Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Nucléaire militaire en Bretagne  : de qui la France a-t-elle peur ?
L'Union démocratique bretonne pose la question de savoir de qui la France à peur, au point d'héberger en Bretagne sur le site de l'Ile Longue, 96 têtes nucléaires dont
Nil Caouissin pour UDB le 1/08/08 4:13

L'Union démocratique bretonne pose la question de savoir de qui la France à peur, au point d'héberger en Bretagne sur le site de l'Ile Longue, 96 têtes nucléaires dont chacune représente dix fois la bombe d'Hiroshima ?

Ces nouveaux missiles sont présentés comme l'arme majeure de la défense française.

Le nouveau commandant de la base nucléaire quitte ses fonctions de directeur du bureau de la maîtrise des risques nucléaires au ministère de la défense, pour venir exercer sa nouvelle mission en Bretagne, qui régulièrement, dit non au nucléaire civil et militaire.

Comment se traduira sa volonté affichée de communiquer avec les civils ? Des civils sous la menace quotidienne d'un accident, crainte fondée sur le flop du récent exercice IL2008 sur la presqu'île de Crozon ; accident qui serait à la mesure de ces armes de destruction massive.

L'UDB dénonce le fait qu'à quelques jours de la commémoration du 63ème anniversaire des bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki, la France continue de violer le Traité de non-prolifération qu'elle a signé.

L'UDB dénonce les exactions dont ont été victimes les militants pacifiques de l'association AE2D (membre de la commission d'information auprès des sites nucléaires militaires des ports de Brest et de l' Ile Longue) lors des fêtes maritimes de Brest 2008.

L'UDB demande le respect du Traité de non-prolifération nucléaire, le respect des populations vivant dans le périmètre de danger, une véritable concertation avec les associations.

Pour l'Union démocratique bretonne, La porte-parole Mona Bras

Document PDF 11676_2.pdf . Source :
Voir aussi :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons