Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
NUCLEAIRE: DANGER REEL, INCONSCIENCE FRANCAISE
Le 25 juiller 2006, la centrale nucléaire de Forsmarth, en Suède a failli provoquer un nouveau Tchernobyl en Europe… « C'est un pur hasard, si la fusion du cœur n'a pas eu lieu », confie Lars-Olov Höglund, constructeur du réacteur concerné par « l'incident » au journal suédois Svenska Dagbladet.
Nil Caouissin pour UDB le 21/08/06 19:37

Le 25 juiller 2006, la centrale nucléaire de Forsmarth, en Suède a failli provoquer un nouveau Tchernobyl en Europe…

« C'est un pur hasard, si la fusion du cœur n'a pas eu lieu », confie Lars-Olov Höglund, constructeur du réacteur concerné par « l'incident » au journal suédois Svenska Dagbladet.

La gravité de cet « incident », dans un pays réputé avoir des centrales nucléaires « sûres », démontre à l'évidence que la technologie nucléaire n'est pas « maîtrisable ».

L'UDB (Union Démocratique Bretonne) dénonce, une fois encore, l'attitude irresponsable de la France, qui, contrairement à la Suède ou à l'Allemagne, n'a toujours pas annoncé de mesures spéciales de contrôle dans ses 58 centrales nucléaires.

Le vieillissement des centrales nucléaires françaises - Fessenheim (Haut-Rhin), Bugey (Ain) ont presque 30 ans ! - des « incidents » comme l' inondation de la centrale de Blayais (Gironde) en décembre 1999, ne sont pas faits pour rassurer…

En avril 2006, le parlement français a d'ailleurs ratifié, dans la plus grande discrétion, les révisions proposées par l'OCDE le 12 février 2004, des conventions de Paris et de Bruxelles, visant à rembourser les dommages industriels et patrimoniaux causés par une catastrophe nucléaire !

La France se prépare donc cyniquement à cette catastrophe nucléaire.

L'UDB considère que le développement durable passe par la lutte contre le réchauffement climatique et la sortie du nucléaire.

La France doit prioritairement et immédiatement, choisir la voie des économies d'énergie et du développement des énergies renouvelables et, dans l'immédiat, renoncer à la construction de l'EPR prévu à Cherbourg.

Jean-Jacques Page

Porte-parole délégué à l'environnement/ Mouezh Unvaniezh Demokratel Breizh evit an endro

(contact : udbvannes [at] wanadoo.fr ,

06 07 13 42 44).

Herri Gourmelen

Porte-parole adjoint de l'Union Démocratique Bretonne / Mouezh Unvaniezh Demokratel Breizh

(contact : hgourmelen [at] wanadoo.fr ,

06 86 42 87 76 )

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons