Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Jean Yves Bourriau et Per Yves Le Rhun.
Jean Yves Bourriau et Per Yves Le Rhun.
Affiche du temps du Centre Nantais de Culture Celtique dans la salle.
Affiche du temps du Centre Nantais de Culture Celtique dans la salle.
Logo du CNCC.
Logo du CNCC.
Le CNCC maison des associations rue Harouys au centre ville.
Le CNCC maison des associations rue Harouys au centre ville.
- Conference de presse -
Nos 36 députés et la réunification : comment Bretagne Réunie les relance
Bretagne Réunie fait le bilan, après les élections législatives, de son action auprès des candidats pour qu'ils s'engagent à signer une proposition de loi qui lancerait la réunification et évoque aussi les perspectives des actions, dans le nouveau contexte politique, des députés élus de Bretagne.
Maryvonne Cadiou pour ABP le 28/06/07 22:21

À la Maison des associations, rue Harouys à Nantes, «Jean Yves Bourriau, président et Per Yves Le Rhun, vice-président de Bretagne Réunie» ont donné mercredi matin 27 juin une conférence de presse pour «faire le bilan après les élections législatives en ce qui concerne notre action auprès des candidats pour que ceux-ci s'engagent à signer une proposition de loi.»
Ils ont aussi évoqué «les perspectives d'action dans le nouveau contexte politique.»

«Nous avons recensé, pour chacun des cinq départements, les député(e)s élu(e)s qui, en tant que candidat(e)s aux législatives, avaient signé leur engagement à déposer une proposition de loi visant à réunifier la Bretagne» (voir le pdf page 2, colonne 2 du tableau) «et ceux(-celles) qui n'avaient pas signé ou avaient signé en émettant des réserves» (colonne 3 et notes au-dessous du tableau).

Moitié-moitié : dix-huit député(e)s sont pour sur trente-six. Réserves et commentaires de certains députés, Bretagne Réunie commente à son tour :

«Un argument qui ressort souvent dans l'évocation du 'Grand Ouest' comme meilleure solution, c'est le problème du choix de la capitale : Nantes ou Rennes... Voilà comment certains retombent dans la vieille querelle... Une région, ce peut très bien être des services régionaux dans différentes villes, nous l'avons déjà dit. Il ne faut pas raviver les sujets dépassés aujourd'hui.»

Si la couleur politique des députés n'est pas mentionnée dans ce tableau, c'est intentionnellement.

Car Jean Yves Bourriau considère, avec Bretagne Réunie - association qui est apolitique, et au sens noble du terme, rappelle-t-il – que «Nous nous devons de rester neutres dans nos rapports avec les personnages politiques comme dans nos communiqués.
Ce qui est important sur ce sujet, c'est le point de vue personnel, la position de l'individu, quelle que soit sa couleur politique – nous avions d'ailleurs consulté TOUS les candidats avant les législatives.
Le problème dépasse largement les frontières politiques. Bretagne Réunie est au-delà de ces aspects, nous sommes NEUTRES, je le répète.»

«Nous avons donc envoyé à chacun des trente-six une lettre de félicitation pour leur élection, accompagnée de ce nouveau document : le communiqué» (pdf, page 1) «ainsi que le tableau» ajoute Per-Yves Le Rhun.

Il poursuit «Le communiqué est un 'état des lieux', un constat actuel des faits, des données, et une information de nos souhaits de Bretons concernant l'action des députés de Bretagne.
Le tableau leur permettra de visualiser les deux grandes tendances (au sujet de la Bretagne) parmi leurs collègues élus de Bretagne à la Chambre des députés. C'est un outil de travail, de 'repérage' si vous voulez, pour l'élaboration d'une proposition de loi, pour qu'ils impulsent une 'dynamique de groupe' à l'Assemblée nationale.
Voudront-ils y créer un 'intergroupe' concernant la réunification de la Bretagne, et ceci quelle que soit leur couleur politique ? ?»

Jean Yves Bourriau ajoute «Nous le souhaitons. C'est une façon de transcender les barrières politiques.»
Per Yves Le Rhun : «La justification de cette démarche est l'existence de l'accord d'une majorité de la population de la Bretagne entière (B5), les sondages l'ont largement prouvé.
Nous avons certainement une vision volontariste et optimiste de la situation. Voyez la fin du communiqué : 'À nos députés d'œuvrer ensemble pour la réunification en déposant une proposition de loi à cette fin, conformément aux valeurs de la démocratie.'»

Per-Yves Le Rhun expose encore «Nous nous attendons bien sûr à ce qu'il y ait de la résistance. Mais nous espérons que des députés de la colonne des 'non' vont rejoindre ceux du 'oui'.
Nous espérons de plus que l'Intergroupe sera créé et qu'il va avoir la volonté de sensibiliser d'autres députés à cette démarche, je veux dire des députés d'autres régions, qui auraient - ou même n'auraient pas - des affinités avec la Bretagne et avec son problème... historique.»

« Vers la fin de notre communiqué, nous citons Hervé Morin.
En effet, à l'époque de notre assemblée générale en février dernier à Nantes, à laquelle il était convié mais où il a dû se faire remplacer, il était député-maire d'Épaigne en Normandie, président du groupe UDF à l'Assemblée nationale et surtout - ce pour quoi nous l'avions invité - leader du 'Mouvement des élus pour la réunification de la Normandie'»
précise Jean Yves Bourriau.

«Nous avons écrit à Hervé Morin pour le féliciter de sa nomination de ministre de la Défense. Il nous a rapidement répondu en précisant qu'il n'a» 'pas changé d'idées'. «Donc sa présence au sein du gouvernement, en tant que personne favorable à la réunification – au moins – de la Normandie, nous permet d'espérer un appui, même si les contraintes territoriales sont plus compliquées en ce qui concerne la Bretagne» conclut Per Yves Le Rhun.

Maryvonne Cadiou

Document PDF br-juin2007.pdf . Source :
Cet article a fait l'objet de 1844 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons