Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
Non à l'extrême-droite raciste et xénophobe en Israël comme ailleurs
Unvaniezh Demokratel Breizh Union Démocratique Bretonne Membre de la fédération Régions et Peuples Solidaires Membre de
Nil Caouissin pour UDB le 3/11/06 18:56

Unvaniezh Demokratel Breizh Union Démocratique Bretonne

Membre de la fédération Régions et Peuples Solidaires Membre de l'Alliance Libre Européenne

Le 3 novembre 2006 Communiqué de presse

C'est avec beaucoup d'inquiétude que l'Union démocratique bretonne (UDB) apprend que le chef du parti d'extrême droite « Israël Beiténou », Avidgor Lieberman est devenu vice-premier ministre pour les « Affaires stratégiques » du gouvernement israélien, poste créé pour lui. En effet, Avigdor Lieberman  appelle à la séparation et à la « purification » ethniques en Israël. Il prône le transfert des Palestiniens citoyens d'Israël, en même temps que l'annexion de la majeure partie des territoires palestiniens occupés et en particulier des colonies. Il vient d'appeler, à peine nommé à utiliser contre les Palestiniens, la méthode de Poutine en Tchétchénie ! Il fait aussi du « dossier iranien » une priorité. Alors qu'Israël est jusqu'à ce jour la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient, la nomination d'Avigdor Lieberman est un risque supplémentaire d'embrasement de la région. Le gouvernement Olmert a fait appel à Avigdor Lieberman, pour se maintenir au pouvoir après ses déboires au Liban. Mais cette dangereuse alliance politique ne peut qu'aggraver les tensions dans la région, déjà largement frappée par l'agression israélienne contre le Liban. Cette arrivée de Lieberman dans le gouvernement israélien rappelle fâcheusement l'entrée de l'extrémiste autrichien national-populaire Joerg Haider dans une coalition gouvernementale en Autriche. A ce moment-là, l'Union européenne et Israël, avaient suspendu leurs relations avec ce gouvernement. L'Union européenne qui a sanctionné l'autorité palestinienne après la victoire électorale du Hamas en lui retirant son aide matérielle, aggravant par là les conditions de vie des Palestiniens dans les territoires occupés, laissera-t-elle sans réagir entrer un dirigeant explicitement raciste dans le gouvernement israélien ? Pour l'UDB il est au contraire urgent de soutenir les forces de paix en Israël et en Palestine et trouver une solution basée sur le respect du droit international, la justice et la sécurité permettant aux peuples palestinien et israélien de vivre en paix dans deux Etats distincts aux frontières sûres et reconnues. Pour l'Union démocratique bretonne, Nicole Logeais, chargée des relations internationales - Tél : 02 99 89 10 83 Herri Gourmelen et Robert Pédron, porte-parole délégués

UNION DEMOCRATIQUE BRETONNE – UNVANIEZH DEMOKRATEL BREIZH BP 80 722 – 44007 NANTES / NAONED Cedex 01

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons