Ouverture d'une école DIWAN(école bilingue breton-français)à Paris : l'UDB salue une initiative à l'image de la société française réelle
Communiqué de presse de UDB

Publié le 27/07/04 18:45 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Lorient / An Oriant, le 27 juillet 2004-07-27

Ouverture d'une école DIWAN(école bilingue breton-français)à Paris :

l'UDB salue une initiative à l'image de la société française réelle

L'Union démocratique bretonne (UDB), composante de la

nouvelle majorité régionale en Bretagne (*), salue avec sympathie et

enthousiasme la prochaine ouverture d'une école Diwan à Paris,

première école bilingue en langue régionale hors de son territoire.

Cette initiative, portée par Claude Nadeau, Québécoise

devenue Bretonne de coeur et d'adoption, prouve que la question de la

diversité linguistique et culturelle est une question universelle.

Défenseure du français au Canada, Claude Nadeau défend logiquement la

promotion du breton en France. Seuls des esprits jacobins, donc

obtus, sont incapables de le comprendre.

L'UDB se réjouit de constater que les parents des enfants

qui inaugureront l'école Diwan de Paris en septembre, loin de se

cantonner à la communauté bretonne d'Ile-de-France, sont à l'image de

la société française réelle, c'est-à-dire d'origines géographiques

très diverses. Seuls des esprits étroits pourraient s'en étonner car

chaque langue est une part du génie de l'humanité.

Nous mettons les écrits violemment hostiles de la

fédération de Paris du PRG (cf. communiqué du 26 juillet) sur le

compte de l'ignorance. Ces gens-là ne connaissent pas la Bretagne qui

fête la diversité des cultures et le mélange des générations à

Carhaix (Vieilles Charrues), Quimper (Festival de Cornouaille) ou

Lorient (Festival interceltique). A l'évidence il ne suffit pas de se

choisir pour tête de liste à l'élection présidentielle puis aux

élections européennes, faute d'un chef d'appareil charismatique, une

élue guyanaise compétente, brillante et « néanmoins » autonomiste

(Christiane Taubira est présidente du mouvement autonomiste guyanais

Walwary) pour ouvrir son esprit à la réalité d'une société française

plurilingue et pluriculturelle. La logique politicienne et

électoraliste trouve ici ses limites.

Christian GUYONVARC'H

Porte-parole de l'UDB / Mouezh UDB

(vice-président du Conseil régional de Bretagne /

eil-prezidant ar C'huzul rannvro Breizh)

Tél : 06 81 10 70 86

(*) Mona Bras, Christian Guyonvarc'h et Naig Le Gars forment avec

Christian Troadec, (maire gauche alternative de Carhaix), le « groupe

UDB ˆ gauche alternative / strollad UDB ˆ an tu kleiz » au Conseil

régional de Bretagne. Christian Guyonvarc'h est vice-président du

Conseil régional en charge des affaires européennes et

internationales.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.