Parution de Métal amer de Yvon Coquil aux éditions Sixto

À l'occasion de leur cinquième anniversaire les éditions Sixto ont souhaité donner carte blanche à l'écrivain de roman noir Yvon Coquil. Il a ainsi concocté les nouvelles réalistes de "Métal amer", bijou d'humanité et témoignage sans pareil sur les conditions de travail et les relations humaines au sein des arsenaux, et tout particulièrement celui de Brest.

Dans ces nouvelles à l'humour corrosif, l'auteur croise mémoire collective et souvenirs personnels. Au carrefour du polar et du roman prolétarien, il donne de la voix à ce continent silencieux, celui des ouvriers des chantiers navals. Ses personnages, des êtres au bord de la rupture, sous la ligne de flottaison, tentent encore de résister. Ti-Jean, Arsène, Abdel, les sapajous, tous rêvent que demain la vie commence. Enfin, mettre à bas les cadences infernales et ne plus perdre sa vie à la gagner.

Yvon Coquil a travaillé une trentaine d'années au sein de l'arsenal à Brest, notamment en tant que charpentier-tôlier. Grand lecteur de Larry Brown, Louis Guilloux, Daniel Woodrell et Jean Mecker, il n'aime désormais rien tant qu'appeler la fiction pour dire sa vérité. En 2015, il a signé aux éditions Sixto un album de bande dessinée remarqué, en duo avec le dessinateur Briac, "Quitter Brest".

Avec l'évidente volonté d'arracher les personnages et les lieux à l'oubli, de témoigner de leur existence, Yvon Coquil montre avec une singulière humanité de regard comment certains vivent.

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Sixto

Parce que les littératures policières nous ont toujours fait réfléchir, penser les rapports humains et la société, tout en nous tenant en haleine, nous avons choisi d'y dédier notre ligne éditoriale. Roman policier, thriller, intrigue, polar historique ou politique, roman noir... Chacune de ces variations raconte une même histoire : une mauvaise rencontre, une vie qui bascule, parfois jusqu'au meurtre, et des hommes qui tentent de surnager, de survivre face au chaos ou à la folie. La vie doit continuer. Au sein de notre catalogue, nous déclinons le polar du roman à la bande dessinée, à travers deux collections, mais nous publions également des ouvrages hors-collection pour lesquels nous avons eu un coup de cœur graphique et littéraire. Le collectif éditorial Sixto a choisi d'accorder une place privilégiée au roman noir. Quoi de mieux pour découvrir ce genre qu'une plongée au cœur de cette matière littéraire ! Nous ouvrons l'année par une nuit d'Insomnies, album de bande dessinée de Germain Boudier. Nous poursuivrons par une virée au Québec avec un roman noir à l'écriture ciselée, Sayonara, de Pascal Millet. Nous aurons ensuite le plaisir de vous proposer une édition revue et augmentée de la première bande dessinée de Kris et Julien Lamanda, Toussaint 66/99. Nous terminerons le premier semestre par la publication du nouveau roman d'Arnaud Le Gouëfflec, Le guerrier mouktar, petite perle d'aventure portée par un style réjouissant et enlevé ! Et n'oubliez pas de venir rencontrer les auteurs sur les nombreux salons et festivals où nous sommes présents !

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 0 ?

Publicités et partenariat