Osons des idées neuves pour la Bretagne en 2011!

-- Politique --

Papier de Parti Breton
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 30/01/11 19:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Alors qu'à l'occasion de la crise financière les économies européennes montraient de sérieux signes d'ébranlement, certains ont pu croire que les états allaient réaffirmer leur rôle et leur prééminence face à une finance internationale hors de tout contrôle . Au lieu de cela on assiste depuis un plus d'un an à des gesticulations médiatiques, en particulier en France, qui ne se sont traduites par aucun changement notable qui permette d'éviter de nouveaux désordres financiers et n'offrent aucune perspective réconfortante en ce début de décennie. De plus la situation financière des états, la France ne faisant qu'illusion relative et sans doute temporaire, est telle qu'ils n'ont plus les moyens d'assurer les engagements qu'ils ne se privent pourtant pas de prendre. Dans ces conditions c 'est bien à la fin du modèle d'un état central tentaculaire aux ressources illimitées à laquelle nous assistons. En France cette situation est exacerbée par un état omniprésent et impécunieux qui refuse d'affronter la réalité et recherche dans la profusion de lois et de règlements les moyens de garder sa légitimité, sans se soucier de savoir qui paiera et qui en subira les conséquences. Les Bretons doivent ils s'y résigner? Nous pensons au contraire que c'est le moment d'avoir de l'audace et d'avancer des idées neuves. La Bretagne a des atouts à faire valoir, elle doit faire preuve d'initiatives et au delà d'idéologies passéistes réinventer un modèle de développement fondé sur ses valeurs, son histoire et son identité. Je ne prendrai qu'un exemple. Il y en aurait dans tous les domaines. L'école. Les derniers tests Pisa réalisés dans les pays de l'OCDE montrent qu'en France les acquisitions de connaissances de base des élèves de 15 ans non seulement se dégradent mais également se traduisent par un accroissement rapide des inégalités avec à la clé un nombre d'élèves en difficultés qui ne cesse de grandir. N'est ce pas l'occasion de lancer une réflexion large dans la société bretonne sur le système éducatif qui nous est imposé et de faire des propositions originales pour faire de l'enseignement et de l'éducation d'une part un socle solide qui fonde la vie en société et d'autre part un atout pour le développement de la Bretagne? Traverser la société bretonne et reposer à cette occasion la question de notre identité, de notre histoire, de notre lien social serait sain et conforterait au travers d'un diagnostic partagé notre vision d'un territoire harmonieux riche de sa culture originale et de ses valeurs de solidarité. C'est de l'avenir de nos enfants et de l'idée que nous nous faisons du bien vivre en Bretagne dont il est question! Il est temps de reprendre l'initiative, n'attendons rien des technostructures de l'état jacobin qui a maintes fois démontré son incapacité . Réfléchissons ensemble, ayons de l'audace, expérimentons pour une nouvelle éducation en Bretagne ! Le Parti Breton s'inscrit résolument dans cette démarche et proposera de nouvelles voies pour un avenir partagé. Formons un voeu en ce début d'année et de décennie. Puissent les bretons faire preuve d'audace, comme ils ont su le faire si souvent dans l'histoire, et avancer des idées neuves qui permettront à nos enfants de retrouver dans l'Europe et le monde qui se construisent des perspectives d'avenir !

Yves Pelle

Président du Parti Breton/Strollad Breizh

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.