car c’est un mot que l’on n’y trouve pas.

Tiens, Monsieur Macron, faisons mieux encore mieux, pouvez-vous répéter : « Nantes, capitale de la Bretagne » ?

Au-delà de la boutade et de la triste réalité, sachons combattre la débretonnisation de Nantes et ses hérauts.

ajout le 2 août 2020

Nous nous réjouissons de lire, sous la plume de notre excellent confrère Presse Océan, relayé par ce collègue qui nous est aussi cher : Ouest France le mot "Château des ducs de Bretagne".

Comme quoi, dès que l'on parle de tourisme, Nantes et PdL, non, ça ne le fait pas. Mais Nantes en Bretagne oui.

voir aussi :

( voir l'article ) ( voir l'article )

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1019 lectures.
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.
Voir tous les articles de de Didier Lefebvre
Vos 4 commentaires
Killian Le Tréguer Le Dimanche 19 juillet 2020 22:47
"En même temps" quelqu'un a t-il entendu Johanna Rolland évoquer la Bretagne a un moment quelconque ??
Pourquoi le gouvernement le ferait du coup ?
(0) 

valy daniel Le Lundi 20 juillet 2020 06:25
@Killian Le Tréguer
en meme temps madame Rolland a bien autre chose a s'occuper du patrimoine breton de
nantes; elle a surtout le projet de réaliser l'arbre aux hérons a plusieurs dizaine de million € .
comment se fait-il que ce soit des passants qui ont donné l'alerte ; il n'y a pas de système
de sécurité : a oui peut être pas de budget ???
(0) 

Killian Le Tréguer Le Lundi 20 juillet 2020 11:33
Le moindre propriétaire doit équiper son logement de détecteur de fumée.
Et là on a une cathédrale, avec entre autre un orgue et des gisants exceptionnels...pas de caméras, pas de détecteur de fumée, pas de surveillance, pas d'alarme, un accès direct. C'est l'Etat le propriétaire, de qui se moque t-on ?
(0) 

Lucien Le Mahre Le Lundi 20 juillet 2020 12:43
Tout-à-fait, cela m'a frappé également !
En fait, personne - et surtout pas la maire - ne veut prendre la responsabilité de révéler l'imposture à la France entière en avouant publiquement que Nantes, qui de notoriété publique dépend de la Région Administrative des Pays de Loire et non de celle (dite) de Bretagne, est malgré tout la Cité des Ducs ... de Bretagne !
Alors : chuttt ! Pas de Bretagne, et pour les ducs, il y en a ailleurs ! Ni vu ni connu, j't'embrouille !
Et Il ne faudrait pas en plus qu'on ébruite l'époque et le cadre politique de la construction de la cathédrale : d'où les ruses de sioux pour éviter la crainte du ridicule et les questionnements intempestifs qui suivraient immanquablement toute publicité faite sur ces situations incompatibles.
Nous ne sommes toutefois ici non dans le cadre du gag, comme on pourrait le penser, mais dans celui, officiel et sérieux, de "l'Information" avec un grand "I" !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons