Parti Breton : appel au soutien des deux inculpés nantais pour rébellion : Alan Haye et Jonathan Guillaume

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 29/01/10 4:12 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Deux militants bretons seront de nouveau convoqués au Tribunal de Nantes le lundi 1er février prochain. Le Parti Breton leur apporte son soutien.

Voici un bref rappel des faits. Le 25 avril 2009 avait lieu à Nantes une manifestation intitulée "contre toutes les répressions". Cette manifestation a connu des dérapages. Dès les premières dégradations commises en tête de défilé, les membres du collectif "44=BZH" se sont désolidarisés et ont quitté la manifestation. Bien plus tard dans la journée, un groupe d'amis et de militants bretons se sont retrouvés à la terrasse d'un café. Et là, cette fois, ce sont les policiers qui ont dérapé. Ils ont demandé à ces clients bien ciblés leurs papiers. Puis les clients ont été victimes de violence, pour ensuite être convoqués au tribunal sous le motif de "rébellion". Après une première convocation au tribunal de Nantes le 19 octobre dernier, les deux militants bretons, Alan Haye et Jonathan Guillaume, seront de nouveau convoqués au tribunal de Nantes le 1er février prochain. Il s'agit cette fois pour le juge d'entendre les policiers.

Comment interpréter ces deux inculpations pour "rébellion". S'agit-il d'une provocation à l'encontre de la revendication de la réunification de la Bretagne ? Provocation bien inutile, car désormais largement populaire, la réunification de la Bretagne est inéluctable. Autre hypothèse: cela voudrait-il dire que quiconque, citoyens paisible attablé à une terrasse de café, peut faire l'objet de violence par des policiers et être suspecté d'office d'acte de "rébellion"? Il est vraisemblable que ce sont ces deux raisons qui ont permis à des policiers d'effectuer cet abus de pouvoir.

En conséquence, le silence des partis politiques démocratiques sur cette affaire est troublant. Nous aimerions bien les entendre apporter leur soutien à Alan Haye et Jonathan Guillaume, car cette situation dépasse largement tout positionnement politique par rapport à la Bretagne. Il s'agit ici de défendre le droit que les citoyens ne soient pas suspectés a priori de trouble à l'ordre public.

Le Parti Breton apporte son soutien à Alan Haye et Jonathan Guillaume et appelle au rassemblement de soutien le 1er février dès 12 h 30 au Tribunal de Nantes.

Pour le Parti Breton, Émile Granville, porte-parole, maire-adjoint de Redon

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1702 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.