Nouvelles plaques d’immatriculation : le Parti Breton se prononce pour l’utilisation du drapeau breton

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 10/10/06 11:20 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

En juillet 2005, le Parti Breton faisait parvenir une lettre ouverte au président du Conseil régional de la Bretagne administrative et aux 5 présidents des conseils généraux bretons sur les futures plaques d’immatriculation préconisant l’utilisation du symbole le plus fédérateur, le drapeau breton, le « Gwenn ha Du ».

Or, les services du Conseil régional semblent souhaiter promouvoir l’utilisation du logo de cette collectivité (hermine verte sur fond bleu) ce qui doit être dénoncé dans la mesure où ce logo ne représente que le Conseil régional de la Bretagne administrative et non la Bretagne dans sa plénitude.

Cette proposition, après un passage au Conseil économique et social, devrait être examinée, prochainement, par les conseillers régionaux : le Parti Breton demande que le projet des services de la Région soit retiré et que le drapeau breton soit retenu.

Pour le Parti Breton, Le président, Gérard Olliéric (voir le site)

Pour information, vous trouverez, ci-après, le texte du courrier de juillet 2005 expédié aux présidents des collectivités bretonnes.

IMMATRICULATION DES VEHICULES AUTOMOBILES, LE NOUVEAU DISPOSITIF 2008 : UNE OCCASION POUR AFFIRMER L’IMAGE DE LA BRETAGNE

- Quelque soit le domaine concerné, culturel, entrepreneurial, politique, chacun reconnaît et se félicite de l’image forte que la Bretagne s’est donnée au cours de ces dernières décennies, ainsi que de cette unité culturelle qui la caractérise . Cette image a, de fait, largement dépassé les frontières hexagonales, et vous avez à plusieurs reprises depuis votre prise de fonction manifesté votre volonté de la renforcer tant du point de vue économique, que du point de vue politique, notamment en exprimant clairement vos souhaits de sa réunification administrative.

- Les institutions territoriales de tous niveaux, affichent aujourd’hui sans problème le « Gwenn ha Du » qui est devenu aux yeux de tous, Bretons ou visiteurs un symbole fort de notre identité.

- Pour beaucoup de Bretons des cinq départements administratifs et peut être encore davantage pour ceux de « l’extérieur » ce sentiment d’appartenance à notre collectivité, se traduit souvent par la pose sur leur véhicule de vignettes autocollantes de tous genres, symbolisant la Bretagne. L’on sait, par ailleurs l’importance du véhicule automobile pour tout un chacun et le vecteur de communication qu’il peut représenter.

- Au moment ou le gouvernement s’apprête à mettre en place un nouveau dispositif visant à banaliser les plaques minéralogiques, tout en permettant de les personnaliser par région, il nous paraît opportun d’officialiser un logo identifiant la Bretagne.

Ce logo devra être « lisible », d’une part pour l’ensemble des Bretons et notamment par ceux qui sont le plus engagés dans ce renouveau , qu’il soit culturel ou politique de notre région, et d’autre part à l’extérieur par les autres régions européennes.

A ce titre le « Gwenn ha Du » devrait probablement rassembler l’ensemble des Bretons des cinq départements.

Le Parti Breton attache la plus grande importance à cet acte symbolique, ayant un impact sur les consciences et visant à renforcer pour les Bretons la notion d’appartenance à une région forte et solidaire, tout en évitant par ailleurs un effet « dispersion » par département qui serait nuisible à notre image.

Cet article a fait l'objet de 1317 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.