Non-cumul de mandats : le député Michel Lesage (22) revient sur sa promesse

-- Politique --

Communiqué de presse de Blanc c exprimé
Porte-parole: Gérard Gautier

Publié le 15/12/12 9:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

« Le cumul des mandats, plaie de la Démocratie, favorise la professionnalisation, la corruption mais, de plus, limite le nombre d'élus, freine le renouvellement générationnel, la parité sociale et des sexes.»

L'association Blanc c'est exprimé dénonce depuis 1989 le cumul des mandats qui met les élus - qui trop nombreux font profession de la politique - dans une situation avérée du bénéfice d'un emploi-fictif. Aussi ai-je été très heureux de féliciter, Michel Lesage pour sa décision, annoncée en juin dernier, de ne garder que son mandat de député.

Pour moi cela avait une grande valeur symbolique qui lui donnait une crédibilité supplémentaire.

Il m'est aujourd'hui très difficile d'apprendre sa décision de conserver son mandat de maire de Langueux jusqu'en 2014. Comme il m'est difficile d'accepter la raison qu'il invoque pour ce faire et qui porte... « sur un problème de succession. »

C'est oublier qu'il est l'édile de Langueux depuis plus de 20 ans et que ne pas avoir pensé à sa propre succession en avouant, aujourd'hui, avoir des problèmes pour l'assurer, permet d'avoir des doutes concernant, au minimum, en terme de management, son souci de l'avenir après son départ, de sa ville et de ses administrés ?

Ce que, le connaissant, je ne peux croire.

Cela est d'autant plus invraisemblable qu'élu il y a seulement 4 ans, à la tête de Saint-Brieuc Agglomération, il a su discerner très rapidement que Madame Armelle Bothorel, sa vice-présidente, était la personne qui avait toutes les qualités requises pour lui succéder ?

Ceci interpelle car il est difficilement acceptable de penser que Michel Lesage, qui se déclare « très bien entouré par ses adjoints» dans la conduite des destinées de Langueux, n'ait pas eu les mêmes possibilités de se faire un jugement pour déterminer qui serait son successeur.

Les raisons réelles sont sans doute ailleurs.

Il est désolant de constater, une fois de plus, que les promesses de campagne ne valent que pour ceux qui les écoutent.(*)

Demain on rase gratis!«

(*) Cette forte parole, cynique, de Pasqua, démontre qu’elle est l’apanage des politiques de tous bords.

A voir sur le site :

Le député finistérien Jean-Jacques Urvoas déterminé dans sa volonté de supprimer le cumul de mandats !

(voir le site)

»9/10 des élus condamnés sont cumulards« Parlementaires »tous pourris?"

(voir le site)

Voir aussi :
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.

Vos commentaires :

Ar Vran
Samedi 15 décembre 2012

ah la soupe est trop bonne!!! Messieurs les élus cumulards, vous rependrez bien une petite louche de cumulardise (c\'est marrant d\'ailleurs cela rime avec roublardise)?

et tous, la bouche en chœur, de répondre : ah si c\'est ni vu, ni connu, alors allons-y gaiement et en aparté, du moment que le peuple dort, à quoi bon se priver...

jojo
Samedi 15 décembre 2012

"Les raisons réelles sont sans doute ailleurs."

Ces gens-là ne se rendent plus compte de l'exaspération des gens. Ils sont enfermés dans leurs bulles, entourés de courtisans qui leur renvoient une image surévaluée de leur action.

Toutes les grosses boites du pays de St-Brieuc sont rachetées les unes après les autres par des intérêts financiers extérieurs, parfois au département, mais la plupart du temps extérieurs à la Bretagne. Les centres de décisions quittent le territoire, les cadres partent avec, certaines boites ferment même. Et on a droit à quoi ? A des élus auto-satisfaits, posant pour la photo à l'inauguration de chaque salle de spectacle ou bretelle de voie express !

Michel Lesage a eu son premier mandat de conseiller municipal à 25 ans. Il en a aujourd'hui 60. On comprend donc aisément ce que représente la municipalité de Langueux pour lui : c'est SA chose. Il n'a bien entendu fait "monter" personne dans sa commune. Résultat, ses adjoints qui l'accompagnent depuis 20 ans sont des gens de sa génération, en fin de vie politique. Donc, il est ennuyé pour trouver un successeur, faut le comprendre...

Il s'est passé la même chose avec Claude Saulnier sur Saint-Brieuc : il a écrasé tout le monde pendant deux décennies, empêchant qui que ce soit de lui faire de l'ombre. Il est parti en 2001 en laissant le PS local en jachère (c'est pas une question de gauche-droite, c'est pareil partout). La gauche briochine ne s'en est pas remise. Elle a perdu les deux dernières municipales alors qu'elle fait 60% des voix au premier tour de toutes les élections. Les Briochins ont donc droit à une municipalité de centre-droit-mou dont la moitié des élus n'est même pas du coin. Le genre de gens qui s'auto-félicitent à l'inauguration de chaque nouveau parking, alors que le taux de chômage dans la commune est près du double de la moyenne bretonne ! Des gens qui font paver les trottoirs de St-Brieuc avec du granit portugais, parce que c'est bien connu, le granit breton, c'est trop cher. Mais qui concèdent la gestion d'un parking au fond de pension de la banque néerlandaise ING. Sans doute parce que c'est gratuit ?

A propos de votre texte : évitez les amalgames douteux, style "parlementaires tous pourris". On sait de quel bord ça penche...

eugène Le Tollec
Samedi 15 décembre 2012

Jojo

Il faut arrêter de parler de sociAliste ou de droite dans cette bretagne ,cela montre encore la mise sous soumission "à la pensée française"

Autour de moi ,je ne vois que municipalitéS socialistes ou du centre ou de droite

Y-a-t-il une municipalité qui est bretonne et que ça ?

Non!

Y-a-t-il une communauté d'agglos ,de communes qui soient bretonnes?

NON!

Partout en Bretagne ,je vois à chaque élection(municipale? autre) des listes socialistes de droite ou sans étiquette), aux résultats la pauvre liste PB gratte au maximum 2à 3%, par contre l'UDB se pavane avec le PS.

Assez,j'en ai assez de voir l'allégeance aux partis nationaux;

J'en en assez de cette mentalté bretonne!

armi leurs collègues
Samedi 15 décembre 2012

A Jojo,

Concernant votre invitation "à éviter les amalgames douteux, style «parlementaires tous pourris». On sait de quel bord ça penche...3 je réponds ce que j'écris ...

"Pas tous pourris... tous complices"

Me concernant "je dénonce," ce qui est un devoir et ne fais pas de délation, ce qui est un délit.

Que se lèvent les parlementaires qui n'ont pas voté d'amnistie profitant à un de leurs collègues condamné dans une affaire de corruption ou de blanchiment d'argent?

Que se lèvent ceux qui ne se sont pas tus alors qu'ils savaient ou savent les agissements frauduleux de leurs pairs.

Que se lèvent ceux qui n'acceptent pas de si2ger avec des "ripoux"

Il faut appeler un "chat... un chat" et je ne veux pas me cacher derrière mon petit doigt.

J'ai créé l'association pour lutter contre la montée du F.N.

Aujourd'hui il fleurit grâce - ou plutôt à cause - des agissements des affairistes qui siègent au sein du Parlement parmi leurs collègues.

Nous en connaissons? tous, d'honnêtes, sans pour autant être totalement irréprochables... car nul n'est parfait, mais il leur appartient de déclarer, haut et fort, qu'ils n'acceptent plus ce qui se passe.

Alors ils seront crédibles et respectés.

Car l'engagement politique, qui devrait être altruiste, est respectable.

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.