Nestadio Capital lance NESTADIO CONVICTION, FIP mixant l'investissement dans les PME des secteurs traditionnels et des nouvelles technologies

-- Economie --

Communiqué de presse de VinciCom
Porte-parole: Relations presse VinciCom

Publié le 1/12/15 19:20 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nestadio Capital lance la commercialisation du FIP Nestadio Conviction qui va investir dans les PME régionales de Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre et Ile-de-France. Pour offrir un investissement équilibré, il cible à la fois les PME des secteurs traditionnels et innovants des NTIC. Ce nouveau produit de la société de gestion bretonne créée par Florent de Kersauson permet aux souscripteurs de réduire leur impôt sur le revenu à régler en 2016 : jusqu'à 18% du montant investi à condition de souscrire avant le 31 décembre 2015.

Un Fonds unique éligible à la réduction IRPP

- Soit une réduction IRPP : 18% du montant investi (hors droits d'entrée, dans la limite d'une réduction de 2 160 ¤ annuels pour un célibataire et de 4320 ¤ annuels pour un couple soumis à une imposition commune)

- A la sortie, une exonération d'impôt sur le revenu sur les plus-values éventuelles distribuées par le FIP (hors prélèvements sociaux).

FIP Nestadio Conviction : un mécanisme d'investissement mixte, ciblant à la fois l'économie régionale traditionnelle et des NTIC

Investissement mixte. Pour accélérer la croissance des PME investies, le FIP Nestadio Conviction a pour objectif d'investir :

- à 40% minimum en actions de PME non cotées, de la Bretagne à la région parisienne

- entre 10 et 60% de son actif en obligations convertibles en actions de PME, pour générer des rendements récurrents.

- le solde du Fonds est investi en OPCVM actions/obligations, monétaire, etc.

Diversification sectorielle. L'objectif du FIP Nestadio Conviction est d'investir dans des entreprises non cotées de Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre et Ile-de-France ayant un projet solide de développement. Pour éviter l'impact d'une baisse d'un secteur sur l'ensemble du portefeuille, Nestadio Capital mise sur la diversification des secteurs d'activité des PME investies : secteurs économiques traditionnels, des innovations technologiques industrielles et des NTIC. La société de gestion mise sur les grandes tendances économiques : évolution démographique, croissance d'Internet, du cloud computing, des e-services…, mais aussi transition énergétique et accroissement de la demande en services.

Caractéristiques du FIP Nestadio Conviction

• Dépositaire : RBC Investor Services Bank

• Valeur d'une part : 500 ¤

• Ticket d'entrée minimum : 500 ¤

• Date limite de souscription : 31 décembre 2015

• Durée de vie du Fonds : 6 ans (prorogeable deux fois 18 mois)

• Frais d'entrée / Frais de gestion annuels : TFAM 4,72% (TTC)

• Type d'investissement : capital amorçage, capital développement et capital risque

• Investissement en actions de PME : 40% du Fonds

• Intérêts annuels potentiels : 10 à 60 % de l'actif du Fonds est investi en obligations convertibles en actions de PME.

A propos de Nestadio Capital. Nestadio Capital des Fonds d'investissement de Bretagne est une société de gestion indépendante agréée par l'AMF et qui gère plus de 20 Fonds, représentant une soixantaine de participations et plus de 60 M¤ gérés et levés auprès de plus de 6 000 souscripteurs individuels et institutionnels. L'équipe de gestion constituée d'anciens dirigeants de PME comme de groupes internationaux pratique un actionnariat actif (analyses sectorielles, initiations de joint-ventures, mise en relation de décideurs, négociations bancaires…), faisant bouger les frontières du capital investissement. Après avoir été la première société de gestion à lancer un FIP en Bretagne, puis la première à lancer un FIP ISF, Nestadio Capital administre le Fonds d'investissement de la Région Poitou-Charentes.

www.nestadio-capital.com

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Agence de communication globale, relations presse/médias et production de contenus.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.