Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Présentation de livre -
Nouvelle BD historique : Le Colonel Armand
Beaucoup y découvriront le rôle courageux, voire intrépide de l'officier breton grand ami de George Washington mais aussi le rôle du marquis lors de cette période agitée du début de la Révolution, en particulier à Rennes et aux confins de la Bretagne et de la Normandie où éclatera la chouannerie.
Philippe Argouarch pour ABP le 8/02/23 16:01
56849_1.jpg
RÉSUMÉ FNAC En 1777, Armand Tuffin de la Rouërie, jeune officier breton à la recherche d'aventures, quitte la France pour l'Amérique et s'engage dans la guerre d'indépendance aux côtés des Insurgents face aux troupes anglaises. Téméraire, généreux, droit, il devient un proche de Washington et gagne le surnom de "Colonel Armand" au gré de ses exploits militaires, à la tête d'un corps franc d'infanterie qu'il finance sur ses fonds. Quand la guerre prend fin en 1783, son séjour américain s'achève : Armand de la Rouërie traverse l'Atlantique et retrouve sa Bretagne bien-aimée. Son expérience des idées républicaines le conduit à défendre les droits des Bretons face à la monarchie tandis que s'annonce la Révolution française. Très vite, la nature oppressive du mouvement politique lui apparaît : dès lors le "Colonel Armand" n'aura de cesse de se battre pour défendre la liberté de son peuple et de sa terre. Editions du Triomphe:

Subitement, le Colonel Armand, le grand oublié breton des manuels d'Histoire, grand héros de la guerre d'indépendance des États-Unis et organisateur d'une contre-révolution qui avait pour but d'instaurer une monarchie constitutionnelle en France et de restaurer les institutions et les libertés bretonnes, refait surface.

Le 27 janvier dernier, l'Institut culturel de Bretagne - Skol Uhel ar Vro a organisé un colloque à Rennes sur Armand Tuffin, marquis de la Rouërie, connu sous le nom du "Colonel Armand" aux États-Unis mais qui repartit en France avec le grade de général dans la nouvelle armée américaine. Thierry Jigourel, l'auteur d'une BD sur le personnage était présent pour présenter cette bande dessinée historique intitulée Colonel Armand.

Beaucoup y découvriront le rôle courageux, voire intrépide de l'officier breton grand ami de George Washington. Il réussit entre autres à enlever de nuit un général anglais et à prendre, avec seulement quelques compagnons, une redoute clé à la bataille de Yorktown. Une action qui fut déterminante pour donner la victoire à la coalition des rebelles américains et du corps expéditionnaire français commandé par La Fayette.

De retour en Bretagne, en tant que membre de la noblesse, Tuffin de la Rouërie est mêlé aux futurs grands personnages bretons du début XIXe siècle comme Alphonse de Chateaubriand et le futur général Moreau. Il assistera éberlué au refus de la noblesse bretonne de participer aux États-généraux et à l'abolition des libertés bretonnes la nuit du 4 août 1789.

Grand organisateur d'un réseau de nobles et de paysans qui devaient participer à une insurrection en coordination avec le comte d'Artois émigré en Allemagne, Tuffin de la Rouerie sera trahi par son médecin et décèdera suite à une chute de cheval. Il fut enterré à Saint Denoual, près du château de la Guyomarais. Près d'un mois plus tard, son corps sera déterré et décapité. 12 de ses compagnons dont sa fidèle cousine seront décapités à Paris en 1793.

Le récit historique de l'album de Thierry Jigourel, comme les dessins de Mankho sont extrêmement bien soignés. Thierry Jigourel amène moult détails de cette période agitée du début de la Révolution, en particulier à Rennes et aux confins de la Bretagne et de la Normandie où éclatera la chouannerie, dont Tuffin est un père spirituel.

Voir aussi :
4  0  
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons