Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
François Morel.
François Morel.
- Communiqué de presse -
Notre-Dame des Landes : le billet de François Morel vendredi 28 sur France Inter
Billet de 5 mn intitulé Notre-Dame des bulldozers. François Morel s'adresse au Premier ministre, revient sur la manifestation de Nantes du 22 février, les terres agricoles, les zones industrielles multipliées, les blessés
Maryvonne Cadiou pour ABP le 2/03/14 17:41
Chronique de François Morel sur France Inter le vendredi 28 février 2014. France Inter

Un correspondant nous a envoyé cette bande audio par courriel. Qu'il en soit chaleureusement remercié.

Intitulé Notre-Dame des bulldozers

Dans sa chronique hebdomadaire de 5 minutes, ce vendredi 28 février à 8 h 55, François Morel s'adresse au Premier ministre à propos du projet d'aéroport et revient sur la manifestation de Nantes du 22 février, les terres agricoles, les blessés, les zones industrielles multipliées... :

...Notre-Dame des Landes du ciment, du béton, des bulldozers, des larmes...

L'un perd un oeil, un autre va perdre un bras...

Mourir pour Vinci ce serait quand même trop bête...


Sur France Inter

(voir le site) de France Inter, page Notre-Dame des bulldozers avec de nombreux commentaires.

(voir le site) pour réécouter cette émission, disponible jusqu'au 23 novembre 2016.

François Morel

(voir le site) de France Inter, page F. Morel.

(voir le site) officiel de F. Morel.

François Morel (acteur) sur wikipédia.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1280 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 9 commentaires
Muichka Le Dimanche 2 mars 2014 19:04
Quelle acuité. Bien vu, Monsieur Morel. Cette chronique aura autant de poids que tous les articles. Des millions de Français sont vont avoir une autre vision de l'information officielle, désormais.
(0) 

kris Braz Le Dimanche 2 mars 2014 19:29
Ouais. Un peu facile quand même… mais efficace vu les réactions sur le site.
Juste une questions aux autres (50000) manifestants de l'autre jour : vous avez été dérangés par le bruit des quelques avions qui ont survolé la ville, vous ? Ils faisaient bien moins de bruit que l'hélico là-haut.
(0) 

Ker itron al lann Le Lundi 3 mars 2014 00:27
Quel humour, je me pame!!!
Le bobo parisien faisant l'éloge de nos beaux bocages bretons.
Comment il conspue l'affreux aéroport, bouh l'affreux béton!!! Méchant!!
Et tout ça de Nouméa…
Dans quelques jours, il retrouvera son duplex près de la gare du nord. Un quartier populaire, bien sûr. Un quartier très front de gauche, rive droite...
Moi, j'habite près de l'Erdre (il ne doit pas savoir où c'est…) en région impactée par le projet. Mon avis n'intéresse personne bien sûr.
Nous les citoyens des communes Erdre et Gesvres, on en a plus qu'assez des zadistes et de la casse. Le président de la communauté des communes d'Erdre Gesvres, demandent l'application de la loi et l'évacuation de la zone, se faisant l'écho de ses administrés, excédés par tout ce funeste cinéma.
Mais les gens du coin, vous vous en moquez certainement.
Qu'il est plus vibrant d'entendre les esprits brillants parisiens, ou "plus breton que moi tu meurs" que les populations locales qui sont prises en otages.
Quel romantisme, cette lutte contre les affreux élus de populations insignifiantes, de cet odieux état français, et de ce premier ministre, prince du béton et anti-celtes!!!??!!!????!!!!
De Carhaix, à Nouméa, de la Bastille, à Plouhinec, de Berlin à Quimper, de Glastonbury à Plestin les grèves, tout le monde, à l'unisson, s'insurge contre l'ignoble Vinci. Quel courage, quel panache!
Autrement plus intéressant, que les "réactions d'humeur" des habitants de Treillères, Malville, La Paquelais, Grandchamps les fontaines, et même Nantes. D'ailleurs de quoi se mêlent ils ceux là!
Pourquoi gâcher le bonheur de tous ces obscurs mouvements, écolo, bretons de la démocratie et des droits de l'homme, des Breizh Europa, des fronts de gauche et national, des révolutionnaires patriotes breizhistance et autres adeptes du goulag, j'en passe et des meilleurs (ils en a trop, surtout à l'approche des municipales et des européennes - proportionnelle oblige - tirant la couverture à eux…
Ont-ils déjà mis le pied chez nous tous ceux qui la ramène. Une majorité non! Mais ce n'est pas grave, c'est pas là l'important.
D'ailleurs, Marine Le Pen s'exprime elle aussi sur l'aéroport NDDL. Pas question de rester en manque.
ELLE EST CONTRE. Voilà qui fera plaisir à Mme Verchère du Front de Gauche, fer de lance (expression léniniste) de l'Acipa. La boucle est bouclée, ou plutôt le serpent se mord la queue.
A quand le premier coup de pioche!! Après les élections sans doute.
Marine le Pen, Goasguen, tout ça sonne breton. Décidément, ils font l'actualité: les tempêtes, Nantes saccagée, les 4 voies bloqués, les pneus brûlés, et tous ces petits drapeaux noirs et blancs. Ils sont drôles!!!!!
Avec François (Morel??), nous nous sommes encanaillés ce week-end à déguster quelques crêpes bretonnes à Montparnasse. Je vous jure, on a eu le frisson…
Par contre cette été, on évitera la Bretagne, la Grèce et l'Ukraine. Qu'est ce que tu en penses chéri???
Tout à fait Solange-Enora, au fait, la Loire Atlantique, elle est en Bretagne? Je crains que La Baule soit mal fréquenté cet été.
Mon chéri, les vols low-cost ne manquent pas. Tiens regarde! Bravofly propose des séjours sympas à Cuba. On y croisera peut être des connaissances!
LOL
Ker Itron Al Lann
POUR INFO: ci-dessous lettre de
Monsieur Jean GOISET
Président de la Communauté de Communes
d'Erdre & Gesvres
A
Monsieur Patrick RIMBERT
Maire de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes cedex 1
Monsieur le Maire,
A l'issue des dégradations dont la Ville de Nantes a fait l'objet à l'occasion de la manifestation anti- aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui s'est déroulée samedi dernier, je veux, en ma qualité de Président de la CCEG, vous transmettre un message de solidarité et de soutien.
Je souhaite profiter de ce message pour, à mon, tour, condamner fermement et sans réserve les exactions commises par certains extrémistes radicaux qui profitent du mouvement d'opposition à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes pour s'attaquer aux institutions républicaines et à la démocratie.
Je souhaite également rappeler qu'en novembre 2012, j'avais, au nom de la CCEG, vivement réagi contre les actions violentes menées sur le territoire d'Erdre & Gesvres par les mêmes activistes et contre des actions illégales menées par certains parlementaires français et européens sur le territoire de Grandchamp des Fontaines, les mêmes qui regrettent aujourd'hui la tournure des événements de samedi dernier.
Dans un état démocratique et républicain, aucune opposition à un projet, aussi légitime qu'elle soit, ne justifie de tels comportements. C'est pourquoi je souhaite que toutes les mesures soient prises par l'Etat pour un retour au Droit républicain dans le respect des personnes et des biens.
Jean GOISET,
Président de la CCEG
Copies à - Monsieur le Préfet de Région, Monsieur Christian Galliard de Lavernée,
- Monsieur Jacques Auxiette, Président du Conseil Régional et du Syndicat Mixte Aéroportuaire,
- Monsieur Philippe Grosvalet, Président du Conseil Général,
- Monsieur Gilles RETIERE, Président de Nantes Métropole,
- Rédaction de Ouest France Nantes et Châteaubriant,
- Rédaction de Presse Océan.
(0) 

Emilie Le Berre Le Lundi 3 mars 2014 19:58
Des questions auxquelles je n'arrive pas à répondre:
- pourquoi n'y a t-il pas de mouvement similaire en opposition à l'extension de Roissy, situé sur des terres parmi les plus fertiles d'Europe ?
- pas un mot également sur le «groß pariß», avec au minimum 30 miliards ¤.
(0) 

Dr Jean Louis LE MEE Le Mardi 4 mars 2014 13:19
Emilie Le Berre a entierement raison . Tous ces bobos parisiens qui veulent nous faire la lecon sont pourtant les premiers a prendre l'avion a Roissy ou ailleurs . Quelle est leur legitimite reelle pour parler au nom de ceux qui habitent en Bretagne ? Tous ces gauchos qui ont pris comme embleme de leurs frustrations le combat contre NDDL ne se sont guere demenes pour que la Bretagne ait plus de pouvoirs de decisions. Derriere tout cela il y a une enorme manip contre nos interets, a nous Bretons.
(0) 

Caroline Le Douarin Le Mardi 4 mars 2014 15:15
Si j'ai bien réécouté, François Morel ne parle pas "au nom de ceux qui habitent la Bretagne". Il fait une chronique et donne son avis personnel sur ce qui se passe chez nous en l'élargissant à la France...
Alors, si c'est pas du repli mental ces deux commentaires ! (mon allusion - on l'aura compris - au fameux repli identitaire, faux et trop souvent envoyé à la tête des Bretons).
Comme si seuls les Bretons et les habitants de la Bretagne étaient autorisés (par quelle instance suprême ?) à s'exprimer sur ce qui se passe en Bretagne...
Comme s'il était interdit à chaque Français et à chaque habitant de France (par quelle autre instance suprême ?) d'avoir un avis et de le donner sur tous sujets hors de son village...
Remarquons que dans les esprits, de plus en plus NDDL du 44 est en Bretagne !
Mais heureusement que, dans toute la France et de toute la France, on s'intéresse à NDDL, aux terres agricoles foutues, au béton-roi des inondations...
Des paysans de l'Isère étaient venus au rassemblement du 17 novembre ABP28243 (photos).
(0) 

Ar Vran Le Jeudi 6 mars 2014 12:44
Pour votre information je me suis toujours demandé d'où venait cette mode "parisienne" de faire appel à des critiques ou de pseudo bien-pensants autopromus? Est-ce un prêté pour un rendu de la part du microcosme médiatique parisien?
Quant à France-Info, je constate de jour en jour hélas la dégradation de la qualité des informations pour ne tourner qu'autour de la politicaillerie franco-franchouillarde autoparisianno-centrés
Par conséquent, je conseille aux Bretons non seulement de ne plus écouter ce type de radio mais également d'arrêter de se droguer avec les autres média francofranchouillard du type France 3, qui est le pendant visuel de Radio France et leurs valets en Bretagne (OF & le Telegramme)
Cela leur fera le plus grand bien...
Pour ce qui est de s'informer, il existe tout plein d'autres média que ces héraults moyenâgeux républicains
(0) 

Caroline Le Douarin Le Jeudi 6 mars 2014 16:32
Et encore une couche - en réponse à Ar Vran (le corbeau, tiens, tiens...)
Mais bien sûr qu'il y a d'autre presse, chacun est libre d'explorer, de choisir ce qu'il veut.
Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi certains semblent vouloir que dans les presses, les Parisiens n'aient le droit de parler que de Paris, les Bretons de Bretagne, les Basques de l'ETA, les Auvergnats de volcans, les Savoyards de neige, les Occitans de Mistral - le poète, les Marseillais de Cannebière et de mistral - le vent... ceci pour caricaturer, bien entendu !
Ce serait là un vrai retour au Moyen Âge, il me semble, quand les gens ne sortaient pas de leur coin, sauf quelques-uns pour aller en Croisades (je ne suis pas historienne) et ignoraient tout du reste du Monde...
(0) 

Krista Bely Le Dimanche 9 mars 2014 20:26
Monsieur Goiset, je peux vous dire carrément que je préfère de loin le discours de François Morel à votre tirade mordante et partisane.
En clair, ceux qui ne sont pas de votre avis, sont des obscurs, des révolutionnaires, des écolos ( çà dit tout ), bref , des gens pas intéressants et surtout, surtout.. qui vous dérangent.
Ce que dit M. Morel est tout-à-fait juste, même s'il le dit depuis Nouméa. Car s'il vous ne l'avez pas compris, l'opposition à l'aéroport, au delà de l'aéroport (..n°2) nantais, fait réfléchir beaucoup de monde au sujet de tant de grands travaux, tous destructeurs de nature, ruineux, financés en grande partie par l'argent public, sans consultation, bien sûr. Les pouvoirs publics et industriels ont tous les droits, le citoyen, aucun.. Bonjour la belle démocratie à la française.
Ce qui provoque inévitablement des protestations, manifestations, etc...
A Nantes, le 22 février, pourquoi les CRS ont "laissé faire" ces casseurs professionnels, qui n'avaient rien à voir avec la manifestation ? Pourquoi, d'après vous ?
La réponse est simple et chacun est capable de comprendre.
En dehors de l'aspect environnemental ( engagement du candidat Hollande tout de même ), et qui est le cadet de vos soucis ( permettez que des gens aient un autre avis ! ), ce genre de projet qui va augmenter les impôts des contribuables, il serait on ne peut plus normal de leur demander s'ils sont d'accord, ( référendum,.. pas enquête publique à la sauvette ), de même que pour tous les grands projets qu'on n'arrête pas de lancer dans tout le pays.
La France manque d'argent, est-ce le moment d'engager de telles dépenses ???
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons