Nouvel essai d’Yvon Ollivier

-- --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Communiqué de presse de

Publié le 25/09/19 16:17 -- mis à jour le 25/09/19 16:17

Yvon Ollivier est juriste et auteur. Ardent défnseur de la réunification, passionné de Bretagne, on lui doit déjà de nombreux ouvrages, et notamment « La France comme si » au temps éditeur, et est l’initiateur du « livre blanc de l’unité bretonne » (ed.Yoran Embanner, 2018).

« Lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne » est son nouvel essai, paru au Temps Editeur.

Il nous rappelle que nous ne sommes pas condamné à renoncer à ce que nous sommes, malgré le mépris affiché de l’Etat français à l’égard des bretons et de leurs besoins.

A lire!

Auteur:Yvon Ollivier

Date de parution:13 septembre 2019

ISBN:978–2–36312–089 2

Diffusion et distribution:Cap Diffusion et MDSFormat:11X17cm–BrochéPrix public:9.50€

Nombre de pages:128

Ce communiqué est paru sur Bretagne Réunie

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.