Nouveau livre “ Glenmor l’Insoumis Dizuj ” par Goulc’han Kervella

-- Cultures --

Présentation de livre de Maryvonne Cadiou

Publié le 25/10/12 3:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

D'après la pièce de théâtre de Strollad ar Vro Bagan. Avec les textes des dix-huit tableaux, écrits par Goulc'han Kervella après les recherches de témoignages, correspondances, textes... par l'équipe de la troupe de théâtre pour monter la pièce.

Ils ont été augmentés de :

– nombre de photos que l'on a vues aussi en fond de scène lors des représentations de la pièce ;

– une introduction sur la genèse du spectacle (breton puis français) ;

– une préface de André Le Pape (Compagnon de route, président de Dihunerien) ;

– les réalisations de l’association Dihunerien de 1991 à 2012 par Michel Chauvin ;

– la page du générique des acteurs et des chanteurs ;

– l'histoire de l'Association Glenmor An Distro www.glenmor.net ;

– la bibliographie de Glenmor ;

– sa discographie (vinyles et CD).

Dans ce livre on trouvera aussi la biographie de Glenmor écrite en breton par Goulc'han Kervella : Buhez Milig Ar Skañv Glenmor (1931-1996), p. 137-142.

La plus grande partie des textes est en français. Ceux en breton sont écrits dans le breton non unifié comme c'est l'habitude des éditions Emgleo Breiz de Brest. Que les apprenants fassent attention.


Glenmor l'Insoumis Dizuj. 144 p. Photo de Glenmor en couverture par Yvon Boëlle. Éditions Emgleo Breiz, juillet 2012, diffusion Coop Breizh. (voir le site) ha (voir le site)


Maryvonne Cadiou traduit de ( voir l'article )

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.