Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Interview -
Nominoë Roi des Bretons
Dans un article de Ouest-France du 27 août 2005, intitulé « la légende des premiers rois bretons », on pouvait lire que « Nominoë n’avait jamais été Roi » et que la Bataille de Ballon n’aurait pas eu lieu. Les amateurs de l’histoire de Bretagne avaient déjà noté que le
Philippe Argouarch pour ABP le 4/04/06 0:25

Dans un article de Ouest-France du 27 août 2005, intitulé « la légende des premiers rois bretons », on pouvait lire que « Nominoë n’avait jamais été Roi » et que la Bataille de Ballon n’aurait pas eu lieu. Les amateurs de l’histoire de Bretagne avaient déjà noté que le Télégramme avait publié deux numéros spéciaux sur l’histoire de Bretagne sans jamais citer Nominoë, mais dans cet article de Ouest-France, on semblait tomber dans le révisionnisme.

Il y a un texte pourtant très clair, celui d’un moine de Trèves: Reginon de Prun. Dans sa chronique, il écrit Nominoë Roi des Bretons meurt (en 851) frappé par la colère divine […] Eripsoé, son fils, obtient alors le royaume de son père[...]

Pour éclaircir cette controverse une fois pour toutes, nous avons sollicité une expertise du Dr Louis Mélennec.

La démonstration du Dr Melennec réside dans un bref cours d’histoire des institutions, il explique ce qu’est un Souverain. Il importe peu que le chef d’une nation porte le titre de Rex (roi) de King, de Kœnig, de Tzar ou de Teno (mikado)... ce qui fait le Roi, c’est qu’il détient l’intégralité des pouvoirs souverains : pouvoirs militaires, administratifs, judiciaires…À ce titre Nominoë a bien été roi de Bretagne puisqu’il était le chef incontesté de la Nation et qu’il cumulait au sommet tous ces pouvoirs.

À propos de la bataille de Ballon. Le Dr Mélennec rejoint les professeurs Philippe Tourault interviewvé dans l’article de Ouest-France cité, et Joël Cornette. Ils émettent des avis convergents : La bataille décisive entre les Bretons et les Francs, est survenue quelques années plus tard en 861 à Jengland-Beslé sous le règne du roi Erispoë. Les Francs ont bien été battus à Ballon, mais cette bataille ne fut pas une bataille majeure.

La réponse motivée et détaillée du Dr Mélennec dure une heure et est téléchargeables ci-dessous en mode streaming ou en podcasting à l’adresse habituelle.

Le docteur Mélennec fait des conférences et des diners-débats. Vous pouvez le contacter au 01 43 25 11 90.

ABP/PFA

Philippe Argouarch

Cet article a fait l'objet de 2385 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 3 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons