Nantes."Transport fluvio-maritime dans l'après-pétrole". Table ronde le 19 octobre 2015

-- Economie --

Agenda
Par Maryvonne Cadiou

Publié le 27/09/15 18:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Nous recevons ce communiqué de l'association ANEF (Association Nantaise d'Éco-conception Fluvio-Maritime) du 21 septembre 2015.

Un port urbain à Nantes pour le XXIe siècle ! Débat public

Entrée libre.

Organisation : Conseil de développement de Nantes métropole et ANEF.

02 40 99 49 36

Lundi 19 octobre de 18 h à 20 h

Salle de la Manufacture, bd Stalingrad, Nantes.

Une mobilisation citoyenne portée par deux associations, l'ANEF (Association Nantaise d'Écoconception Fluvio-maritime) et l'UFMO (Union Fluvio-Maritime de l'Ouest).

Table ronde animée par Philippe Audic, président du Conseil de développement de Nantes métropole, animateur de la commission du débat public Nantes, la Loire et nous.

Avec :

- François Orhan (ANEF) et Philippe Boisdron (UFMO)
 pour Nature, contenu, enjeux et conditions de mise en oeuvre du projet de port urbain ;

- Jean-Pierre Chalus, président du directoire du Grand Port maritime Nantes-Saint Nazaire ;

- Emmanuel Antoine, co-directeur de l'association Minga-Faire ensemble (économie de proximité et économie équitable) ;

- Gilles Bontemps, vice-président de la Région Pays de la Loire, vice-président de l'AIVP (réseau mondial des villes portuaires).

Lors du débat seront abordés les thèmes suivants :

- Le projet Éco-quartier maritime du bas-Chantenay et des ports fluviaux urbains ;

- Donner une suite au débat Nantes, la Loire et nous dans le cadre des lois nationales et des engagements internationaux pour que Nantes reste une porte ouverte sur l’océan ;

- Lier les échanges internationaux et les économies d’énergie ;

- Contraintes de fond d’estuaire : une opportunité de Ville-Port ;

- Les nouveaux cargos à voiles et hybrides ;

- Du local au global : nouvelle plate-forme collaborative de transition vers une économie circulaire et équitable ;

- La Métropole de Nantes, en son coeur et en périphérie, un système portuaire complémentaire aux outils de massification offerts par le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire.

Pratique et contacts

Tramway ligne 1, arrêts Moutonnerie ou Manufacture ;

Bus 11, idem.

- ANEF

29, avenue Arthur Benoit,

44100 Nantes.

Président : Alain Grand Guillot

agdgt.dd [at] gmail.com

(voir le site)

- UFMO

Maison de la Mer Daniel Gilard

51 quai de la Fosse

44000 Nantes

Secrétaire : Philippe Boisdron

tél. 06 31 52 95 12

contactufmo [at] gmail.com

(voir le site)

Autres : conseildedeveloppement [at] nantes-citoyennete.com

(voir le site) de Nantes citoyenneté.

ANEF : Association Nantaise d'Éco-conception Fluvio-maritime

L'ANEF est un collectif qui est le fruit depuis plus de 3 ans d'un regroupement d'acteurs associatifs intervenant dans le domaine de la transition énergétique et oeuvrant à la logistique dé-carbonée dans les Villes-Ports. (un collectif opérationnel de 20 personnes).

Suite à l'évolution du transport maritime par la construction de méga-porte-conteneurs (en France seuls Le Havre et Marseille seront les ports concernés pouvant les accueillir) qui oblige aux transbordements des marchandises de hub vers des ports de seconde zone et, en s'appuyant sur les travaux d'universitaires et experts de la géographie littorale et de la logistique des marchandises, l'ANEF sensibilise les collectivités à la sauvegarde de leurs infrastructures portuaires et à la réhabilitation des transports fluviaux et maritimes de petits gabarits dont le fret par de nouveaux cargos à voiles (navires de 30 à 140 m).

Majoritairement ses membres sont de la génération de la politique de l'implantation des parcs de production d'électricité d'origine renouvelable et des mises en chantier de plans et schémas intégrant les problématiques liées aux pollutions et aux gaspillages liées aux énergies fossiles (Plan Climat, Agenda 21 et Croissance Bleue) ; c'est la raison pour laquelle l'ANEF a décidé d'accompagner la seule société d'affrètement de transports à la voile, domiciliée à Brest : TOWT, pour arriver à une faisabilité nouvelle du transport propre et de la logistique urbaine pour les Villes-Ports (qui regrouperont 70 % de la population mondiale).

Le transport de marchandises à la voile est une filière qui émerge et qui doit ouvrir des lignes pour approvisionner directement les marchés métropolitains européens par le retour du cabotage indispensables au développement, d'où la mise en chantier d'une logistique spécifique s'appuyant sur l'économie de proximité de ces territoires du littoral.

La zone concernée par ce mode de transport correspond dans un premier temps à la façade de l'Atlantique Nord (des côtes du Maroc au sud de la Scandinavie).

C'est la démarche qui amène l'ANEF à sensibiliser les élus de la Métropole nantaise et du Pays Nantais à conserver au centre de leurs agglomérations les quais et leur fonction portuaire, tant pour le fluvial (canal, rivières navigables) que pour le maritime.

En poussant son analyse l'ANEF fait l'hypothèse que toute Ville-Port de la presqu'île armoricaine ayant préservé des infrastructures de transports de voies d'eau pour accès par mer ou fluvial peut initier un développement économique nouveau et compétitif en corrélation entre les capacités de son bassin de vie et les capacités d'embarquement des nouveaux cargos à voiles qui redonnent vie aux ports secondaires et de terroirs soit le réemploi de 200 ports européens qui permettent des échanges et un accès direct selon des critères de logistiques dé-carbonée auprès de 85 % de la population européenne.

Les docks citoyens

Voir aussi :
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.