Palmarès des élus PS et EELV de Bretagne sur la Réunification

-- La réunification --

Dépêche de Christian Rogel

Publié le 18/07/14 23:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les élus PS et EELV qui ont cherché à obtenir la suppression de la Bretagne

Seule une minorité, parmi les parmi les élus de gauche de Bretagne, a osé se prononcer pour ou contre la Réunification (retour du département de la Loire-Atlantique dans la Région Bretagne).

On trouvera, d'abord, une liste de ceux qui ont combattu publiquement la Réunification, qui sera le thème majeur de la campagne électorale pour les élections régionales de décembre 2015. Prendre position pour la fusion de la Bretagne amputée avec les Pays-de-la-Loire fantômes est, bien sûr, une manière de s' y opposer.

La prédominance d'élus du Parti socialiste est écrasante, ce qui sera, probablement, un fort handicap pour son maintien à la tête de la Région Bretagne amputée. Cela pourrait aussi lui coûter des sièges de sénateurs en septembre 2014. Pourtant, une tentative de fusion surprise n'est pas à exclure, au nom des intérêts supérieurs du parti.

Le fait que peu d'élus de la Bretagne administrative aient pris position pour la fusion est, aussi, significatif.

Par ailleurs, le vote de l'Assemblée nationale du 18 juillet a montré que seul les députés UMP et EELV présents, avec quelques députés socialistes avaient voté pour la Bretagne réunie. Résultat du vote : 53 contre et 28 pour. Absence remarquée de la plupart des députés (séance de nuit).

Nos fidèles lecteurs nous aideront à compléter ces listes.

ADAM, Patricia - Députée de Brest - PS - A voté contre la réunification le 18-07-14

APPÉRÉ, Nathalie - Députée de Rennes - Maire de Rennes - PS - Conférence de presse du 26-05-14

AYRAULT, Jean-Marc (1) - Député de Nantes-Ouest - Ex-maire de Nantes -PS - Libération, 8-07-14

BOUILLÉ, Marie-Odile - Députée de Saint-Nazaire - PS - Libération, 8-07-14

BUI, Gwenegan - Député de Morlaix - PS - Position anti-Réunification identique à celle de Marylise LEBRANCHU, ministre, qu'il remplace à l'Assemblée nationale

CLERGEAU, Marie-Françoise - Députée de Nantes - PS - Libération, 8-07-14

CLERGEAU, Christophe - VP Pays-de-la-Loire - Ex-maire battu de Sainte-Luce-sur-Loire - PS

COUET, Emmanuel - Président de Rennes Métropole - PS - Conférence de presse du 26-05-14

CUILLANDRE, François - PS - Maire de Brest - Conférence de pressse du 26-05-14

DANTEC, Ronan - Sénateur de Loire-Atlantique - EELV -

FERRAND, Richard - Député de Crozon-Châteaulin-Carhaix - PS - A voté contre la réunification le 18-07-14

GROSVALET, Philippe - Président du Conseil général de Loire-Atlantique - PS - A lancé une pétition pour la fusion qui a eu un succès très limité

LABBÉ, Joël - Sénateur du Morbihan - Ex-maire de Saint-Nolff - EELV

LESAGE, Michel - Député de Saint-Brieuc, maire de Langueux - PS

MAILLE, Pierre - Président du Conseil général du Finistère - Ex-maire de Brest - PS - A déclaré le 20-05-14 : "J'espère que la Bretagne ne se retrouvera pas seule à la fin du processus".

MARSAC, Jean-René, Député Sud Ille-et-Vilaine - PS

MÉNARD, Michel - Député de Nantes Nord - PS

MEUNIER, Michèle - Sénatrice de la Loire-Atlantique -PS - Libération, 8-07-14

NOGUÈS, Philippe - Député d'Hennebont - PS - Communiqué du

PELLOIS, Hervé - Député de Vannes - Ex-maire battu de Saint-Avé - PS - A voté contre la réunification le 18-07-14

RABIN, Monique - Députée du Pays de Retz Ouest - VP Pays-de-la-Loire - PS - Libération, 8-07-14

RAIMBOURG, Dominique - Député de Nantes Sud - PS - Libération, 5 juin 2014

ROGEMONT, Marcel - Député d'Ille-et-Vilaine Sud-Est - PS

ROLLAND, Johanna - Présidente de Nantes Métropole - Maire de Nantes - PS - Conférence de presse du 26-05-14

SAMZUN, David - Maire de Saint-Nazaire - PS - Conférence de presse du 26-05-14

VAUGRENARD, Yannick - Sénateur de la Loire-Atlantique - PS - Libération, 8-07-14

(1) Le 15 janvier 2014, Jean-Marc Ayrault, alors premier ministre, avait dit, sur France Inter, qu'il n'était pas favorable à la fusion de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire, mais, qu'il approuvait les fusions de régions et s'opposait à l'idée de « mettre des bouts de régions dans une autre ». Sur le premier point, il a changé d'avis.

Les élus PS et EELV de Bretagne qui ont agi pour la Bretagne réunie

Très peu d'économistes et, en particulier, ceux de l'agence de notation Moody's, croient à la fable d'une réduction du nombre des régions qui serait un moyen de faire des économies substantielles. Les intentions politiques semblent être placées à deux niveaux : tenter de sauver les meubles aux régionales pour le PS et renforcer la tutelle de l'Etat sur l'économie. Ainsi, le Limousin, qui se distinguait, par des investissements au service du social pourra être mis au pas. De même, l'Alsace, qui avait voté à 57% la fusion de la région et des conseils généraux semblait sur une pente paraissant dangereuse pour les Jacobins très convaincus que sont Hollande et Valls.

L'assaut contre la Bretagne était préparé, mais le surgissement du mouvement des Bonnets rouges, la situation de certains secteurs économiques où devraient avoir lieu des licenciements massifs, et, le succès de la manifestation pro-Réunification du 28 juin 2014, ont poussé le pouvoir à geler la situation en espérant une autre occasion.

Les députés de Bretagne mentionnés ici ont (près que tous) l'amendement DE RUGY pour la réunification de la Bretagne le 18 juillet 2014 (sauf, cas curieux de JJ URVOAS et cas de Corinne ERHEL) ou ont pris position très récemment.

Lien vers site de l'Assemblée nationale : (voir le site)

BLEUNVEN, Jean-Luc - Député de Brest rural - EELV

DANIEL, Yves - Député Nord-Loire-Atlantique - PS - Presse-Océan, 19-07-14. Cependant, il semble que sa déclaration ait été tronquée : il est pour la Bretagne 5, mais, accepterait la fusion (Voir site "Bretagne rassemblée).

DE RUGY, François - Député de Pontchâteau, Savenay, La Brière - EELV

ERHEL, Corinne - Députée de Lannion-Tréguier - PS - (curieuse abstention sur l'amendement, mais, avait pris position pour la Réunification)

GUITTET, Chantal - Députée de Guipavas-Landivisiau (Léon Est) - PS

LE BRIS, Gilbert - Député de Concarneau - Ex-maire battu de Concarneau - PS - Non présent, lors du vote du 18-07-14, mais, a réitéré sa postion pour la Réunification sur son blog, le 21-07-14

LE HOUÉROU, Annie - Députée de Guingamp - Rostrenen - PS

LE ROC'H, Jean-Pierre - Député de Pontivy - PS

MOLAC, Paul - Député de Ploërmel - EELV (et UDB)

URVOAS, Jean-Jacques - Député de Quimper - PS - A précisé que c'est par erreur que son vote avait été comptabilisé contre l'amendement pour la réunification, le 18-07-14.

MENTION SPECIALE : Pierrick MASSIOT, Président PS de la Région Bretagne avait plaidé pour la Réunification dans une Lettre à la Bretagne bien argumentée ( voir l'article ). Dans Ouest-France du 19-07-14, il dit que ce n'est pas le "rattachement" qui est prioritaire, mais les nouvelles compétences données aux régions. Pressions jacobines?

Christian Rogel

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2152 lectures.
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 40 commentaires
M.Prigent
Mercredi 26 janvier 2022
Christophe Clergeau qui fût 1er adjoint au Maire de Ste Luce Sur Loire n'est plus conseiller de cette commune, la liste PS ayant été battue en mars 2014 par une liste de "droite" conduite par Jean Guy Alix, actuel Maire.
Il reste néanmoins 1er Vice Président des PdL et Pt de l'Union Régionale du PS.
C'est une cible privilégiée avec Auxiette des militants bretons du 44.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
Je suis bien d'accord , toute cette mise en scene n'a qu ún but suivre l'Ideologie . L'Economie a bon dos .Il y avait moyen de faire des economies substantielles avec relativement peu de changement .
Non le but est la main mise , et je suis bien d'accord avec l'auteur de l'article , sur l'economie et autres choses en general . Effacer toutes traces de liberalisme .
Nous nous preparons un triste future si cela dure . DSK ( je suis pour maintenant ) pretend que l'equipe de breles au Gouvernement , devrait partir en 2015.Quand a Mr HOLLANDE il doit penser que plus ca va mal , plus de justificatifs a suivre son ideologie .Dangereux , un homme qui toute sa vie , a ete un gratte papier , et a qui soudainement on donne le Pouvoir avec les acquis de ce pouvoir ...... dangereux a presque 60 ans .TRop tard pour les travaux pratiques du Pouvoir .
(0) 
Donbzh
Mercredi 26 janvier 2022
A noter la présence dans la liste des anti-réunification de ferrand, qui combat TROADEC depuis de nombreuses années.
Je pense que la notion d'élus socialistes bretons viens d'imploser .
Nous parlerons désormais des élus français en BRETAGNE, de gauche comme de droite, et d'autres part des élus bretons.
Distinction importante afin que devant l'urne chacun puisse faire son choix...
Merci de ne pas avoir repris cette appellation honteuse dans votre article...
(0) 
Domionique Militant
Mercredi 26 janvier 2022
C'est clair:
Il faut mettre la pression dans les circonscriptions de ces élus négatifs pour les faire battre aux prochaines élections.
Dans la plupart des cas quelques % suffiront, et ils le savent.
(0) 
eugène le tollec
Mercredi 26 janvier 2022
Bretons ..il faut avoir la peau politique de tous ces gens
(0) 
Le guérandais
Mercredi 26 janvier 2022
Il n'y a qu'une chose que les politiques comprennent. La peur de ne pas être rééllu aux prochaines échéances électorales. Ceux qui ne se battent pas pour la volonté de leurs administrés, c'est à dire la réunification de la Bretagne, n'ont plus rien à faire dans leur siège. Lors des prochaines élections, il faut que tous ceux qui ne se sont pas battus pour la réunification, prennent une déculotée lors des prochains suffrages. Je pense même qu'il faudrait que les bretons qui ont une carte au PS la rendent. Je pense que la réunification de notre belle région doit se faire avant les élections régionales. Je ne crois pas au droit d'option pour les départements. Je pense que les socialistes feront en sorte qu'il ne puisse pas s'appliquer. La réforme doit encore passée au sénat puis ensuite à l'asseemblée. Nous devons nous mobiliser et faire savoir à ceux qui ne défendent pas la réunification, qu'ils exercent leur dernier mandat en Bretagne. Quand à François HOLLANDE, il ne doit pas oublié le score qu'il a obtenu en Bretagne historique au second tour. Enfin, il faudra être trés nombreux à la prochaine manifestation en septembre si l'on veut pouvoir obtenir gain de cause et avoir des slogans très dure contre les élus qui ne nous écoutent pas et contre le PS. La réunification passe par là !
(0) 
Iffig Cochevelou
Mercredi 26 janvier 2022
Avez vous des précisions sur le vote d'Isabelle Le CalLennec UMP Vitré qui est intervenue a l'assemblée en faveur de B5, ainsi que Thierry Benoit UDI Fougères ?
(0) 
Christian Rogel
Mercredi 26 janvier 2022
@Iffig Cochevellou
Isabelle Le Callennec (UMP) et Thirry Benoït (UDI) ont voté pour l'amendement proposant la réunification, conformément à leurs prises de position.
(0) 
RA MG
Mercredi 26 janvier 2022
Petite rectification :
Le site de l'Assemblée Nationale n'indique pas que J-J Urvoas a déclaré après le scrutin "avoir voulu voter pour".
Donc il a bel et bien voté contre, sans que son soit-disant vote pour soit précisé à posteriori.
Corinne Erhel s'est abstenue concernant le sous-amendement De Rugy !
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
Mr URVAOS.Je comprends mal sa position , ou j'ai peu compris les contextes .
Est il pour ou contre la Reunification , ou, fait il la danseuse du ventre , selon les circonstances .
UDB doit prendre une position tres Claire , et doit repondre par OUI ou NON . ETes vous un parti Breton , ou etes vous la derivee seconde du PSF.Dans le premier cas , faites une declaration simple : Que vous n' etes en aucun cas d'accord avec le PSF sur la Nouvelle organisation territoriale en ce qui concerne la Bretagne .
Je me souviens de Mme M.BRAS , declarer il y a 2 a 3 ans , qu'il fallait mieux ne pas avoir de Bretagne dutout , qu'une Bretagne qui ne serait pas Socialiste.
Un peu de patience , Chere Madame , on y arrive .
Vous etes sur le terrain quel est le prochain mouvement?????
Cela rajeunit : je suis revenu au Temps du: Je vous ai compris Ah bon! et se faire B.....
Donc on vote plus a gauche , on vote plus a droite .....on vote pour des gens competents et non des aboyeurs de Foire .
Le Bon exemple que j'ai retenu : LEDRIAN se sent plus a l'aise a vendre de la volaille bretonne congelee , aux
saoudiens qu'a la tete d'ún Ministere important ... et voila les erreurs de notre systeme de copinage / influence etc.....Si LE DRIAN sait bien vendre des volailles et bien qu'il vende des volailles .La Bretagne a besoin de gens qui savent vendre des volailles.. pour l'economie , l'emploi.Il n'est nul besoin , de le nommer Ministre parce que il est ami du President ( Typiquement francais ).
AH , il y a des choses a CHANGER et ce n'est pas Francois qui le fera , qui quand il ne regarde pas un match de foot, manipule sa calculette pour estimer le nombre d'electeurs qu'il peut avoir en ce moment précis .
(0) 
Iffig Cochevelou
Mercredi 26 janvier 2022
A CHRISTIAN ROGEL
Donc a rajouter sur la liste !
(0) 
Christian Rogel
Mercredi 26 janvier 2022
@Iffig Cochevelou
Le palmarès ne concerne que les élus PS et EELV, car, ce sont eux qui vont perdre le petit pourcentage de voix qui leur aurait permis d'espérer gagner. Les élus UMP et UDI, même anti-réunification dans leur for intérieur, bénéficieront de cette grosse boulette socialiste.
Des non-affiliés aux grands partis décadents peuvent espérer percer : Christian Troadec devrait prendre le siège de Richard Ferrand.
(0) 
Louis Le Bars
Mercredi 26 janvier 2022
"URVOAS, Jean-Jacques - Député de Quimper - PS - A précisé que c'est par erreur que son vote avait été comptabilisé contre l'amendement pour la réunification, le 18-07-14. "
Je n'ai pas compris ce passage. Pourrait-on avoir des précisions ?
Lors du vote sur l'amendement "réunification", il a voté contre et a dit après qu'il s'était trompé de bouton ?? Ou j'ai mal compris ?
(0) 
Ar Vran
Mercredi 26 janvier 2022
Enfin un article qui commence à recenser les élus hypocrites bretons. A faire diffuser le plus largement possible à tous les Bretons béats et candides qui hélas pullulent encore trop en Bretagne.
Que cela soit le début d'un changement de mentalité en Bretagne et débouche sur l'élection de véritables élus bretons représentant de Partis bretons, non inféodés au jacobinisme républicain de France.
J'espère même que cela va déboucher sur le "coming-out" de beaucoup,de nos élus actuels car s'ils continuent à ne rien faire, ou restent soumis aux diktats des apparatchiks parisiens, leur avenir en Bretagne sera nul.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
Le Guerandais . Oui cela est vrai , la peur de ne pas etre reelu . Si les bonnes volontes , bretonnes exprimees , ici se maintiennent , nous pouvons avoir l'espoir de voir "tous ces elus du Peuple "faire la queue devant le "Pole Emploi "Hollande et son copain VALLS etant les premiers .
La Gestion d'un pays , l'economie mondiale ( eh! oui malgre les conneries de la "PATRIOTE"nous sommes dedans .. avec comme alternative : nous adapter ou disparaitre ). Pourquoi toujours voter pour des politicards qui vendent :" DEmain on rasera gratis "et puis ( je l'ái vu en Bretagne ) arretez de courrir après le Monsieur QUI PEUT ???? arretez tout le Monde peut quelque chose , mais pas tout . LE DRIAN vend tres bien les poulets congeles , mais comme Ministre ce n'est pas cela.Il n'est pas Breton , il n'est pas neutre , il n'est pas financier , il n'est pas economiste ........ il est Socialiste .
Les Dirigeants Bretons doivent changer . Les electeurs Bretons doivent limiter leur temps de reve , et rentrer dans le pragmatisme.
Tout part de l'education et bien : dans l'hexagone , en Bretagne ...... ce n'est pas cela .
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
LE GUERANDAIS . Souvenirs de famille .Le frère de mon Grand Pere avait ete au Petit Seminaire a Guerande .
Ma famille installee en presquile Guerandaise vers 1860.Mon Pere ne, rue des Cordiers au Croisic .
J'aime cette Region , si bretonne .
Café St Yves au Croisic , on y parle encore Breton ... mais ce sont les pecheurs du Guilvinec .
(0) 
michel tardi
Mercredi 26 janvier 2022
Bretons ne votez plus jacobin, votez pourles vrais Bretons qui veulent maintenir une Bretagne réunie à cinq départements
(0) 
Donbzh
Mercredi 26 janvier 2022
la stratégie socialiste semble être d'avoir un élu dans chaque paroisse. Comme cela si on leur demande s'ils étaient au pardon ,il y en a toujours un qui peut répondre oui...
Au sein de breis, aucune cohérence entre les différentes positions: un élu = une position.
En plus ces engagements manquent de précision: pour Urvoas : une assemblée de BRETAGNE au sein d'une fusion, mais avec quelle compétence pour la région et pour l'assemblée ?
Pour lebranchu, oui à la réunification en Bretagne et non à paris (position devenu majoritaire?)!!! etc
Pour Le roc'h oui en Bretagne et oui à paris
Maintenant on sait.
Et puisqu'ils se chargent de nous affubler des doux qualificatifs de passéiste, identitaire, ouvrier qui se bat pour les patrons ...etc, contentons-nous, dans un premier temps, de faire connaître la réalité de ce vote.
Certains seront plus déçus ou surpris, que d'autres...
Votez bretons
BEVET BREIZH
(0) 
Yvon Bordiec
Mercredi 26 janvier 2022
Attention, ne croyez pas que l'UMP est devenu partisan de la réunification de la Bretagne. leur position (déclaration de Benadette Malgorn) n'est qu'une position de circonstance. Ils espèrent récupérer les voix qui se détourneront des socialistes suite à leur trahison. Ce parti est un parti jacobin anti-réunification (à part Le Fur qui est sincère mais qui devrait probablement se plier aux directives de son parti le jour du choix crucial pour ou contre la réunification).
Pour l'avenir de la Bretagne il n'y a qu'une seule voie : le vote pour des partis bretons et non des partis français en Bretagne
(0) 
eugène le tollec
Mercredi 26 janvier 2022
De toute façon,encore un tour de vote et après basta... terminée la carte de vote même pas le vote blanc.... un esclave où un soumis ne doit plus où pas voter
(0) 
eugène le tollec
Mercredi 26 janvier 2022
Le message breton doit imprégner toutes les couches sociales de Bretagne ...ce qui arrive actuellement est entrain d'ouvrir les yeux des électeurs bretons et surtout de l'ensemble des français.
Il faut parler aux bretons de devenir économique....de filières de travail...d'une nouvelle recherche d'un bien être "chez nous"
(0) 
thierry p
Mercredi 26 janvier 2022
Ce qui est étrange, c'est que le rattachement de la Lore Atlantique pouvait envisager de garder la Bretagne dans le camp PS, alors que là, c'est quasi plié....
(0) 
Patrice Maillard
Mercredi 26 janvier 2022
Je crois qu'il faut dès maintenant faire pression sur les "grands électeurs" (vos nouveaux maires et adjoints depuis mars dernier) qui vont devoir désigner les prochaines sénateurs en Septembre prochain pour qu'ils votent pour des candidats qui se positionnent clairement pour la réunification (c'est à dire à priori aucun socialistes). C'est cette première action de pression qu'il faut que tous vous fassiez dans vos circonscriptions respective!! C'est en tous cas ce que je vais m'empresser de faire au nom de l'Association d'Histoire Locale dont je m'occupe.
(0) 
Le guérandais
Mercredi 26 janvier 2022
Pierre CAMARET. Effectivement, Guérande et sa région sont bien bretonne,de basse Bretagne. Nous n'avons rien de commun avec les pays de loire. Nous devons faire pression sur les élus pour obtenir enfin la réunification de notre belle et fière région. N'oubliez pas que les batailles perdues d'avance sont uniquement celles qu'on a pas mené.
Il reste la cession de septembre au sénat et à l'assemblée.
(0) 
patrickygirard@aol.com
Mercredi 26 janvier 2022
Merci à Christian ROGEL d'avoir recensé les élus potentiellement toxiques mais comme il a été commenté il ne faut absolument pas apporter un quelconque crédit aux déclarations d'intentions de Mme MALIGORN ou de la grande majorité des élus de l'UMP elles ne sont que de circonstance, ils ont déjà prouvé par le passé qu'ils se plient aux diktats de leur formation politique ou plus régulièrement de la politique française.
(0) 
Christian Rogel
Mercredi 26 janvier 2022
@Louis Le Bars
Je l'ai interrogé par son compte Twitter pour demander; s'il a demandé, officiellement, la rectification. Pas de réponse pour le moment.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
Thierry p. Oui et Non , l'ideologie ( pas de region culturellement , trop forte ) , faire plaisir a mes copains JMA et AUXETTE je leur dois une compensation , pour qu'ils continuent a me supporter et puis les Bretons sont Cons ( d'ailleurs SARKO l'a dit )après un mouvement d'humeur , ils reviendront .
Mr HOLLANDE a fait une synthese de la situation . DSK revient , tu pourras sauter qui tu veux(Restriction :majeures et consentantes ) , mais fais nous de la Bonne Economie , de bonnes finances et...... nous ferons la reforme territoriale
(0) 
M.Prigent
Mercredi 26 janvier 2022
@Le Guérandais
Et si l'ancètre de Pierre Camaret, était un ancien pécheur de Camaret justement (j'y suis né) venu "coloniser" avec ses collègues quasiment tous les ports de l'Atlantique dont la presqu'île guérandaise.
Après tout, j'avais bien comme collègue de Lycée un certain Kerloc'h qui habitait justement le village de Kerloc'h (entre Camaret et Crozon).
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
Et bien c 'ést clarifie.On se trouve maintenant entre nous ... maintenant que les hyenes socialistes ont ete reperees .
(0) 
GR
Mercredi 26 janvier 2022
Quelle tristesse de voir l'attitude de la majorité des dépoutés bretons. SI eux ne votent pour la réunification, qui le fera ? Bretonne de LA je me sens trahie. Supporter la morgue des PDL me sera encore plus dure. GR
(0) 
Louis Le Bars
Mercredi 26 janvier 2022
Il va y avoir les élections sénatoriales et ensuite une deuxième lecture au Sénat (qui ne s'est pas prononcé encore sur la carte), puis à l'Assemblée, puis très certainement Commission Mixte Paritaire, et éventuellement dernier mot à l'Assemblée.
Je ne sais pas trop comment interpréter certains positionnements. Urvoas dit que le groupe PS est majoritairement favorable à la fusion B4/PdlL. Ce qui expliquerait (ou cherche à justifier) l'abandon de la réunification chez certains pour moins exposer la Bretagne à une fusion. Il est possible que ce soit un prétexte, Mais aussi que ce soit vrai, je n'en sais rien.
Le Nord-pas-de-Calais est à la manoeuvre pour éviter de fusionner avec la Picardie, et les élus du Nord pèsent lourd (4 millions d'habitants, un bastion du PS).
Les présidents de Champagne/Lorraine/Alsace se sont prononcés en commun contre leur fusion (l'Alsace n'accepte que la Lorraine, idem pour la Champagne, et la Lorraine ne veut pas de la Champagne).
Au Sénat, Christian Bourquin aura surement gain de cause, avec un Languedoc-Roussillon seul. Forcément pour parvenir à 14 régions maximum, la patate chaude risque de tourner à nouveau. Il est certain que la question du Centre, des Pays-de-la-Loire et de la Bretagne sera à nouveau sur la table...et quand on voit une carte où entre Paris et Rennes, il y a 2 régions (Centre, Pays de la Loire) alors qu'entre Paris et Strasbourg il n'y en a aucune d'intercalé, la question sera inévitable. Il y a de quoi être très méfiant...car les élus bretons sont moins fiables que les élus de certaines régions.
La mobilisation contre le Grand-Ouest et pour B5 est plus que jamais d'actualité à la rentrée...il ne faut pas croire (et c'est très clairement ce que les médias laissent entendre) que la carte actuelle est définitive !!! Ce n'est pas vrai.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
@Michel PRINGENT - LE GUERANDAIS . Ce que je sais , Ce qui m'avait ete dit par mon Pere .Mon Grand Pere avait ete nomme administrateur de l'IM au Croisic ( j'ai encore son epee , ici a Brisbane ).... mais on trouve des CAMARET a ASSERAC ?? ( voir le cimetiere ) a MESQUER ( Memorial de St HELENE, 2 CAMARET de Mesquer , ont fait la retraite de Russie . Napoleon ??).J'avais ete avec mon fils (tout jeune)ERWAN, a BERZIBERIN après ASSERAC . Je m'arrete dans le hameau et demande si il y a des CAMARET , la brave dame derriere son portail me dit je suis une CAMARET.Je m'etais promis de poursuivre l'enquete .
(0) 
SPERED DIEUB
Mercredi 26 janvier 2022
J'ai aussi une crainte ,c'est que derrière ce découpage technocratique ,se cache le retour en force du département ,relais efficace du pouvoir parisien qui fait d'une pierre plusieurs coups, en allant dans le sens des partis les plus jacobins ,front de gauche MRC FN et autres souverainistes de droite . Quand aux grandes régions sans réels pouvoirs elles seront une vitrine pour démontrer ,à tort au monde que la France a changée .L'état central et les départements se partagerons le peu de compétences que détenaient les régions actuelles C'est une reprise en main rampante et sournoise tout simplement basée sur la peur de voir l'une et indivisible se déliter ,un peu comme les grands voisins européens .La dinde France n'est pas assez stupide pour fêter Noel en réunifiant la Bretagne !!!
(0) 
Klaod an Duigou
Mercredi 26 janvier 2022
Certains de ces élus ont peut-être, ici ou là, une casserole concernant leur gestion des municipalités, intercommunalités et conseils généraux. A creuser...
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
@ Michel PRINGENT .Mon Beaufrere Alsacien , qui est decede il,y a 2 mois avait une maison a BESTRE ..,,, et un bateau a Audierne .
J'ai connu un ou une KERLOCH qui etait Maire a PLOGOFF .
(0) 
Le guérandais
Mercredi 26 janvier 2022
Pierre CAMARET. Effectivement, il y a des CAMARET à Assérac. Ville que je connais très bien et qui fut scindée en deux communes (Assérac en Loire Atlantique et Penestin dans le Morbihan). Un exemple de plus qu'on ne peut séparer la Loire Atlantique de la région administrative Bretagne.
(0) 
JMT
Mercredi 26 janvier 2022
Il ne faut pas se leurrer, la position des élus socialistes bretons est celle de Paris. Point. Le chien ne mord pas la main qui le nourri. La réunification entraine un risque: qu'un jour les bretons, unis, revendiquent une autonomie forte puis l'indépendance.
Pour éviter cela user les principaux leviers de la colonisation: Destruction de la langue et de la culture indigène, démantèlement du territoire, acculturation des populations ( les médias sont là pour cela n'est ce pas OF?) Ma proposition: créer un PSB: Parti Socialiste Breton et un PDCB Parti Démocrate Chrétien Breton ( ces 2 étiquettes couvrent 80% de l'électorat breton)et qu'à chaque élection les partis français retrouvent en face d'eux un parti breton qui représente les électeurs bretons.
Le 18 septembre l'Ecosse aura son référendum sur l'indépendance. Je vous laisse envisager cette possibilité avec nos partis français:le PS et l'UMP.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mercredi 26 janvier 2022
JMT . c'est exactement cela . Mais , Mais cela peut etre une arme a double tranchant.
1.- Les jacobins reussissent et dans 20 ans , les Bretons ont perdu tous liens culturels ,tous caracteres ,qui etaient leurs references .
2.- Les coups que nous prenons maintenant endurcissent , notre caractere Breton et developpent notre esprit de resistance et nos revendications ...... mais attention a la repression . ?
(0) 
Iffig Cochevelou
Mercredi 26 janvier 2022
àJMT
Difficile de se comparer avec les Ecossais :
Une difference fondamentale , si le pouvoir leur avait été retiré, le peuple écossais a toujours été reconnu comme Nation
Depuis 80 ans cette année ils ont un parti qui réunit toutes les sensibilités modérées représentant la majorité de la population (leur premier député en 1948 !)
Ils ont la chance de ne pas avoir eu cette coupure de la dernière guerre , le pouvoir français s'en ait un peu trop servi pour disqualifier le mouvement breton, et les traces sont en encore fraiches !
Avec un mouvement breton marginal, avec beaucoup de sympathisants mais avec quelques centaines de militants nous n'avons rien a présenter face au rouleau compresseur de ce système étatique
Alors tout est perdu ? Je ne crois pas , il suffirait que les milliers de Bretons sincères se mobilisent au lieu de larmoyer sur leur sort comme on le voit trop souvent dans les commentaires !
(0) 
Yannig
Mercredi 26 janvier 2022
S'il y a un second tour aux prochaines élections, et qu'un ps, anti réunification, y est, il faudra mettre un bulletin où serait imprimée une B5. Et s'il n'est pas élu, il saura pourquoi...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.