Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Nuit franquiste sur Brest
Août 1937. La guerre d’Espagne s’invite en Bretagne. Après les bateaux et les trains chargés de réfugiés fuyant l’avancée franquiste, c’est un sous-marin espagnol, le C-2, qui se réfugie au
Erwan Chartier pour Coop Breizh le 3/07/13 19:14

Août 1937. La guerre d'Espagne s'invite en Bretagne. Après les bateaux et les trains chargés de réfugiés fuyant l'avancée franquiste, c'est un sous-marin espagnol, le C-2, qui se réfugie au port de Brest. Il appartient à la flotte gouvernementale.

Brest devient un nid d'espions. Du côté de Franco, la décision est rapidement prise : un commando va s'y rendre pour s'en emparer, à la barbe de l'ennemi républicain et des Français. Ces franquistes sont aidés de membres de l'extrême droite française et même de la terrible Cagoule. De l'autre côté, redoutant un coup de main nationaliste, le Brest ouvrier et communiste se mobilise pour protéger le C-2 avec l'aide des anarchistes locaux et même d'agents secrets espagnols de la CNT arrivés sur place.

Agents secrets franquistes et républicains, responsables français, policiers, avocats, et militants brestois d'un front populaire désabusé, se croisent et se surveillent. On les suit du port de commerce aux hôtels du centre-ville puis dans les établissements de nuit où le charme de la « belle Mingua » opère pour l'un des deux camps.

L'attaque des « pirates » de Franco puis l'enquête judiciaire mettent Brest en première page de la presse nationale et internationale. Le climat de tensions politiques tourne vite à l'affrontement. À Brest, le cri vainqueur fut le célèbre « No pasaran ! » même si le « Viva Franco ! Arriba Espana ! » allait l'emporter au final.

Historien et enseignant, Patrick Gourlay mène une rigoureuse enquête historique qui se lit comme un roman d'espionnage. Elle éclaire sous un jour totalement nouveau le rôle de la Bretagne dans la guerre d'Espagne.

Plus d'infos sur le blog Coop Breizh : (voir le site)

Voir aussi :
logo
Culture et musique bretonnes : le plus vaste catalogue de références livres, CD, DVD, vidéos sur la Bretagne, les pays celtiques et au-delà. Musique de Bretagne et d’ailleurs avec le label Avel-Ouest. Littérature, histoire, contes et légendes, beaux-livres, langue bretonne (brezhoneg)… et un label jeunesse : Beluga (anagramme de Bugale, "enfants" en breton). La maison d'édition COOP BREIZH est basée à Spézet. Librairie à Lorient et Paris.
Voir tous les articles de Coop Breizh
Vos 1 commentaires
Andrés Magraner Le Mercredi 30 octobre 2013 23:53
Je suis Andrés Magraner, fils de soumarinier du C-2.
Voici mon e-mail pour me joindre:
andres.magraner [at] laposte.net
Merci de me tenir eu courant.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons