Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Insolites -
Nantes se prépare pour attirer des touristes cet été ou « Le Voyage à Nantes » en quelques images
Nantes n'a pas ses Tonnerres comme à Brest ou sa Lune comme à Landerneau, mais Nantes a un voyage ou plutôt leur Voyage ! Alors elle s'habille pour ne pas dire qu'elle se déguise
Maryvonne Cadiou pour ABP le 1/06/12 14:34
26189_1.jpg
Préparation du Voyage à Nantes. Place Royale à Nantes le 30 mai 2012. Au premier plan un lampadaire.

Nantes n'a pas ses Tonnerres comme à Brest ou sa Lune comme à Landerneau, mais Nantes a un voyage ou plutôt leur Voyage ! Alors elle s'habille pour les touristes, pour ne pas dire qu'elle se déguise.


Le Voyage à Nantes (1) est une nouvelle structure qui entend faire un projet culturel pour la promotion de la destination Nantes Métropole, pour sublimer le parcours géographique par des interventions de créateurs dans les plis et replis de Nantes (Jean Blaise). (voir le site)

Impossible de raconter tous les projets des 160 pages du guide (moins les 22 pages en anglais), mais notons que si quelques réalisations semblent originales et intéressantes – on se demande pour d'autres quel est leur intérêt sinon d'avoir soutiré de l'argent aux sponsors pour les concepteurs...

Glane de quelques bonnes idées

La réouverture de la Tour de Bretagne. La page 17 du guide ne nous dit pas si le bar de l'exposition Le Nid qui s'y trouvera au sommet à partir du 15 juin est aussi un bistro, mais il y aura des sièges et des tables ; ni si avec l'installation suivante Rhizomes on pourra se restaurer de... racines. Il serait temps que, pour plaire aux touristes mais aussi aux Nantais, soit envisagé toute l'année un vrai établissement où consommer en haut de la tour, avant qu'elle soit trop dégradée pour la sécurité – elle date de 1976. Dans le Léon à Ploudalmézeau c'est un régal pour les yeux d'aller manger une crêpe en haut d'un château d'eau au dessus de la côte des abers. Alors pourquoi pas au dessus des maisons de Nantes ?

Le tombeau de François II enfin visible. Le dernier duc de Bretagne et Marguerite de Foix ont un superbe tombeau de marbre oeuvre de Michel Colombe dans la cathédrale de Nantes. Un système va être monté qui permettra une vue plongeante sur la tombeau (p. 11). Nos yeux vont enfin le voir débarrassé de ces grilles au ras du sol. Souhaitons là aussi que cela soit permanent.

Musée Dobrée : ouverture au public de la Tour dite "des Irlandais" avec une vue panoramique sur Nantes dont celle sur la Loire et l'île de Nantes.

Encore une fois la fontaine de la place Royale sera invisible

Beau cadeau pour les touristes en effet. Après la construction de la chambre d'hôtel éphémère de Tatzu Nishi pour Estuaire en été 2007, visitée librement dans la journée et louée 60 euros chaque nuit (voir le site) cette année c'est un camouflage complet sous un échafaudage actuellement en construction. Il y a quelques jours on pouvait croire que les échafaudages étaient destinés au nettoyage, à une restauration-astiquage de la fontaine de bronze, marbre et granit de 1865. Il n'est est rien.

Un ouvrier prétendit que c'était " pour que la statue puisse faire pipi à l'abri des regards ", une pissotière géante en quelque sorte ! Non, une montagne de planches vertes soutiendra des plots d'escalade.

La conversation s'engagea facilement hier. Germaine s'indigne " Mais quel manque de respect de nos monuments. L'église Saint-Nicolas qui reluit à nouveau à côté, c'est très bien, mais ici, comme si ce truc on pouvait pas le construire ailleurs que sur la fontaine. Il ne manque pas de pelouses ou de bitume à Nantes. Par exemple pourquoi pas sur le parking de la Petite Hollande ? "

" Mais, " intervient Geneviève " vous n'y pensez pas ! Et le paiement du parking ? Et les PV ? Non, ça serait trop de manque à gagner pour la ville, tandis que les touristes, frustrés avec ça, ils n'iront pas demander le remboursement de leur chambre d'hôtel... ".

Et Marcel ajoute : " Faut dire que si elle était monument historique, on arrêterait de la torturer... ". En effet, recherches faites, elle n'y est pas : (voir le site)

Une taupinière géante place Graslin

On n'ose imaginer la taille du monstre qui habite sous le quartier ! Il paraît que ça fera une butte de verdure : feuilles,tiges volubiles, fleurs et bientôt grosses courges envahiront le monticule.

Pour le moment, des jeunes plants de cucurbitacées, il est vrai mais aussi des capucines. Des plantes qui couvrent bien et vite.

Mais là où ça se gâte – parce que cinq endroits dans Nantes sont dédiés aux “Stations gourmandes” du Service des Espaces Verts – la brochure du Voyage à Nantes expliquant : Ces plantations sont fragiles et en accès libre et les récoltes à disposition du public dans le respect du travail engagé, il est juste à souhaiter que les capucines n'attirent pas de pucerons dont les courges - comestibles – profiteraient aussi ! Il est certain que les abeilles de l'Opéra seraient bien heureuses d'aller butiner plus près que dans les quartiers excentrés si des plantes mellifères trouvaient ici leur place.

Place du Bouffay un déménageur virtuel

Place du Bouffay, où est toujours attendu le retour d'une plaque à la mémoire de Pontcallec, va s'installer une structure de déménageur, de celles qui permettent de déménager de 30 mètres par une échelle extérieure comme une grande échelle de pompiers. Chacun a subi les désagréments en voiture en ville en été, la saison préférée pour déménager, et pourra repenser aux bouchons ! Mais sur la place du Bouffay il n'y a plus de voitures, plus de marché, plus de plaque à Pontcallec, plus de pompe, plus de lampadaire, juste du granit des Côtes d'Armor et d'immenses terrasses de cafés sur un désert minéral.

Une luxueuse brochure

160 pages format A5, dont 22 en anglais, abondamment illustrée explique et montre, outre le Voyage à Nantes, le prolongement qui en est Estuaire 2012. 96 lieux sont données dans l'index.

Le Voyage, prévient-on, les touristes en page 0, est à faire en deux jours minimum en suivant une ligne rose au sol, et il faut compter une journée pour le parcours Estuaire.

Il est à noter que, contrairement à Ouest France qui mutile régulièrement le nom de notre château des ducs [de Bretagne] dans ses titres et ses colonnes, la brochure du Voyage à Nantes le nomme en entier. Une reconnaissance implicite que ce mot (Bretagne) a son importance pour les touristes ? Car en effet nombre de gens cultivés y compris les étrangers savent que la Loire-Atlantique est en Bretagne...

Les 20 dernières pages de la brochure sont les infos pratiques, horaires, prix et autres.

52 logos de « partenaires », le partenaire officiel étant la SNCF, les autres : institutionnels, médias, projets, services, se retrouvent parfois en double, ayant financé, et le Voyage, et Estuaire. Les 8 millions d’euros de prix de revient annoncés ne sont donc pas exclusivement à la charge de la Ville de Nantes et issus des impôts des Nantais... Ce n’est pas uniquement de l’argent public mais aussi de l’argent privé qui est dépensé – pour “l’Art”.

Pages 152-153 la Région fait sa publicité « Découvrez l’art en région Pays de la Loire » avec mention d’expositions dans ses départements.


Maryvonne Cadiou

(1) Le Voyage à Nantes : Société Publique Locale (SPL), présidente Valérie Demangeau, directeur Jean Blaise. Réunit l'Office de Tourisme, la Société d'Économie Mixte Culture et patrimoine gérant principalement le Château des Ducs de Bretagne et les Machines de l'île, et le parcours artistique Estuaire.

N'emploie pas moins de 130 personnes citées en dernière page de la brochure, dont certaines déjà en place dans les structures englobées : Château des ducs de Bretagne, Machines de l'Île. (voir le site) de la Ville de Nantes, page du Voyage.


Note d'ABP : le nouveau carrousel mis en place ce 11 juillet : En passant la souris sur les photos, leurs légendes apparaissent. En cliquant sur les photos, elles s'agrandissent.

Document PDF programme_van_2012.pdf Le Voyage à Nantes 2012. Programme du Voyage et d'Estuaire 2012. PDF 14 Mo.. Source : Le Voyage à Nantes
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2026 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 11 commentaires
Raymond COANTIC Le Vendredi 1 juin 2012 22:17
Merci Maryvonne pour votre excellent article, qui décrit si bien le gaspillage éhonté des deniers publics, par la Municipalité de Nantes ! C\'est purement scandaleux ! Et vous ne parlez pas des installations en planche du Muséum d\'Histoire Naturelle ! ni du bateau mou ! ni de la Maison de Courcoult qui coule dans la Loire , etc....
et tant d\'autres inepties qui font hurler nombre de Nantais, qui doivent supporter les vives hausses d\' impôts, en vive progression ces dernières années !
Tout est fait à Nantes, pour les paillettes et la poudre aux yeux.
Dans un pays en faillite , il est incompréhensible que des élus responsables puissent jeter, sans vergogne , l\'argent par les fenêtres de façon aussi irraisonnée et ostentatoire .
(Nantes, en Bretagne, puisqu\'elle est BRETONNE, n\'entraînerait pas de tels besoins stupides de promotion d\'identité. La BRETAGNE se suffit à elle-même.)
(0) 

Ar Vran Le Lundi 4 juin 2012 10:21
Effectivement
On retrouve encore une fois la politique classique de la gauche bobo. les effets \"poudre aux yeux et le \"on rase gratis\" qui n\'apportent rien si ce n\'est encore un peu plus creuser le déficit. Cela me fait penser à Paris où le maire a fait des évènements culturels gratis et spectaculaires pour faire plaisir aux bobos parisiens. Par contre personne ne pose la question bête du paiement...
Nantes deviendrait-elle bobo également ? A quand les nuits blanches de Nantes et la love parade nantaise ???
Au secours !!!!
(0) 

Raymond COANTIC Le Vendredi 29 juin 2012 02:51
Je dénonce ce détournement généralisé, des lieux publics de leur destination initiale.
Il n'y a plus aucun lieu pour s'asseoir, depuis les Galeries Lafayette, jusqu'à Graslin. Les enfants accompagnés de leurs mamans, ne peuvent plus jouer dans le jardin du Museum d'Histoire Naturelle, alors que c'était un lieu privilégié.
Les personnes âgées, de même ne peuvent plus faire la moindre halte ; aucun banc , hormis deux bancs de marbre noir mal placés sur le cour des cinquante otages. Les bobos, remarquez, ont assez de fric pour aller prendre les consommations hors de prix dans les bars avec terrasses . La Ville fait tout pour les limonadiers.
(0) 

Raymond COANTIC Le Dimanche 8 juillet 2012 21:47
Je suis étonné que les commentaires ne soient pas plus nombreux en ce qui concerne ce gaspillage éhonté des deniers publics ! Dois je conclure que les Français sont tous gogos bobos ? Comme disait le Général, les Français sont nombreux à être des v...x. En tout état de cause , ils vont payer l\'addition de ces paillettes et poudre aux yeux ! Bientôt il va être trop tard pour pleurer !
(0) 

Pierre CAMARET Le Lundi 9 juillet 2012 03:28
Combien de jours au "jus" jusqu' a la fin du Gouvernement Socialiste???? .
J' espere que les autres qui se refont une virginite dans l' opposition , seront a la prochaine legislation plus devoues a leurs taches , plus de dialogues , plus de spychologie ......... et puis qu' entre temps les peuples francais et bretons auront plus evolues dans la voie du discernement .... en fait disons moins naifs .
(0) 

Raymond COANTIC Le Lundi 9 juillet 2012 15:21
All right, Pierre Camaret, you're right ! I hope they won't last long !
They are destroying our country. When I think the Prime Minister is so wasteful in Nantes, I wonder how he'll lead the France Jacobine !!!!
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Lundi 9 juillet 2012 17:12
Ah non, n'en profitez pas pour dériver sur la politique générale française, messieurs.
Ce n'est pas le vrai sujet.
Merci
(0) 

Pierre CAMARET Le Mardi 10 juillet 2012 12:30
Je vous ai deja repondu sur Internet .
Quel est donc le vrai sujet . Nous sommes helas sous le regime francais et toutes actions en Bretagne sont liees a cette dependance ..... a l'exception peut etre des Fez Noz et des manifestations miniscules ??.
A part parler du temps (Beau ou mauvais ) qui est a nous , je ne vois pas comment eviter le sujet francais . Le President du CR est Socialiste francais , la Bretagne est aujourdhui , en majorite socialiste francaise etc etc... etc...
(0) 

Raymond COANTIC Le Mercredi 11 juillet 2012 04:38
Entièrement d\'accord avec vous, Mr Pierre CAMARET, on nous laisse les Fest Noz et on nous accorde quelques pseudo agences culturelles comme à Nantes. C\'est le hochet, pour mieux nous brider. Moi qui ai vécu l\'Alan Stivell période dans les années 1970 et le renouveau breton d\'alors, je suis écoeuré par la léthargie actuelle des Bretons. Tous socialistes, ils n\'ont plus aucune force et ont perdu tous repères dans la \"druckérisation\" imposé par Paris . Pire, à Nantes, la \"ligériose\" multiculturaliste est très virulente et conduit à un état d\'abêtissement, de sidération assez dommageable.
(0) 

Pierre CAMARET Le Mercredi 11 juillet 2012 05:47
Moi aussi j' ai connu 1970 . J' avais 40 ans , j' y croyais . Il y a vait un dynamisme qui se developpait .L' air a la mode "La Blanche Hermine " chante dans toutes les manifestations et puis ...... Plouf ??2012 6 courageux individus avec un Gwen Ha Du devant une sousprefecture,pour la Reunification ??????? La courbe n' est pas ascendante ........ mais descendante .
(0) 

Ar Vran Le Mercredi 11 juillet 2012 11:35
@Raymond Coantic
Attention à ne pas résumer \"identité bretonne\" à \"identité celtique de basse bretagne\", car si on veut que les Bretons en général se réveillent, il ne faut pas oublier la composante romane de la Bretagne, et à ce titre Nantes constitue une \"place\" importante.
En revanche pour moi, ce qui est inadmissible est que des Bretons conscients des particularités bretonnes (et notamment beaucoup de personnes à Nantes) puissent oublier leur qualité de bretons pour se vautrer dans les bauges tricolores et adorer le veau d\'or (ou pourrait-on dire le veau à la rose).
Mais n\'eo ket echu...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons