logo BE
logo BE

Paris, ville d’affaires

Les citoyens de la République Française ont élu Nicolas Sarkozy en 2007, François Hollande en 2012 et Emmanuel Macron en 2017. A chaque présidence son lot d’avanies et de forfaitures: liaisons dangereuses avec Kadhafi pour l’un, ministre du budget fraudeur pour un autre. On en passe et des meilleures. Et voilà que celui qui devait mettre gauche et droite d’accord, et guider enfin la République vers l’exemplarité, se prend les pieds dans le tapis avec l’affaire Benalla.

Les Français qui ont rejeté, après les avoir essayées, la droite décomplexée puis la gauche molle, risquent bien maintenant d’être dégoutés par le centre « irréprochable »...

En dehors de gonfler le parti des abstentionnistes, ces turpitudes républicaines diverses et variées pousseront-elles les électeurs vers les extrêmes ? C’est une possibilité, mais le discours anti européen des Le Pen et Melenchon est un repoussoir, car ces électeurs savent qu’un pays dont la dette dépasse 2000 milliards d’euro ne s’en sortirait pas seul.

Les Bretons, dont la confiance dans l’Europe reste forte, le savent d’autant plus, eux qui ont voté massivement Macron parce qu’il promettait non seulement d’en finir avec l’improductive dichotomie droite gauche, mais aussi parce qu’il semblait profondément européen. Leur déception n’en sera que plus grande.

Au vu de tous ces errements, stupeurs et tremblements, dont le centre tellurique est toujours Paris et ses ors républicains, n’est-il pas envisageable qu’en Bretagne, en Alsace, en Corse où le pas est déjà franchi, et ailleurs, les électeurs puissent songer dorénavant à privilégier les solutions girondines et locales lors des élections ? A nous tous de proposer des alternatives crédibles, car il y aura une chance à saisir lors des prochaines municipales et dans les combats à suivre.

Frank Darcel, président de Breizh Europa

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo

Breizh Europa est un mouvement autonomiste breton et fédéraliste européen.
Site internet : Voir le site
Compte Twitter : @BreizhEuropa
Page Facebook : Breizh Europa

Vos commentaires :

Manoel
Mercredi 25 juillet 2018

"en finir avec l’improductive dichotomie droite gauche"

C'est le discours traditionnel des gens de Droite depuis que je suis né.

Paul Chérel
Mercredi 25 juillet 2018

Non, ce ne sont pas les citoyens qui ont élu un tel ou autre tel. Ce sont les media, et eux seuls, qui ont guidé la main de l'électeur selon leur bon plaisir et leur fantaisie du moment. Ils ont fabriqué Sarko, Hollande et maintenant Macron chaque fois pour profiter du désamour grandissant du "bon peuple" pour l'un ou pour l'autre et en profitant du moment le plus propice. @Manoel a raison de souligner le charabia de l'article mais, ce faisant, on le voit aussitôt pencher pour un des côtés de la "dichotomie". Y a-t-il un remède ? En attendant, contentons-nous de rigoler ! Les Français sont gouvernés par des gens à leur hauteur intellectuelle. Cela ne vole pas bien haut. Paul Chérel

pierre daniel
Mercredi 25 juillet 2018

demat deoc'h

Les nations disparaissent des désirs assouvis de leurs maitres .

et les maitres de ce pays prétendument et indument dit des droits de l'homme ,présentent aux yeux ébahis du monde leurs turpitudes ,et nous présentent un spectacle digne des plus grands comiques. Et les journalistes peinent a justifier l'injustifiable ,Ils sont les thuriféraires d'un pouvoir qui les nourris .serviles , sans consistance ,minables .

C'est problabement les derniers soubressaux de la bète qui se meure .

Oui les nations sont soumises a la loi universelle :( s'adapter ou disparaitre ) comme les jacobins refusent le progrès et l'adaptation a un monde qui bouge ce pays finira par disparaitre .Ceci me laissera indifférent j'ai toujours considéré l'étage comme surnuméraire,seulement un état-civil .ca me procurera plutôt de la joie .

Bon spectacle a tous ,ne ratez pas les prochains épisodes , car dans tout vaudevilles sortent du placard, des cadavres des amants et ,des maitresses et aussi de l'argent secret et des enfants illégitimes .

Vivement les prochains épisodes ,je commençait a m'ennuyer dans le moiteur de cet été préapocalyptique

bevet Breizh ,Breizh da viken

caroline ollivro
Jeudi 26 juillet 2018

Je me demande à quel siècle vous êtes né @Manoel. C 'est pénible de se faire taxer de droite ou de gauche régulièrement. Bretagne! Ce mot d'ordre devrait suffire.

caroline ollivro
Jeudi 26 juillet 2018

Je me demande à quel siècle vous êtes né @Manoel. C 'est pénible de se faire taxer de droite ou de gauche régulièrement. Bretagne! Ce mot d'ordre devrait suffire.

Manoel
Jeudi 26 juillet 2018

"Je me demande à quel siècle vous êtes né @Manoel."

Je ne vis pas au XIVème siècle en tous les cas, c'est certain.

Paul Chéel
Jeudi 26 juillet 2018

@Caroline Ollivro. C''est effectivement le niveau intellectuel que je dénonce par ailleurs. Le Français ( Le Breton compris, Hélas ! ) ne sait que parler de gauche et de droite en mettant n'importe quoi sous chacune de ces étiquettes tout à fait franchouillardes. C'est ainsi que sont confondus économie et social, rigueur budgétaire et autoritarisme, méchante droite toujours ultra, qauche gentille et proche du peuple, imagerie d''Epinal que tout cela ! Paul Chérel

Vincent Fraval
Jeudi 26 juillet 2018

A la sortie d'une audition de cette semaine, Alexis Corbière a dit que la France était "une démocratie de basse intensité".

Jamais de telles choses ne seraient arrivées au Royaume-Uni ou en Allemagne, cette dernière considère qu'il y a peu d'espoirs à bâtir une intégration avec un partenaire (la France) aussi peu regardant des comptes publics que du respect de la justice.

Il faut leur enlever du pouvoir, c'est la seule solution.

Brocélbreizh
Jeudi 26 juillet 2018

@Manoel

"C'est le discours traditionnel des gens de Droite depuis que je suis né".

Ce manque d'ouverture d'esprit qui consiste à catégoriser des individus en fonction d'un clivage jacobin artificiel relève d'une certaine ignorance, qu'elle vienne de droite ou de gauche.

Pour cette inénarrable conception dénuée d'argumentation, l’État centralisé - de Mélenchon à Lepen - vous remercie.

Fañch
Vendredi 27 juillet 2018

Paris si la monnaie ... elle ne passera pas par là (Bretagne) ...

Mais vous serez convié au remboursement de la dette et des folies abracadabrantesque et magiques de la vie Parisienne, de sa tour qui illumine le monde de sa lumière bienfaitrice, du Maître des Châteaux, de sa Cour et de ses folies parisiennes.

Le Monarque, dans son délire jupitérien, avait d'ailleurs l'intention de remanier sa basse-cour (la volaille élyséenne) pour mettre en place grâce à son VRP (ou garde VIP, porte flingue) une garde prétorienne aux ordres de sa "secte" (dixit Bayrou mai 2017).

Celui-ci, diplômé de droit et en bon socialiste ayant gravi tous les échelons de l'entourage PS, n'ayant fait presqu'aucune faute de parcours, (sauf une volonté de délit de fuite auprès de Montebourg, accroc à son diplôme), fut invité grâce à son carton tricolour à un cour de baston par ........ (NSP) ....pour vérifier l'état des forces du Black-blocks et en découdre pour venger son Maître de cette quasi-révolution Mélenchonesque.

Cependant, tel fut pris qui croyait prendre ! (le Maître ? ou l'idiot, tel Icare, qui c'est brûlé les ailes en voulant approcher de trop près le soleil jupiterien)

Paul Chérel
Vendredi 27 juillet 2018

Après toute cette "petite" diatribe (ridicule) occasionnée par l'intervention de @Manoel, je pense qu'il est temps de revenir sur l'article de Frank Darcel, et notamment sur son dernier paragraphe. «A nous de proposer... »; Eh bien non ! Ce "NOUS" ne proposera rien car il en est bien incapable. Par contre, il appartient à CEUX qui veulent prendre le pouvoir de prouver 1) qi'ils en sont capables, 2) qu"ils ont des idées, 3) qu'ils les expliquent bien 4) qu'ls les documentent de façon convaincante à l'aide d'expériences tentées et réussies ailleurs et, qu'une fois élus, ils les appliquent, etc. Ce qui, semble-t-il, fait défaut au dernier des élus cités. Le probléme alors se réduit paut-être à la question : La république, une et indivisible, soi-disant démocratique, est-elle encore une solution de gouvernance efficace et juste, comme elle le prétend ? Bevet Breizh ! Es lebe Elsasz ! Paul Chérel

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.