Nouvelle édition, bilingue, de “Le Poisson d’or” de Paul Féval : “Ar pesk aour”
Présentation de livre

Publié le 24/07/11 10:04 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


Le Bigouden Bernard Le Floc'h a réalisé à la section Arts et Architecture de l'Institut Culturel de Bretagne (ICB) une série de fiches analytiques sur les peintres Géo-Fourrier, Édouard Doigneau, Lionel Floch...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Bernard Le Floc'h et Robert Micheau-Vernez

Ce travail a abouti à l'édition d'ouvrages et à la réalisation d'expositions. Dans le même esprit il a encouragé la réédition du « Poisson d'Or » de Paul Féval illustré par Robert Micheau-Vernez dont il est un fervent admirateur. Ceci d'autant plus qu'il a rencontré le peintre alors qu'il enseignait le dessin au lycée de Pont-l'Abbé. Il a ainsi pu recueillir le témoignage d'anciens élèves du maître. Par ailleurs, l'univers des marins pêcheurs a été le quotidien de son enfance et il a personnellement fait la route de la sardine sur la Barcarolle, de Kérity-Penmarc'h au Croisic en passant par l'Île de Groix et Quiberon. C'est dire que Bernard sait ce que c'est qu'être mousse, comme Vincent, le jeune héros du roman.

Micheau-Vernez et Le Croisic

Ses fonctions de premier vice-président de l'Institut Culturel de Bretagne ne lui ont pas fait oublier cette époque, d'autant que la Ville du Croisic vient de rendre un bel hommage à l'œuvre de Micheau-Vernez à travers une magnifique exposition à l'ancienne criée. Après avoir parcouru le monde, cet alchimiste de la couleur s'était installé à la fin de sa vie en 1985 dans sa chère Bretagne, au Croisic, où il décédera à l'âge de 82 ans le 8 juin 1989. Le Croisic était également très appréciée pour son atmosphère par deux autres grands acteurs du monde culturel breton de la première partie du XXe siècle, l'écrivain Youenn Drezen et l'artiste et ethnologue René-Yves Creston.

Le Poisson d'Or, de Paul Féval

Ce livre est paru pour la première fois en 1863. L'histoire se situe sur les côtes et vers l'Île de Groix. Roparz Hemon l'a adapté et traduit en breton en 1941 : Ar pesk aour. La présente édition, revue par Pierrette Kermoal est bilingue et comprend les 21 illustrations à l'encre de chine de Micheau-Vernez.


Renseignements : Éditions Asia (voir le site) . Édité à 1.000 exemplaires, 30 euros.

(voir le site) pour des travaux précédents de Bernard Le Floc'h


Hubert Chémereau

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1718 lectures.
Hubert Chémereau est correspondant de l'ABP à Saint-Nazaire. Il est historien et auteur d'articles dans ArMen, Chasse Marée, Place Publique (édition de Nantes).
Vos 1 commentaires
Michael Thorold
2011-08-11 19:54:01
Dommage que ce livre n'a pas été ré-édité en version moins chére ( bilingue ou monolingue en Breton ), pluto^t que / ou en me^me temps que cette édition de luxe, aussi belle qu'elle soit. avec l'orignal de 1963 / 1941 épuisé, cSa aurait fait bien. Peut-e^tre biento^t ?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.