Ouest France enfreint les lois du copyright

-- Media et Internet --

Communiqué de presse de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 13/10/08 5:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Alors que Ouest France avait fait payer il y a quelque temps une amende de 500 euros au propriétaire du site web bretagne-unie (aujourd'hui fermé), pour avoir utilisé une de ses photos, le site de ce journal reprend aujourd'hui, tout a fait illégalement, et sans aucune considération pour la déontologie de la presse et aucun respect des droits d'auteurs, des clips vidéos de youtube.com et dailymotion.fr , clips eux-mêmes en infraction par rapport aux lois sur la propriété intellectuelle.

Tous les clips présentés sur les sites dailymotion.fr et youtube.com ne sont pas libres de droits car certains sont des copies pures et simples d'émissions de télévisions. Faites tout à fait illégalement. Distribuer, même gratuitement, quelque chose qui a été volé est bien sûr tout à fait illégal. C'est ce qu'a pourtant fait Ouest-France ce weekend. Deux poids, deux mesures donc pour les gros requins monopolistes du journal, chantre du «Grand Ouest», dont le «régional» se limite à une page Bretagne tronquée à 4 départements administratifs et rapportant principalement les accidents de la route.

Aujourd'hui, il s'agit du clip du but de Yoann Gourcuff visible en ce moment sur la page d'accueil du journal (voir le site) dans la rubrique «vidéo du jour». Ce clip est un montage fait à partir d'images produites par TF1, et diffusé illégalement sur youtube.com.

L'OMEB a contacté les services juridiques de TF1 qui ont confirmé catégoriquement que mettre en ligne des clips d'émissions de TF1, ou simplement construits à partir d'images produites par TF1, était tout à fait illégal. TF1 a déclaré «poursuivre en justice en ce moment, dailymotion.fr et youtube.com et entend faire de même avec les journaux comme Ouest France qui reprennent et rediffusent ces vidéos sur leur site». France 3 a donné les mêmes réponses.

Mise à jour : La vidéo TF1 sur le site de Ouest France a été retirée et remplacée par une autre, suite à la publication de cet article.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2015 lectures.
mailbox imprimer