Non ! Le premier ministre n'est pas un héros !

-- La réunification --

Agenda de BRETAGNE RÉUNIE
Porte-parole: yc difusion communiqués

Publié le 28/10/13 22:55 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Suite à la révolte bretonne contre l'écotaxe, en bon jacobin, d'un seul battement d'ailes, le premier-ministre a volé au « secours » de la Bretagne.

Pour la sauver il a répondu aux acteurs économiques bretons par une parodie d'engagements dérisoires tout en rappelant l'attachement qu'il porte à la Bretagne.

Se couvre-t-il d'ignominie ?

Comment peut-il se prévaloir de relations particulières avec la Bretagne alors qu'il met tout en œuvre, jour après jour, pour réduire son aura et la maintenir sous la tutelle de l'Etat (1).

En effet, prétextant l'égalité des territoires, il est allergique à l'idée d'une « grande » Bretagne rayonnante, prospère et ouverte sur le monde, lui interdisant sa redoutable puissance économique et par conséquent, entretient, entre-autres, des peurs (A la réunification, je crie casse cou !) et des pseudo-rivalités entre Rennes et Nantes.

Cette idéologie le conduit désespérément, depuis maintenant plusieurs années, à substituer l'identité bretonne des habitants de la Loire-Atlantique au profit d'un homme nouveau qu'il appelle « ligérien ».

Sans doute pense-t-il, qu'en clonant sa « création » et en privant la région Bretagne de son département le plus industrialisé, il maintiendra la dépendance de celle-ci vis-à-vis de l'Etat, gage de servilité.

En s'opposant farouchement à la réunification, non, le premier ministre est loin, très loin d'être un héros…breton .

BRETAGNE RÉUNIE appelle toutes les BRETONNES et tous les BRETONS à manifester à Quimper le samedi 2 novembre, place de la Résistance à 15 heures pour l'intérêt général des BRETONNES, des BRETONS et de la BRETAGNE.

(1) Acte III de la décentralisation sans consistance

mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Lukaz Seznec
Lundi 28 octobre 2013

Kemper kreiz ar bed e skinwell! Quimper centre du monde médiatique! Troadec, Hourmant, Merret, attelage hétéroclite? Pas tant que ça, ils croient en la Bretagne, à leur façon, c'est indéniable, et c'est là l'essentiel! Objectif de samedi: poser les questions qui fâchent , sans se fâcher, si possible.

PIERRE CAMARET
Mardi 29 octobre 2013

Mais tout le monde croit a la Bretagne a sa facon.... mais cela peut etre grave , si les "facons"sont trop distantes .

Il faudrait 2 etapes :

1 .- Les fondamentaux ou tout le monde est d'accord .

2 .- Les fondamentaux etant en application. Retour aux divergences qui peuvent etre facteurs de progression .

PIERRE CAMARET
Mardi 29 octobre 2013

Il y a actuellement dans l'Hexagone a la Gouvernance , aucun homme d''Etat : le flou artistique , base sur une ideologie obsolete .Ils sont incompetents et peu surs d'eux memes ... ils ont peur .

Ce n'etait pas ma methode , mais peutetre que vous avez en definitif raison .Entendez vous bien sur des demandes .

Pour moi aujourdhui 2 points : Reunification et Autonomie de la Bretagne ( etendue de l'autonomie , a negocier avec le pouvoir parisien ) .Par comparaison je verrai tres bien une adaptation a la Neo Caledonienne .En gros l'Etat Francais garde les competences regaliennes .Le reste sera de la gouvernance bretonne . Toute loi francaise votee a Paris , devra etre acceptee par le Parlement Breton, avant d'etre appliquee .

eugène le tollec
Mardi 29 octobre 2013

Pierre,je répète la même chose depuis des lustres

Deux étapes d,objectifs intimement liés.

1-la réunification

2- Que fait-on du "bébé"?

Ces deux finalités sont totalement imbriquées,dans l'unité du message et l'action .

Le fait de parler d'autonomie,d'indépendance,de fédéralisme,etc doit être résolu afin d'être l'élément majeur des transactions avec l'état français.

Il faut aussi que certaines transactions se fassent au niveau de l'Europe!(aspect économique).

Mais tout ceci est un chemin de Damas! Et avons nous les pèlerins pour cela?

Avons nous,l'orchestre et le chef d'orchestre?

ELT

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.